Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Héloïse Dulieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Héloïse Dulieu   Lun 26 Nov - 14:44

La vie de bohème d'Héloïse n'était pas facile tous les jours, néanmoins, son errance la conduisait loin, très loin dans la France. En tant que passager clandestin dans deux ou trois trains, elle vit des paysage de champs, de forêt, jusqu'à la capitale. Où pas très loin du moins...

Le train de marchandises dans le quel elle se trouvait arrivait doucement, dans la nuit noire, dans une gare inconnue. La présence de nombreux autres trains, de grand quais, de charrettes signifiaient qu'elle arrivait dans une grosse gare. Et qu'il valait mieux pour elle de ne pas trop se faire remarquer.

Elle sauta du train en marche, lorsque celui ci adopta une allure lente d'approche du quai de chargement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Dulieu



Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Lun 26 Nov - 16:07

Héloïse se cacha derrière d'énormes caisses se situant près de l'endroit où elle avait attéri.

Bon, où suis-je arrivée? J'espère que cet endroit est mieux que là d'où je viens.

Héloïse se déplaça aussi furtivement que sa vie vagabonde lui avait appris vers la gare. De là, elle pourrait savoir le nom de cette gare et donc savoir où elle se trouve.

Elle s'avança le long de plusieurs caisses longeant une voie, et en à peine une seconde, elle était montée sur le quai sans que personne ne l'aperçoive. Elle n'était dorénavant plus un passager clandestin, elle était simplement une voyageuse.
La brume matinale lui offrait tout de même une cachette lors de son avancée sur le quai.
Elle arriva à hauteur d'un groupe de trois personnes qui semblent attendre leur train avec une certaine exaspération.

Surement que leur train est en retard...Comme toujours.

Cette pensée lui offrit un petit sourire, elle qui n'avait plus vraiment l'habitude de s'amuser depuis son départ.

Ces gens ne la remarquèrent pas. Alors, elle décida de poursuivre son chemin. Elle arriva enfin à la gare, mais le panneau indiquant le nom de cette gare était illisible. C'était bien sa veine. Elle se savait près de la capitale, mais où exactement elle l'ignorait toujours.

Sans trop réfléchir, elle décida de demander au chef de gare comment s'appelle cette ville.
Elle entra donc dans la gare et aperçut l'homme en question regardant sa montre avec une certaine irritation, sans doute due au retard du train.

- Excusez-moi, monsieur, mais pourriez-vous me dire où nous sommes par rapport à Paris?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Dim 9 Déc - 3:30

[color=yellow]HRP : Désolé j'ai mis le temps pour répondre...[/yellow]

Le contrôleur visiblement bien occupé, regarda la jeune fille un brin surpris...


"En voila une étrange question... Nous sommes a la gare de Neuilly juste a coté de Pa... Mais attendez d'ou venez vous pour ne pas savoir ça...

Le contrôleur commençant a comprendre que la situation de la jeune fille n'était somme toute pas très normale. S'avança vers elle lorsqu'un train annonça son arrivé...

"Tu as de la chance petite..."

Tandis que le contrôleur s'avançait vers le bord du quai et qu'Héloise s'en éloignait, le train arrivait dans un fracas épouvantable de grincements...

Pourtant a quelque enjambée du quai Héloise sentit un frisson parcourir son corps, une vague froide lui parcourue l'échine... En se retournant entre deux wagons elle vit une silhouette trop grande pour être humaine bondir vers un endroit improbable...

Puis un cris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Dulieu



Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Lun 10 Déc - 16:48

Qu'est-ce que c'était que ça? Je sais que je n'ai pas rêvé... Personne ne m'attend, alors autant aller voir.

Héloïse était de ces personnes qui se décident très vite, sa curiosité ne demandant sans cesse qu'à être assouvie. C'était sa curiosité qui l'avait emmenée si loin de son village natale, et comme elle ne possédait pas de chez elle, et n'avait aucune attache, il ne lui restait plus qu'à se laisser aller au gré de ses humeurs.

S'avançant vers l'endroit où elle aperçut la silhouette, elle regarda attentivement si la silhouette n'allait pas réapparaitre au même endroit. Puis au bout de plusieurs longues secondes, elle réalisa que le cri entendu était peut-être dû à cette ombre.
Alors sans plus attendre, elle remonta le long du quai en regardant un peu partout si elle ne voyait pas la personne qui avait émis ce cri.

Elle ne comptait pas passer sa journée à trouver l'origine de tout cela, bien qu'elle n'avait rien d'autre à faire en fait. Puis sa curiosité reprit le dessus.

Elle scruta soigneusement les alentours pour essayer de repérer un attroupement de personne qui se serait réuni auprès de celle qui a crié, ou encore si la silhouette réapparaissait à un autre endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Lun 14 Jan - 21:05

[i]En remontant vers l'endroit ou elle avait vu l'ombre, Héloise aperçut une autre personne qui venait lui aussi dans cette direction, vu comment il était habillé ce devait être un cheminot...

En scrutant l'obscurité, elle remarqua un mouvement léger qui disparaissait derrière un wagon d'un train en stationnement.

Au même moment l'homme arriva a sa portée :



"Qu'est ce qui ce passe, j'ai entendus crier !!


Dernière édition par le Sam 26 Jan - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Dulieu



Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Sam 19 Jan - 0:25

Un peu surprise par l'arrivée du cheminot, Héloïse reprit très vite ses esprits.

- Je ne sais pas ce qu'il se passe, mais j'ai également entendu crier. Je viens d'apercevoir un léger mouvement de ce coté.

Héloïse désigna de l'index le wagon derrière lequel elle avait décelé le léger mouvement.

- Je vous propose d'aller voir ce qu'il se passe de ce côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Sam 26 Jan - 12:37

Le cheminot releva ses manches, et s'avança devant Héloise. Il avancèrent vers le wagon. En s'approchant un bruit étrange se fit de plus en plus présent, un bruit sordide qui vous retourne les tripes. En Arrivant au niveau, le cheminot se figea, se mis a trembler...

Lorsque Héloïse passa la tête elle vit un corps étendus par terre Tandis que quelque chose était sur lui.

Lorsque la créature pris conscience de la présence des deux intrus elle se tourna vers eux, ils purent constater avec effroi que celle ci avait le bas du visage recouvert de sang.La créature poussa un cris strident insupportable.




Le Cheminot arreta de trembler, pour s'évanouir de peur...

Edit : Heloise tu passe en sueurs froides. (c'est maintenant modifiable par les joueurs Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Dulieu



Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Jeu 31 Jan - 11:28

Lorsque la créature poussa son cri, Héloïse se cacha les oreilles avec ses mains pour atténuer le bruit au maximum.

Cette chose est répugnante. Elle se nourrit de ce cadavre.

Héloïse réalisa que le cheminot était par terre, évanoui. Même si elle ne le connaissait pas, elle ne peut le laisser ainsi à la portée de cette créature.

Pourrais-je combattre cette créature? Je n'en suis pas sure, mais qu'importe, il faut d'abord mettre le cheminot à l'abri. Après tout, il m'a accompagné, il a eu un geste aimable envers moi. Et puis, il pourrait être blessé dans le feu de l'action.

Sans quitter la créature des yeux, Héloïse se place derrière le cheminot et tente de le tirer par les épaules vers un endroit plus sur, comme une cachette derrière des caisses.

Une fois qu'il sera en sécurité, je me chargerai de cette chose, ou tout au moins, j'improviserai pour défendre cet homme. Elles sont trop rares les personnes qui acceptent de m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Mer 6 Fév - 14:57

La créature regarda la jeune fille s'éloigner avec le cheminot péniblement... Elle replongea la tête dans les entrailles du cadavre en arracha un bout pour l'avaler. Elle se tourna vers Héloïse, s'avança doucement.

Du sang recouvrait sa tête, et coulait lentement sur le sol. Ah un moment elle se figea, regarda en l'air.

Elle regarda a nouveau Héloïse, poussa un cri irréel, elle bondis sur le toit d'un wagon, et disparu dans les ombres de la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Dulieu



Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Jeu 14 Fév - 11:33

Qu'est-ce que c'était que ça?
Il semble parti, je vais retourner auprès du cheminot.


Héloïse se rapprocha de l'endroit où elle avait déposé le cheminot, celui-ci était toujours là, inconscient.
Se penchant vers la tête du malheureux:
- Monsieur, Monsieur, il est parti. Reprenez vos esprits.

Peu après le cheminot était encore quelques peu engourdis, mais conscient.

- Excusez-moi, monsieur, mais bien que cette chose soit partie, il n'en demeure pas moins que le corps devrait toujours être là, et qu'il faudrait peut-être y faire quelque chose.

Elle aida l'homme à se relever, il commençait à reprendre un peu de consistance.
- Mademoiselle, je vais aller voir qui est ce malheureux. Je ne vous demande pas de m'accompagner, car cette vision d'horreur pourrait vous traumatiser.

Héloïse répliqua:
- Je ne suis peut-être qu'une femme, mais je ne me suis pas évanouie. Et puis ne serais-je pas plus en sécurité en restant à vos côtés.

En jouant sur sa fragilité et sur la protection que les hommes s'enorgueillissent d'offrir, elle espérait que le cheminot accède à sa requête. Ce qui fut le cas.

- Bien, Mademoiselle, allons voir.

Un petit sourire en coin apparut sur la bouche d'Héloïse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Sam 23 Fév - 12:49

Le cheminot s'approcha de l'endroit ou la créature se trouvait quelques instant au paravant. Il avança prudement a taton, comme si cela pouvait changer quelque chose.

"Oh mon dieux !!

Le cheminot eu un geste de recul en découvrant le cadavre gisant un peu plus loin. Il se tourna vers Héloise

"Vous ne devriez pas regardez ca m'zelle, il faut aller chercher la police.."

Le cheminot attrapa héloise par le bras pour la faire reculer un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héloïse Dulieu



Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 20/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Lun 3 Mar - 12:03

Je n'ai plus rien à faire ici, de toute façon, si la police arrive, elle va boucler la gare et ses envions, et il me sera impossible de m'en aller sans perdre un temps précieux. Alors il me faut me décider, que fais-je? Je reste ou je pars?

De toute évidence, cette créature a eu peur de quelque chose ou de quelqu'un, je crois que je vais continuer mon chemin, je ne vois pas très bien à quoi je pourrai être utile. Le seul problème est qu'il vont empêcher les trains de quitter la gare tant qu'il n'auront pas retrouvé la créature. De plus, je ne voudrais pas être arrêtée pour vagabondage. Je crois que le mieux est de quitter cet endroit.


"Vous avez raison, allez prévenir la police"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Héloïse Dulieu   Aujourd'hui à 15:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Héloïse Dulieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Récits libres :: Aventures personnelles-
Sauter vers: