Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Jeu 3 Jan - 11:46




La basilique Saint-Sernin

1. Petit cours d'histoire et d'architecture...

La Basilique Saint SERNIN de Toulouse trouve son origine dans le souhait d'honorer la mémoire de SATURNIN, premier évêque et martyr de Toulouse qui vécut dans la première moitié du III° s.
En 250, ayant refusé de se plier à l'obligation  qui était faite à tous les citoyens par l'empereur romain Dèce, de sacrifier aux dieux du paganisme, Saturnin fut attaché par les pieds à un taureau que l'on devait immoler et traîné à travers les rues de la ville jusqu'à ce que mort s'ensuive.
Devant l'importance de la dévotion et le développement de la nécropole suscités par la gloire et les vertus du martyr, l'évêque Silve entreprit vers la fin du IV° s. l'édification d'une nouvelle basilique.
Ce monument fut achevé sous son successeur Exupère qui y transféra les restes de Saturnin en les enterrant dans un sarcophage de marbre en novembre de l'une des premières années du V° s.
En 844, une communauté de chanoines avait été fondée pour veiller sur le corps du saint et assurer les célébrations liturgiques.
Dans la seconde moitié du XI° s., le chapitre des chanoines de Saint - Sernin se trouva à la tête d'un patrimoine foncier considérable, qui lui permit de remplacer l'antique basilique par le monument actuel.
Saint-Sernin était devenu une étape majeure sur la route du pèlerinage de Saint - Jacques de Compostelle et l'ancienne église ne suffisait plus pour accueillir les foules qui se présentaient.
Entre 1070 et 1080 on commença à élever la partie orientale de la nouvelle église. En 1096 le déambulatoire et ses chapelles, le choeur et son rond-point, le transept et ses chapelles étaient quasiment terminés.
Le chapitre put alors se lancer dans la construction de la deuxième partie de l'édifice qui comprend la nef et ses collatéraux ainsi que la façade occidentale avec ses deux tours.
Ensuite les travaux traînèrent en longueur avec des modifications de structure jusqu'au XIV° s.et même au XVI° s. pour certains éléments.
Les tours occidentales ne furent jamais achevées.
Du XVI° s. à nos jours, des adjonctions et des restaurations ( par Viollet-le-Duc en 1855 ) ont altéré ce monument -clef de l'art roman.
La basilique Saint- SERNIN de Toulouse est la plus célèbre, la plus vaste et la plus belle des églises romanes du Midi, la plus riche de France en reliques.

2. Les travaux en cours

Au moment où se déroule notre intrigue, Saint-Sernin n'est encore qu'une « simple » église collégiale. À la Révolution, le chapitre de Saint-Sernin fut supprimé. Mais, la basilique ne fut pas modifiée ni saccagée. L'église fut un peu modifiée à l'époque gothique et à la Renaissance, puis une restauration est ordonnée au début de ce siècle et effectuée par Alexandre Miège. Mais le résultat est médiocre et la restauration est actuellement poursuivie par Viollet-le-Duc. Il rétablit alors l'étagement des toits des bas-côtés et de la nef principale qui avait été supprimée au XIVe siècle.

3. Localisation

L'église Saint Sernin se situe sur une grande place qui porte son nom et qui finit la rue du Taur, lien sinueux et pavé qui relie l'église à la place de Capitole où s'élève la fière mairie Toulousaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Jeu 3 Jan - 11:56

Le fiacre ne mit que quelques minutes à effectuer le trajet, quelques minutes d'un silence morne pendant lesquelles les rues de Toulouse défilaient sous les regards des deux passagers. Des petites rues sinueuses du quartier où Rodolphe avait hébergé Gwendaël, aux grandes avenues nouvellement construites, en passant par la place de la mairie, la ville se découvrait, d'or et de rose, au regard de l'étrangère...

Le fiacre s'arrêta brusquement sur une grande place. Gwendaël, du côté droit de la voiture, crut d'abord que c'était dans un de ces bâtiments imposants qu'on allait lui demander de jouer. Mais quand elle sortit du véhicule et que Rodolphe lui indiqua du doigt l'église Saint Sernin, elle dut comprendre son erreur...

- Voilà, lui dit-il. C'est ici que vous allez jouer ce soir. C'est Viollet-le-duc qui organise ça, c'est une réception privée. Pour une musicienne, le lieu devrait te plaire... J'aurai aimé assisté à ça, mais...

Un grand sourire avait illuminé son visage d'ange à la vue du bâtiment religieux qui les surplombait avec grâce et majesté. La flêche perçait le ciel flamboyant, tel un défi, tel une dernière tentative d'atteindre le ciel, et ne faisant qu'effleurer les étoiles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Sam 5 Jan - 13:36

La jeune femme ouvrit de grands yeux impressionnés. Comme le lieu était majestueux! Quant à Viollet Le Duc, elle en avait suffisemment entendu parler pour comprendre que les personnes devant lesquelles elle allait jouer n'étaient pas de simples auditeurs un tant soit peu mélomanes, mais plutôt des spécialistes. Elle se prit à espérer que la flûtiste qu'elle remplaçait avait annoté ses partitions sur les détails d'interprétations mis au point avec ses collègues, sinon ils allaient faire figure d'amateurs à jouer ensemble pour la première fois...

Après un regard interrogatif envers le jeune homme, elle poussa la porte, et s'arrêta à l'entrée de la nef. Le colonnes semblaient s'envoler vers le ciel, élégantes, légères, surmontées d'échaffaudahes dus aux travaux en cours. Au bout de l'allée centrale délimitée par les bancs sur lesquels les fidèles venaient se recueillir et assister aux offices, le choeur surmontait la crypte, encore bordé de stalles en bois.

Pressentant une acoustique riche, elle chanta quelques notes, d'une voix pure et claire, et écouta le son se répercuter et tourner... presque trop dense, le son tournait sur lui même.... Si le public n'était pas nombreux, il allait falloir jouer net et précis pour éviter de noyer le son. Elle avança à petits pas jusqu'à l'entrée du choeur, intimidée, et regarda si les autres musiciens étaient déjà là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Dim 6 Jan - 23:23

Dans l'église même, il n'y avait personne. Des échaffaudages montaient jusqu'au plafond, cachaient les murs et les vitraux. La lumière du soir pénétrait difficilement dans le saint lieu et les cierges n'étaient pas encore allumées...

En avançant cependant un peu dans l'église, Gwendaël put entendre les sons diffus d'instrument de musique... Une sonate...

En se dirigeant à l'oreille, Gwendaël avança vers une petite porte ouverte. Des escaliers descendaient et semblaient mener vers dela lumière et de la musique.



Après avoir descendu les marches, Gwendaël arriva dns la cryptte souterraine, et sur la pierre blanche se reflétait le fauve des flammes...



Des sièges avaient été installés, des canapés, comme si on avait voulu faire de cet endroit généralement froid et vide un salon mondain, chaleureux et gai. Les notes de musique qui venaient du fond de la crypte n'étaient pas pour rien pour l'ambiance joyeuse et néammoins concentrée du lieu...

Gwendaël pouvait voir la troupe de musiciens concentrés sur leurs instruments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Lun 7 Jan - 18:42

La jeune femme s'avança silencieusement, écoutant et observant avec attention les musiciens avec les quels elle allait jouer. Si elle avait depuis longtemps idéntifié la pièce, malgré l'absence du thème de la flûte, elle fut subjuguée par la qualité de l'interprétation des quelques instrumentistes réunis. De leur jeu ressortait un extrème sensibilité, qui s'accordait à merveille avec la pureté de l'acoustique et des compositions de Mozart. Elle frissonna, boulversée.

Le lieu était étrange pour un concert. Choisir une crypte, aussi bien aménagée soit-elle, la surprenait. La présence des nombreuses chasses richement ornées qui abritaient des reliques n'était pas pour la mettre à l'aise. mais l'éclairage et la musique donnaient à ce lieu une atmosphère étrange, à mi-chemin entre l'ombre glaciale et maléfique d'un ossuaire et la douceur chaleureuse d'un salon confortable et accueillant.

Appuyée contre l'un des piliers de la crypte, partiellement dissimulée, elle s'imprégnait du jeu de ses futurs compagnons, et se familiarisait avec la manière de jouer de chacun, afin de pouvoir se fondre au mieux dans leur groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Mer 9 Jan - 20:54

Hrp : Ici, je résume briévement les quelques heures qui vont suivre. Le groupe se constitue de six musiciens dont la plupart touchent plusieurs instruments. Les morceaux contenant ton instrument ne seront présents que dans la seconde partie du concert.
Dans le groupe, il y a Frédérique, Stéphane, Henry, Laurence, Léon et Charles.
Celle qui t'accueille est Frédérique, la pianiste-claveciniste, qui te guide dans ton interprétation et te donne les partitions de l'ancienne flûtiste, abondamment annotées.
Tu n'as aucun mal à te mêler au groupe musicalement parlant.
Très vite, tu peux déceler quelques traits de caractères de tes nouveaux compagnons : Stéphane est taciturne, Henry et Laurence vivent une union libre, Léon est un joyeux bouffon, Charles est un passionné.


Avant la fin de la dernière répétition, une ombre se profile à l'endroit même où tu t'étais posée pour écouter le groupe, quelques heures plus tôt.

Lorsque la dernière note s'éteint dans le silence recueilli de la crypte, un applaudissement mesuré, mais sonore, se fait entendre.
S'avançant de quelques pas, il salue les musiciens et se présente :

- Mesdames, messieurs, sachez que vous écouter est un plaisir. Mais peut-être serait-il plus courtois de ma part que je me présente ? Je me nomme Pomponio Uciglio, et je ne suis qu'un humble ami de monsieur Viollet-le-duc, qui fait tant de choses merveilleuses pour la restauration du passé... En tant qu'amateur des lettres et des arts, il m'a chargé de vous demander si vous étire prêts, mais je n'ai guère besoin de vous poser la question, en fait...

L'homme qui parle avec un fort italien s'est déplacé dans la lumière. Son visage aux traits fins n'a rien de beau. Son nez aquilin est long, sa bouche petite, ses yeux sont petits aussi mais semblent animés d'une profonde intelligence. Il est habillé de pied en cap avec raffinement, jusqu'aux gants jaunes... Mais malgré le manque de beauté, se dégage de lui une sensualité troublante. Peut-être est-ce sa voix grave et chuchotante, ou ses gestes mesurés, ou encore le je-ne-sais-quoi perçant de son regard...

Quand il pose ses yeux sur Gwendaël, celle-ci ne peut retenir un frisson. Mais est-ce vraiment un frisson de désir ?

Pendant que la troupe pose ses instruments, des voix se font entendre en haut de l'escalier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Ven 11 Jan - 14:41

La répétition avait été un moment de musicalité intense. Ayant discrètement observé les musiciens, puis prêté attention au jeu de chacun, avait permis à la jeune femme d'avoir une idée assez précise du caractère de chacun. L'interprétation révélait généralement tant de choses sur ce qu'un instrumentiste cachait au plus profond de lui même...

Rapidement, elle avait trouvé sa place dans le groupe, tout au moins du point de vue musical, et le groupe avait en peu de temps obtenu une sonorité homogène et des interprétations fines et précises.

Intensément habitée par la musique, elle n'avait as entendu arriver l'homme qui les observait comme elle l'avait fait un peu plus tôt, et elle sursauta quand il applaudit . Elle leva les yeux vers lui : il n'était pas beau, mais dégageait quelque chose d'étrange.

Alors qu'il terminait son discours, il tourna son regard vers elle. un intense frisson la parcourut, accompagné d'une sensation étrange au plus profond de son ventre. Elle n'arrivait pas à définir le sentiment inconnu qui l'envahissait, mais eut une impression de malsain.

Rougissante, fébrile, elle se détourna, tant pour échapper à ce regard intense que pour nettoyer et ranger son instrument. des voix approchaient, mais elle disposait d'un court répis, n'interenant pas dès le début du concert. Elle s'approcha discrètement de l'escalier, espérant réussir à quitter la crypte sans être vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Ven 11 Jan - 18:19

Alors qu'un groupe sortait de l'escalier sans lui prêter aucune attention, dames et messieurs richement vêtus, Gwendaël put sentir une présence dans son dos, presque un souffle sur la nuque ?

- Où donc allez-vous, mademoiselle ? Il n'est pas prudent pour un si jolie fille de sortir ainsi dans la nui noire...

La voix était reconnaissable, avec l'accent italien et ses intonations un peu rocailleuses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Dim 13 Jan - 21:52

Instantanément, elle se figea sur place, glacée par cette voix reconaissable entre mille, si proche d'elle. Elle savait que la robe que lui avait fournie Rodolphe lui seyait particulièrement, la coupe ajustée mettant en valeur une silhouette frêle mais sans maigreur, la couleur d'un vert intense faisant ressortir avec délicatesse son teint un peu trop pâle. Le regard appréciateur du jeune homme, puis de certains des musiciens à son arrivée, le lui avaient fait sentir.

Mais elle n'avait pas imaginé qu'un inconnu puisse s'adresser à elle ainsi... Après une hésitation, elle se retourna lentement, son visage habituellement si enclin à rougir avait cette fois pris une couleur livide.


Je....

Incapable d'ajouter un mot, elle leva des yeux paniqués vers l'homme qui se tenait très... trop... près d'elle. Les yeux mi-clos, il l'observait, un sourire ironique sur les lèvres. Elle en ressentit un profond malaise. Que lui voulait-il? Qu'insinuiait-il en lui enjoignant de ne pas quitter la crypte? D'où venait cette impression qui déchirait ses entrailles dès qu'elle croisait son regard, comme s'il cachait au plus profond de lui même un abyme de ténèbres?

Elle se sentait perdue, comme les victimes d'un vertige intense qui savent que le vide leur est néfaste et le fuient, jusqu'à ce qu'elles y soient confrontées de force et s'y jettent malgré elles.
Dans un sursaut de lucidité et de peur, elle s'appreta à monter l'escalier d'un pas rapide, pour fuir ce regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Mar 15 Jan - 12:43

L'homme la suivit dans l'escalier, comme si c'était naturel, puis arriva à sa hauteur, la devança presque...
Sa voix s'éleva, amusée :

- Je vous propose une cigarette ? Rien de tel pour calmer les tensions nerveuses...Vous avez peut-être le trac, mademoiselle ?

Cette fois-ci, il semblait vouloir maintenir une sorte de distance de sécurité, comme s'il avait perçu la gène de la jeune femme. Tout en disant cela et en se dirigeant lentement vers l'extérieur de l'église, il tendait une cigarette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Mar 15 Jan - 17:17

alors qu'elle remontait l'escalier d'un pas léger et rapide, il la suivit ey en quelques enjambées la précéda. Le regard paniqué de la jeune femme sembla amuser l'inconnu, qui lui tendit une cigarette avec une pointe d'ironie.

Un éclair de fierté traversa les yeux sombres de la musicienne. Le trac faisait partie de son métier, elle savait le dominer, mais cet homme la mettait vraiment mal à l'aise. Pourtant elle le suivit, refusant la cigarette d'un signe de tête un peu maladroit.


Je... je ne fume pas... je... la voix....


Rougissante, elle avait réussi à balbutier ces quelques mots avant de se taire de nouveau. Elle aimait, avant un concert, prendre un temps de calme et de solitude, faisant le vide dans son esprit, pour arriver apaisée devant le public. Mais non content de la déstabiliser, l'inconnu était de surcroit en train d'empiéter sur sa concentration.

Elle lui lança un regard sombre avant de se diriger vers un pilier à l'écart, contre lequel elle s'appuya. Elle prit une profonde inspiration, et ferma les yeux, essayant de faire abstraction de l'homme présent près d'elle. De tout son être, elle cherchait à se reconcentrer sur le concert à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Mer 23 Jan - 10:35

L'homme se contenta de hausser les épaules et de se diriger vers l'extérieur.

- Tant que vous restez ici en sécurité...

A l'extérieur, un bruit de chevaux et de roues cahatant sur les pavés à vive allure se firent entendre puis s'arrêtèrent brusquement. Surpris, l'italien se dirigea vers la sortie de l'église lorsque celle-ci s'ouvrit brusquement, laissant entrer une jeune femme au décolleté provoquant, au rouge sulfureux. Une femme dont on n'aurait jamais dit qu'elle allait à l'église... Elle se dirigea droit vers Pomponio.

- Oh mon ami, nous sommes découverts ! C'est terrible !

Lui, raide, l'accueillit dans ses bras avec une gène évidente. Il la prit néammoins par le bras, imperturbable, et la tourna vers Gwendaël :

- Marie, je te présente une jeune violoniste talentueuse. Je suis très heureux que tu aies pu te libérer, finalement, car tu verras que cette petite est vraiment exceptionnelle.

La dénommée Marie posa le regard sur Gwendaël, surprise et visiblement embarassée de la situation. Elle le regarda dans les yeux, comme charchant à comprendre ce que pouvait deviner Gwendaël... Dans le doute, elle lui tendit son plus sourire, montrant des dents éclatantes :

- Je suis ravie de faire la connaissance d'une si charmante créature ? Mais quel est votre prénom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Jeu 24 Jan - 1:06

Interrompue dans sa tentative de s'abstraire de ce qui l'entourait, Gwendael sursauta. Elle porta sur la nouvelle venue un regard intrigué, puis sourit timidement.

Je... eh bien... enchantée de vous rencontrer.... je...

elle rougit, mal à l'aise, la tension du concert à venir ne faisait que la rendre plus maladroite et balbutiante que jamais.



Je... je m'appelle Gwendael...je suis... je ne suis pas violoniste... je.. joue de la flûte.


Tout en bredouillant, elle observait la jeune femme, au sourire un peu forcé, dont le décolleté était assez unique en ce lieu. Qu'elle enviait cette assurance qu'elle affichait... si seulement elle en avait eu le dixième, elle aurait peut-être réussi à s'exprimer clairement.

Elle commençait à penser que celà faisait beaucoup de jeunes femmes à l'allure légère rencontrées depuis son arrivée à Toulouse, et frémit... dans quel univers se laissait-elle donc entrainer?

Elle hésita à aller chercher un peu de solitude et de calme à l'extérieur de l'édifice, mais les paroles de l'italien lui revinrent en mémoire. Il avait à plusieurs reprises sous entendu le risque quelle prendrait à sortir seule.
hésitante, elle restait là, sous le regard inquisiteur de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Lun 28 Jan - 12:50

L'italien balaya d'un geste de la main les paroles de Gwendaël.

- Violoniste, flûtiste, l'important est l'émotion, dégagée par l'instrument, non ? Comme dirait Musset : "Qu'importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse"... ceci dit, je sortai fumer un cigare. Le coeur vous dit-il, très chère ? dit-il en baisant la main de Marie. Et ainsi, ajouta-t-il en saluant Gwendaël, cela vous laissera le temps de vous concentrer avant le concert, car je sens que notre présence vous importune. Cependant, j'espère qu'après le concert vous serez plus disponible pour nous...

Marie, encore plongée dans ses pensées, le suivit machinalement. Quand elle avait entendu les blbutiements de Gwendaël, elle avait aussitôt détourné le regard, comme cessant d'être intéressée. Ils tournèrent les talons et sortirent de l'église à pas vifs, en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Ven 1 Fév - 16:50

la jeune femme les regarda s'éloigner, à la fois soulagée et un peu gênée. l'attitude de la jeune femme... Marie semblait-il.... lui avait clairement montré qu'une fois de plus elle passait pour une cruche maladroite.

Elle ne s'attarda pas longtemps à ces considérations... le fait de passer pour insignifiante avait ses avantages, elle était provisoirement débarrassée de l'oppressante présence de l'italien, et pouvait désormais se détendre doucement dans l'attente du concert.

A petits pas, elle reprit la direction de la crypte, essayant d'oter de son esprit toutes les questions qui l'envahissaient. Elle descendit l'escalier, vit les autres musiciens en pleine scéance de détente. En dépit du lieu, chacun se laissait aller à ses petits rituels. Tandis que deux d'entre eux affichaient clairement la relation qui les unissait, un autre se tenait les yeux fermés, la tête entre les mains, plus loin un dernier faisait quelques mouvements d'étirement. Le piano laissait entendre quelques gammes et arpèges pour délier les doigts.

Elle se rendit près de ses affaires, et, sortant sa flûte, commença à la faire briller avec un chiffon doux, cherchant à effacer chaque trace de doigts sur le métal argent. Ce mouvement l'apaisa progressivement, et, fermant les yeux, elle porta l'instrument à ses lèvres, soufflant doucement dedans sans en sortir un son, pour réchauffer l'instrument glacial dans cette église.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Mer 20 Fév - 11:09

Pendant que les musiciens se préparaient au concert, les dix personnes qui allaient assister au concert prirent place sur les chaises. Le seul visage que put reconnaître Gwendaël fut celui de Viollet-le-duc :




L'italien est le dernier à prendre place, seul, l'air visiblement agacé et consultant sa montre-gousset d'un air irrité. Jusqu'à ce que le concert commence. Au bout de quelques minutes, il observe les autres personnes et, les voyant plongées dans l'écoute de la musique qui s'élève telle une oraison païenne dans la crypte, il se lève discrètement et se dirige vers le fond de la salle...


Dernière édition par Styx le Jeu 28 Fév - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Mer 27 Fév - 19:21

Fascinée d'être en présence du grand architecte, la jeune flûtiste l'observait à la dérobée, dans l'attente de la deuxième partie du concert, où elle interviendrait. Mais la qualité du jeu des musiciens présents finit par l'emporter dans monde entre réalité et rêverie. Progressivement le stress engendré par les évènements récents, le malaise provoqué par l'italien, la tension inhérente aux heures d'avant concert, tout cela disparaissait au profit d'une sensation de bien être et d'apaisement.

Alors qu'elle se laissait transporter par la musique, un léger bruissement la tira de ses pensées. un rapide coup d'œil lui permit de voir l'italien s'éloigner discrètement. Elle le suivit du regard, intriguée, avant de baisser brusquement la tête, essayant d'oublier les questions qu'elle se posait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Jeu 28 Fév - 16:48

Toute à l'écoute de la musique, Gwendaël ne sentit la présence de Pomponio Uciglio que lorsqu'il fut derrière elle, tout proche. Il n'y resta pas longtemps, juste le temps de glisser derrière son dos, de répandre son souffle chaud sur les frissons de sa nuque avant qu'il ne retourne s'asseoir à sa place.

Nul autre que Gwendaël ne semblait avoir remarqué son absence durant toute la première partie du concert, qui touchait à sa fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Ven 29 Fév - 14:39

Apaisée par la musique de celui qui était sans aucun conteste l'un des plus talentueux compositeurs que la terre ai jamais porté, la jeune femme retrouvait doucement la sérénité qui lui manquait si cruellement depuis son arrivée dans la ville rose, quand un souffle chaud sur sa nuque la tira de sa douce rêverie. Comme si une décharge la traversait, il lui semblait sentir brusquement tout son sang accélérer dans ses veines tandis qu'une sensation glacée l'envahissait comme une vague.

L'homme s'éloigna, tandis qu'elle calmait progressivement les battements affolés de son cœur. Elle inspira profondément, regarda autour d'elle... personne ne semblait remarquer l'étrange manège de l'italien... étrange... était-ce réellement étrange, ou n'était-ce que le fruit de son imagination déstabilisée par les récents évènements...

La première partie s'achevait. Dans un état second et machinal, elle se dirigea vers la table où était posée sa flûte, et entreprit de se préparer, vérifiant la fluidité du mécanisme des clés, et soufflant doucement pour chauffer le métal glacial de l'instrument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Sam 8 Mar - 12:18

Aussitôt, tous les petits bruits dus au déplacement des fauteuils, aux bavardages feutrés, aux froissements des robes cessèrent. Tous semblaient captivés par la musique qui s'élèvait, pure, éthérée, en ce lieu saint.

Il semblait à tous que la musique s'enroulait autour d'eux, chaude couverture de paix et d'abandon. Que la quiétude semblait errer parmi eux, les berçait, les rassurait avec amour. Quelque soit leur nature profonde, leurs inquiétudes, leurs haines et leurs peines, il oublièrent tout cela l'espace d'un instant.

Pourtant, Gwendaël sentait comme une résistance dans un endroit dans la pièce. Surprise, elle ouvrit les yeux pour voir d'où cela pouvait venir et elle surprit les yeux enfiévrés de l'italien. Ses yeux luisaient de manière inquiétante, deux flammes ardentes pleines de concupiscence. Voyant qu'elle l'avait remarqué, il se mit à applaudir silencieusement puis eût un rire sonore qui réveilla l'assemblée de sa torpeur.

Il s'inclina profondément en direction de la jeune musicienne et, d'un pas ample et élègant, sortit de la crypte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Lun 10 Mar - 20:08

Elle restait là, pétrifiée, la flûte à la main. Comment avait-il pu... frissonnante, elle sentait une vague de panique l'envahir... outre le fait qu'il avait osé, d'un rire malsain, interrompre la musique, elle n'arrivait pas à ôter se son esprit ce regard qu'il avait porté sur elle.

Les musiciens avaient-ils senti le malaise ambiant? quelques notes délicates commencèrent à s'égrener, captant de nouveau l'attention du public, ramenant les regards vers le petit groupe qui se produisait.

Elle essaya , par quelques exercices simples et discrets, de reprendre son calme, maitrisant progressivement sa respiration. Elle tremblait toujours lorsqu'elle porta la flûte à ses lèvres. le son sortit, fragile, pur... la tension, les émotions qui l'étreignaient donnaient à son jeu une sensibilité à fleur de peau qui pénétrait chacun d'une émotion indescriptible. Le dernier trille s'envola, elle avait fini. Sans même attendre les applaudissements, elle s'en fut, monta l'escalier, et s'appuya sur un pilier, laissant enfin couler les larmes de peur qui l'oppressaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Mar 11 Mar - 11:39

Dans le froid de l'église, nul bruit. Juste, par la porte ouverte, on pouvait entendre le bruit déjà lointain d'un fiacre s'éloignant. Le silence serein de l'église t'apaise doucement.

Après quelques minutes, tu entends des bruits de pas dans l'escalier. Te retournant, tu vois Frédérique partie à ta rencontre. Celle-ci te dit :

- Je suis vraiment désolée de ce qui vient de se passer. Ce n'est pas la première fois que nous jouons pour Viollet le duc mais c'est bien la première fois que nous avons à faire à un tel rustre. J'espère que tu ne nous en veux pas trop de tout cela, et que tu voudras bien jouer quand même. Ta musique est la plus belle, la plus expressive que j'ai jamais entendu ! Que nous avons tous jamais entendu ! Nous serions très honorés si tu voulais bien assurer tout de même la seconde partie du concert, malgré ce qui vient de se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Jeu 13 Mar - 21:23

Alors qu'elle commençait à reprendre le contrôle d'elle même, Frédérique s'approcha. Essuyant une dernière larme, Gwendael lui sourit.

je... c'est à moi de m'excuser.. je.. je n'aurais pas du me laisser perturber ainsi... quel professionnalisme, je suis absolument ridicule... j'espère que vous ne m'en voudrez pas... je...

Elle prit une grande inspiration.

Bien sûr que je vais assurer la deuxième partie... je... ça va aller... je ne sais pas ce qui s'est passé... ça ne m'était jamais arrivé... je.. et c'est moi qui suis honorée que vous acceptiez de me garder parmi vous pour ce concert...


En quelques gestes précis, elle remit en place un mèche de cheveux qui avait glissé, tamponna ses yeux du bout de ses doigts glacés pour atténuer la légère rougeur due aux larmes, puis sourit bravement à la jeune femme venue la chercher.


Allons-y... et.. merci!



Elle redescendirent l'escalier. En bas, les gens parlaient de nouveau de tout et de rien, attendant la reprise. Comme si de rien n'était, les deux jeunes femmes reprirent discrètement leur place. Gwendael adressa un geste d'excuses aux autres musiciens, puis se tint prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline



Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Mar 18 Mar - 18:53

La seconde partie du concert se déroula bien pour tous. L'absence de l'italien permit à la musique de Gwendaël de s'épanouir et d'envelopper chacun comme précédemment. Ce fut un moment particulièrement émouvant, la sérénité était l'émotion maîtresse du moment.

Peu avant les dernières notes, Gwendaël sentit une présence à ses côtés. C'était une présence légère et froide cependant, evanescente. Elle entendit quelques mots murmurés : "attention..." ou bien était-ce un souffle ? La présence disparut comme elle était venue, rêve éveillé, tendresse glacée...

Il fallut quelques secondes pour que le public comprenne que le concert était fini, et il applaudit à tout rompre.

Viollet-le-duc vint lui même remercier les artistes et leur donna une lourde bourse. Ils discutèrent quelques instants, les regards se tournant parfois vers la jeune musicienne. Il se dirigea alors vers elle :

- Vous maitrisez votre art à la perfection, mademoiselle. Ayant beaucoup voyagé, il m'a été donné d'entendre de nombreux concerts à Paris, à Vienne, et ailleurs encore mais jamais je n'ai entendu rien de si... parfait. C'était comme si l'architecture elle-même du lieu avait changé pour mieux épouser votre musique. C'était... magique. Serait-il possible que vous me laissiez votre adresse afin que je puisse vous contacter pour un autre concert ?

A ce moment, dans l'embrasure de l'ouverture de l'escalier, apparut une silhouette désormais désagréablement familière à Gwendaël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Sam 22 Mar - 18:58

La sensation étrange de cette présence commença par la glacer... puis la mise en garde... instantanément elle commença à se rassurer... quelque soit le... la... la personne? enfin, ce qui faisait cette personne était probablement bien intentionné à son égard... un instant elle songea à cette ombre aperçue à Paris, qui avait provoqué son voyage jusqu'en ces lieux...

Les dernières notes envolées, un silence envahit la crypte. C'était le moment favori de la jeune musicienne, celui où, encore sous l'emprise de la musique, le public ne rompait pas le charme par des applaudissements, qui certes étaient si rassurants et émouvants à recevoir, mais brisaient aussi une certaine magie... Lorsqu'ils se déclenchaient... tout était fini.

Elle se retira de côté, gênée vis à vis des autres musiciens de l'épisode de l'entracte. Les quelques regards qu'ils lui lancèrent convainquirent la trop timide jeune femme que son attitude n'avait pas été à la hauteur de ce que l'on attendait d'elle.


"- Vous maitrisez votre art à la perfection, mademoiselle. Ayant beaucoup voyagé, il m'a été donné d'entendre de nombreux concerts à Paris, à Vienne, et ailleurs encore mais jamais je n'ai entendu rien de si... parfait. C'était comme si l'architecture elle-même du lieu avait changé pour mieux épouser votre musique. C'était... magique. Serait-il possible que vous me laissiez votre adresse afin que je puisse vous contacter pour un autre concert ?"


elle sursauta à la voix du célèbre architecte, et rougit.


Je... si vous croyez que.... oui je...

Elle bafouillait déjà, rageant contre son incapacité à contrôler son émotion dans ce genre d'intimidante situation, quand un frisson glacial la parcourut. Elle n'eut même pas besoin d'un regard vers l'escalier pour identifier la personne qui se découpait dans l'embrasure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin   Aujourd'hui à 23:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Scénario IV (enfin nommé !) : église Saint Sernin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes
» Une journée à Soissons
» Trois jours à Poitiers
» Elévation à la prêtrise de David064
» [Vicomté] La Chaize-le-Vicomte - Sophie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Pouce ! On fait une pause ? :: Archive-
Sauter vers: