Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
F. Valentin



Nombre de messages : 201
Age : 28
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Lun 6 Avr - 20:37

Cassandre lui demanda où il s'était procuré le bijou. François hésita un instant, puis répondit évasivement :

"Je l'ai trouvé. Dans... le grenier familial. "

Il ne prêta pas attention a l'air circonspect de la libraire, trop occupé a sonder les titres inscrits sur la tranche des livres.
Un ouvrage abimé attira son attention : " Nosferatu"
"Fils de la nuit? se dit il. "Peut être un lien avec la femme nocturne... "

Alors qu'il prenait le livre sur l'étagère et promenait son regard sur la première page jaunie, on frappa a la porte et un nouveau client fit son entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry



Nombre de messages : 266
Age : 43
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 10:16

Cassandre se hâtait et laissa à Lucien le bon soin de claver la porte derrière lui.

- C'est fou le monde qui nous rend visite en peu de temps, aujourd'hui. Mon oncle sera tellement heureux, dit-elle en direction de Gwendaël, comme pour lui demander de patienter.

Elle disparut immédiatement dans les rayonnages, semblant maintenant avoir une idée plus précise de l'emplacement de l'ouvrage recherché.


- Le voici, dit-elle après un instant, puis elle lut avec application "Des artisans et du Grand Oeuvre par Ovidio Alberi". Le bijou auquel je pense m'a faite réver plus d'une fois et il ressemble étrangement au vôtre. C'est une oeuvre de la renaissance que l'on dit inspirée des théories de l'alchimie, on lui prête même des pouvoirs fabuleux, Amour et Jeunesse éternelle, rien de moins.

Tournant frénétiquement les pages, elle s'arréta enfin sur l'une d'elle.

- Le voilà! Puis elle poursuivit: "la Fleur Eternelle, de Rénato Bossi, Maître Joaillier, offerte à la Comtesse Cristina Deglieri de Florence, en 1456."

- Ce n'est pas un bijou qui passe inaperçu, dans la malle d'un vieux grenier, conclut Cassandre avec un applomb retrouvé, plantant son regard dans celui du jeune homme qui s'approchait pour voir le résultat de la recherche de Cassandre, un livre ancien à la main.


Dernière édition par Cassandre Desaubry le Mar 7 Avr - 11:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 10:48

Quand Cassandre l'avait interpelée, Gwendael s'était approchée. Il ne servait plus à rien de se dissimuler. Elle salua Lucien d'un signe de tête éclairé d'un sourire timide, elle avait remarqué que sa manière d'être avait passablement énervé l'ami de Cassandre et ne savait plus comment se comporter face à lui.

Le sifflement plaintif se faisait plus intense, plus désespéré aussi. La complainte avait quelque chose de si triste que la jeune musicienne sentait son cœur se serrer.
Elle s'approcha de l'inconnu au médaillon... il semblait bien que l'étrange chant venait de là.

Elle tendit la main, irrésistiblement attirée.


Je... est-ce que je peux.... le... voir de plus près?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Bonnaire



Nombre de messages : 106
Age : 43
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Egratignure

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 11:40

Lucien entra prestement dans la boutique et referma immédiatement la porte afin d'échapper à la pluie qui se faisait de plus en plus battante. Le sourire rayonnant de Cassandre. lui fit presque oublier le temps exécrable de la capitale.

"Bonsoir, moi aussi j'ai quelques nouvelles. Notamment, ce Gabriel Couteux...'

Il s'interrompit. Un jeune homme, visiblement fils de bonne famille, feuilletait un livre derrière la bibliothécaire. Mais son teint pâle et ses cernes, son allure générale, ne lui rappelaient que trop bien les clients de la fumerie d'opium où il s'était rendu dans l'après-midi.

Visiblement, son retour rassurait Cassandre. Le client, malingre, ne semblait pourtant pas menaçant, et paraissait plutôt apeuré. S'effrayaient t ils l'un l'autre ? Lucien sourit à cette idée.

"C'est cela, je vais rejoindre Gwendael dans l'arrière boutique. Bonsoir monsieur", déclara t il en passant devant le jeune homme.

Alors qu'il se dirigeait vers la salle du fond, Gwendael ouvrait la porte. Visiblement intriguée, elle se dirigeait vers le jeune dandy, fixant le pendentif qu'il tenait à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Valentin



Nombre de messages : 201
Age : 28
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 13:06

François parcourait l'ouvrage ancien. Rédigé dans un latin obscur, bien loin du latin académique qu'avait appris le jeune homme, celui ci éprouvait quelques difficultés a saisir des phrases anciennes. Mais quelques bribes lui sautaient aux yeux : "sanguis" et maleficus revenaient souvent...

Le client qui entra dévisagea François, qui se sentit aussitôt mal a l'aise. Que pouvait bien vouloir cet homme ? Peut être ne faisait il que rendre une visite de courtoisie a la libraire qu'il semblait bien connaitre. Mais le jeune Valentin se méfiait de tout et de tout le monde. Le nouveau venu le salua poliment et se dirigea vers le fond de la boutique. Une pensée furtive et désagréable lui traversa l'esprit : et si cette librairie était le lieu de rendez vous d'une communauté secrète ? Malfaisante?

Cassandre l'arracha a ses envolées paranoïaques en lui présentant un article au sujet d'un bijou fortement ressemblant a celui de la vampire. Ce pendentif recèlerait des vertus merveilleuses ? Après tout, François ne savait plus de quoi s'étonner. Sentant une présence derrière lui, il fit volte face et se retrouva devant une jeune femme dont il ignorait la présence jusqu'alors. Celle ci demanda a voir le bijou, visiblement intriguée...
Bien que méfiant, François ne put que faire preuve de bienséance et accéda courtoisement a sa demande. Il lui tendit l'objet.

"Bien sur. Je vous en prie, allez y..."



[HRP : c'est un vrai carrefour, cette librairie !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 13:53

Délicatement, du bout des doigts, elle saisit l'objet. Un frisson la parcourir. La force de l'émotion que lui transmettait le bijou était intense. Au lieu de le regarder, elle se contenta de fermer les yeux, pour mieux se concentrer sur le "chant" du médaillon.

Une larme roula sur sa joue tandis qu'elle se laissait envahir sans chercher à contrôler l'émotion.


Tant d'amour... et pourtant... la solitude... si... triste... pourquoi avoir.... et .... erreur... regretter... non oublier.... mais ... .... c'est... il ... il reste forcément... quelque chose...

Plongée dans les émotions profondes transmises par le médaillon, elle avait complètement oublié ceux qui l'entouraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Valentin



Nombre de messages : 201
Age : 28
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 14:14

François observa la scène, décontenancé... Son étonnement allait grandissant depuis qu'il avait pénétré dans cette boutique : ce lieu était visiblement a part, comme la société qui le fréquentait...
La jeune femme semblait tout a fait absente. Une larme roula sur sa joue.

"Mademoiselle ? Tout va bien ? Que se passe t'il? ... Mademoiselle ?

Le jeune homme eut la conviction que le bijou était a l'origine de ce comportement étrange. Durant son enfance en Egypte, il avait déjà eu l'occasion de voir des femmes entrer en transe au contact d'objets chargés d'un lourd passé : des bohémiennes, des femmes-guérisseuses... Son père chassait ce genre de fascination d'un revers de la main, pragmatique. Selon lui, tout cela n'était que superstition et comédie. Le jeune héritier Valentin, pour ne pas contrarier son père, n'insistait pas; cependant il demeurait captivé et observait discrètement et avec un vif intérêt ce genre de cérémonies.
Depuis peu, il ne pouvait plus vraiment douter de la réalité de ces manifestations étranges. Cette femme disposait elle du même genre d'aptitude ? Peut etre connaissait elle simplement ce bijou, ou bien lui rappelait il un souvenir lointain ? Sa méfiance s'envola peu a peu, cédant la place a un réel besoin de savoir... Il tenta de ramener l'attention de la jeune femme sans la brusquer. Il s'éclaircit la gorge, chercha son regard, mais les paupières de celle ci restaient closes...

"Mademoiselle... Vous allez bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 14:18

Elle sursauta, rouvrit les yeux, rougit.

Je.... oui, excusez moi...

Elle essuya rapidement ses larmes et tendit le bijou au jeune homme, un peu nerveusement.

Elle... elle est morte n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Valentin



Nombre de messages : 201
Age : 28
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 14:29

François demeura interdit pendant quelques secondes. Ainsi, son intuition ne l'avait pas trompé : cette femme ne pouvait raisonnablement pas être au courant de son aventure de la nuit précédente. Intrigué, il se demanda comment l'amener a dissiper ses derniers doutes. Oubliant les autres occupants de la pièce, il plongea son regard dans celui de la jeune femme, en quête du moindre reflet de mensonge...

"...En effet, vous avez vu juste. Pardonnez cette question abrupte, mais qu'est ce qui a pu vous inspirer ce sentiment? Connaissez vous cet objet ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 14:42

Elle fut un instant surprise de la question, avant de réaliser que son attitude avait de quoi surprendre. Elle même ne s'habituait pas à ce qui lui arrivait, alors un inconnu...
Malgré un court réflexe de timidité, Elle s'astreint à ne pas détourner les yeux tandis qu'il cherchait à lire dans son regard. Mais celui-ci ne renfermait que la tristesse de ce qu'elle venait de ressentir, ainsi qu'une grande droiture.


Le ... le connaître? non.. je ne l'avais jamais vu... je...

Elle soupira, sourit timidement, se mordit la lèvre, ne sachant comment s'expliquer.

c'est juste que... enfin... que... que sinon je ne l'aurai pas entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry



Nombre de messages : 266
Age : 43
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 14:49

- Mademoiselle Gwendaël est une amie, intervint Cassandre. Elle a de réels dons, vous savez! ... elle se ravisa, elle s'était quelque peu laissée emporter par son enthousiasme... enfin je veux dire, si vous êtes venu dans une librairie ésotérique, vous pouvez certainement comprendre ce que je veux dire, mon amie perçoit des choses, voià tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Bonnaire



Nombre de messages : 106
Age : 43
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Egratignure

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 15:15

Lucien était resté dans l'encoignure de la porte, stupéfait par ce qu'il était en train de regarder. Ainsi Gwendael ressentait elle dans les objets tout le lourd passé dont ils pouvaient être chargés ?

Et ce jeune homme, méfiant, pâle à faire peur, si jamais... Il décida de se lancer.


"Oui, Mademoiselle Gwendael est étonnante. Mais excusez-moi, je ne me suis pas présenté. Bonnaire, Lucien Bonnaire." dit-il en lui tendant la main." Et vous êtes ...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Valentin



Nombre de messages : 201
Age : 28
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 15:26

Décidément intrigué, François poursuivit son interrogatoire, d'une voix plus haute qu'il n'aurait souhaité :

"Entendu, dites vous ? Que voulez vous dire par là ? Qu'entendez vous, au juste ? Que "percevez" vous ? Répondez moi ! "

Regrettant sa brusquerie, il tenta aussitôt de se rattraper :

"Pardonnez mes mauvaises manières, je... je suis confus... C'est qu'il me tient très a cœur d'apprendre ... le moindre détail me... "

L'homme présent s'avança soudain, dans l'intention apparente de protéger les dames d'un débordement de sa part. Courtoisement, il se présenta et tendit la main a François, l'invitant a faire de même. Celui ci prit la main de l'homme et la serra :

"Heu... Enchanté, Monsieur Bonnaire. Je suis François Valentin, fils de monsieur Antoine Valentin, armateur. J'étudie... J'étudiais le droit et les lettres. "
Conscient qu'il passait pour un étrange énergumène au milieu de ces trois personnes visiblement intimes, il lança pour meubler : "Travaillez vous ici ?..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 15:55

Gwendael observa un peu plus attentivement le jeune homme. Il n'avait pas une allure très élégante, pâle, les traits tirés, mais elle n'arrivait pas à le trouver réellement inquiétant. Plutôt fragile... il semblait se laisser détruire par quelque chose. Ses réactions, tantôt contrôlées, tantôt brusques et impulsives, étaient un peu étranges.

oui... entendu... je... en réalité, je ne sais pas exactement... c'est tellement étrange... je ne maîtrise rien... mais... tout ce que je sais c'est elle a souffert, beaucoup souffert...
Est-ce vous qui l'avez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Valentin



Nombre de messages : 201
Age : 28
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 19:47

François tomba des nues, il ne s'attendait pas a cette question.

" Moi qui... ? Bon sang, non, je n'ai nuit a personne, encore moins a cette femme ! C'est elle qui... "

Il porta instinctivement la main a son cou, dont la blessure était dissimulée sous un foulard. Pourtant un désagréable sentiment de culpabilité l'envahit au souvenir de ses coups de revolver vers la femme de brume... Craignant de ne pouvoir expliquer clairement sa mésaventure, il se reprit :

"... J'ai rencontré par hasard... Une femme, elle semblait ... Elle semblait avoir des ennuis. Elle a disparut en laissant ce pendentif derrière elle ... Voila ..."

Conscient qu'il s'embrouillait et se contredisait dans sa version des faits, il se mit a désirer se trouver a des lieues de cette boutique étrange. Le besoin d'aller noyer son trouble dans l'opium pointait et entamait sa cruelle danse de séduction. François pâlit, évita le regard inquisiteur de M. Bonnaire et se tourna vers Cassandre, brandissant l'ouvrage "Nosferatu" :

Madame ! " fit il vivement, "Je souhaite acheter ce livre. Combien en demandez vous ? Votre prix sera le mien."

Il désirait couper court a la conversation et fuir au plus vite. Cette étrange clairvoyance dont la jeune Gwendael faisait preuve le rendait affreusement mal a l'aise.
Cette capacité d'extra lucidité le renvoyait au souvenir du vieil aveugle : dès lors qu'il avait prêté l'oreille à ses paroles étranges, les évènements paranormaux s'étaient abattus sur lui, faisant brutalement basculer sa vie, et semant la confusion dans son esprit a l'imagination trop fertile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry



Nombre de messages : 266
Age : 43
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 21:19

Cassandre ne voulait pas avoir d'ennuis avec un probable voleur.

Ne l'avait-il pas lui même laissé sous-entendre? Il aurait 'pris' le pendentif à une femme. Qui pourrait croire que l'on laisse un aussi beau bijou derrière soi volontairement...

Le client souhaitait donc en définitive ce livre, 'Nosferatu', qui traitait des manifestations vampiriques dans les légendes roumaines les plus traditionnelles, fort bien... Cassandre avait noté que son père était Monsieur Antoine Valentin, le richissime armateur. Soit. Elle le facturerait donc à sa famille.


- Très bien Monsieur Valentin, enchantée d'avoir pu vous aider dans vos recherches...Cet ouvrage vaut 42 francs, cela parait certes onéreux mais il les vaut je vous l'assure; je peux vous faire parvenir la facture à votre domicile si vous le souhaitez. Quant à l'ouvrage relatif à la joaillerie de la Renaissance, vous intéresse t il? Non, pas pour le moment...très bien.

Malgré son étrange comportement, Cassandre ne pouvait s'empêcher d'éprouver quelque pitié pour le jeune homme. Il avait l'air si désemparé...Bah, la vie est parfois cruelle avec certains, elle ne le savait que trop hélas. Pourtant, elle avait envie de l'aider, de ne pas le laisser repartir seul dans la nuit froide du quartier Latin, vers elle ne savait quel lieu de perdition...

Alors que le jeune homme quittait la librairie, son paquet sous le bras, elle lui glissa à l'oreille :

- Ecoutez François, je ne sais dans quel pétrin vous vous êtes fourré, mais je pense que vous devriez en parler à des amis, à votre famille, voir à la Sureté que sais-je, mais vous ne devriez vous laisser aller ainsi. Si vous éprouvez le besoin de vous confier, ou si vous cherchez quelques conseils, vous pourrez me trouver dans la soirée à la brasserie Lipp du quartier Saint-Germain où nous allons dîner. N'hésitez pas à passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mar 7 Avr - 22:11

Il semblait soudain très perturbé... comme à la fois pressé de partir, et ayant peur de se retrouver à nouveau seul. Gwendael hésita un instant. Elle n'était pas chez elle, ne pouvait pas se permettre de le retenir un peu. D'ailleurs déjà Cassandre le raccompagnait.

Elle voulut se précipiter dans la rue derrière lui mais c'était trop tard. Elle aurait tant voulu les aider, qu'il s'agisse de lui ou de la femme du médaillon... les aider... encore faudrait-il qu'elle sache où elle en était. Cependant Cassandre semblait lui avoir dit quelque chose alors qu'il partait.

Lorsque la jeune femme referma la porte, elle lui glissa


Il... il a besoin d'aide... et... elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Valentin



Nombre de messages : 201
Age : 28
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mer 8 Avr - 2:25

Un peu hagard, François laissa son adresse a la libraire en vue de l'envoi de facture. Il se saisit fermement du livre et le tint sous son bras comme il l'eut fait d'un trésor inestimable. Cassandre le raccompagna jusqu'à la porte et lui suggéra de leur rendre visite ultérieurement. Apparemment, elle se souciait de son cas... Mais François n'avait cure de la pitié d'autrui, du moins en était il persuadé sur l'heure... Ni elle, ni personne ne pouvait entendre sa détresse : sa situation était trop anormale pour espérer qu'une quelconque aide lui vienne, quand bien même ce fut d'une libraire vendant un livre semblant apporter quelque éclaircissement a son affaire...

Il la remercia brièvement, et une fois franchie a la porte, il courut plus qu'il ne marcha pour s'éloigner de l'endroit.
Une fois une bonne distance mise entre lui et la boutique, il se permit de souffler et réfléchir un peu. Il se perdit dans ses pensées, finalement peu convaincu d'être tiré d'affaire. En fin de compte, peut être aurait il du accorder davantage de crédit aux paroles de la jeune femme clairvoyante. Peut être n'aurait il du pas s'enfuir de la sorte, alors qu'il semblait enfin obtenir une ouverture, si vague ou étrange soit elle, sur l'affaire qui le préoccupait tant... Il était évidemment un peu tard pour les regrets... Il se dit qu'une nouvelle rencontre avec elle, dans de meilleures circonstances, serait de bon augure pour lui.

François marcha d'un pas vif a travers les rues de Paris, la main crispée sur l'arme dans sa poche intérieure, heureusement sans rencontrer d'embuche. Ses pas l'avait conduit, sans qu'il s'en aperçoive vraiment, devant le Dragon de Jade. Sa raison lui recommandait de passer son chemin et de rentrer se cloitrer chez lui.

Mais il savait pertinemment que sa raison avait depuis for longtemps perdu la bataille face a l'opium...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mer 8 Avr - 3:01

Ce n'est qu'une fois arrivé à proximité de la fumerie que François s'aperçut qu'il avait été suivi...
Plusieurs hommes, à l'aspect lugubre, surgirent de l'ombre pour entourer le malheureux dans une ruelle...


- Monsieur Valentin ? Veuillez nous suivre sans discuter je vous prie.
ajouta l'un des hommes au visage émacié, en pointant vers lui un revolver..

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry



Nombre de messages : 266
Age : 43
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Mer 8 Avr - 22:49

- Etrange jeune homme...on lui donnerait le bon Dieu sans confessions à le voir, et pourtant je le pense très en détresse. Vous avez raison Gwendaël...nous aurions dû nous montrer plus charitable, ou tout du moins le laisser parler et l'écouter sans ... à priori. Malgré tout je lui ai indiqué que nous serions ce soir à la brasserie Lipp, peut-être domptera-t-il son angoisse et sera-t-il prêt à se confier...à moins que ce qu'il n'ait à confesser ne soit trop difficile à partager...

Cassandre ferma définitivement la boutique pour la journée, et pour le coup elle vérifia au préalable au dehors qu'il n'y ait pas d'autres clients noctambules. C'est que l'affaire pressait, elle en avait appris plus sur Solange Rentier, Lucien possédait également quelques informations, quant à Gwendaël, elle avait appris à 'apprivoiser' son don avec le professeur Lecoeur. L'heure était aux confidences.

- Lucien, Gwendaël, venez s'il vous plait, fit Cassandre avec un enthousiasme non dissimulé, j'ai de nouveaux développements de l'affaire à vous relater.

Cassandre narra son passage de l'après-midi à l'asile, les circonstances de l'évasion, et comment elle avait découvert que deux personnes, Hector et Agathe Von Egmann, semblaient martyriser la pauvre Solange Rentier à chacune de leur visite.

- Et, fit Cassandre en parcourant les registres de compte, il se trouve que ces deux personnes ne sont pas inconnues du passé de l'Escarboucle. Mon oncle a consigné voyez ici...et encore ici...des achats de livres ésotériques, de sorcellerie à tout dire, durant ces derniers mois à un couple Egmann à Strasbourg. Ce sont sûrement les même individus! Mais bon, tout cela ne nous dit pas où nous pourrions les trouver dans Paris...

Cassandre était impatiente de savoir quelles nouvelles ses amis allaient bien pouvoir lui annoncer dans les minutes à venir, de leurs recherches à tous dépendait l'avenir non seulement de Solange, mais également de Messieurs Brande et Estrechi, accusés à tort des meurtres du Cléonte, elle en était certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael



Nombre de messages : 212
Age : 36
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Jeu 9 Avr - 15:33

Rapidement, gwendael exposa à son tour son après midi, prenant au fur et à mesure conscience qu'elle ne maîtrisait pas plus les choses qu'avant.

Je... en fait, il semblerait que j'entende... le chant des morts. Mais... enfin, je ne sais pas ce qui s'est passé exactement, je crois que je... ne contrôle pas grand chose. Je sais juste que tout ceci est... épuisant.

Elle soupira puis sourit avec une légère inquiétude.

Est-ce par ce que j'y porte plus d'attention? mais... j'ai l'impression que depuis le Cléonte... j'entends de plus en plus... il n'y a presque plus de répit... il y a des morts qui pleurent plus fort que d'autres, mais... il y en a partout...

Je ne comprends pas toujours qui sont toutes ces personnes dont vous parlez, ni toutes ces théories ésotériques mais... mais si cette capacité à entendre les morts peut vous aider, alors... alors je suis à votre disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry



Nombre de messages : 266
Age : 43
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Jeu 9 Avr - 22:21

- Je ne sais pas bien si cela nous fera avancer dans nos investigations, répondit Cassandre, mais en tout cas, sachez que vous êtes la bienvenue si vous souhaitez nous accompagner Lucien et moi, ajouta-t-elle en posant amicalement sa main sur celle de Gwendaël.
- D'ailleurs, je ne m'en étais pas aperçue mais je vois que l'heure de notre rendez-vous à la Brasserie avec le Professeur Lecoeur approche. Lucien, peut-être serez-vous d'accord pour nous raconter ce qui vous est arrivé en chemin pour le boulevard Saint Germain?

Les compagnons quittèrent prestement la librairie pour prendre place dans un fiacre, où Lucien commença son récit.
Arrow Brasserie Lipp, boulevard Saint Germain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Aujourd'hui à 23:21

Revenir en haut Aller en bas
 
librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» [MTL] Auto-hypnose
» Le symbolisme du bois
» Indiens d'Amérique
» L'Amérique Latine à l'image d'Haiti
» TNT - la télé tout numérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Pouce ! On fait une pause ? :: Archive-
Sauter vers: