Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cimetière de Montparnasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacques Lecoeur

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 36
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Cimetière de Montparnasse   Ven 13 Mar - 15:25



L'ancienne nécropole, rachetée une trentaine d'années auparavant par le préfet de la Seine, avait fait surgir de l'ombre trois nouveaux terrains lugubres, à quelques pas de l'Université...
On pouvait encore y voir les ruines des anciens moulins à vent qui servaient désormais de support au mur qui entourait le cimetière, extrêmement tranquille en saison froide....

Parmi les croix et les chapelles, un grand nombre de corneille, gardiennes traditionnels des défunts, veillaient au grain sur leurs protégés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 36
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Ven 13 Mar - 16:13

Lecoeur aida à descendre Gwendael et paya le fiacre...

- C'est ici, ajouta t-il tandis que les chevaux s'éloignaient et qu'il poussait la grille... n'allait pas croire que je sois obsédé par les choses morbides mais il convient de travailler votre don...

A mesure qu'ils progressaient entre les allées, le professeur continuait ces explications.

- Nous sommes ici dans un lieu de repos...La plupart des personnes défuntes, on ici reçu qui un pardon, qui un soulagement qui leur permettent de trouver une certaines paix et une certaine tranquillité d'esprit avant de quitter notre monde....Selon mes théories, l'énergie émise ici est faible et régulière, comme autant de dormeurs totalement absents de ce qui les entoure...Tournez votre attention sur la moindre sonorité.

Si Gwendael avait en effet l'impression que rien ne semblait émettre de son, en accordant plus d'attention à ce qui l'entourait, un petit sifflement régulier et apaisant, continuait néanmoins à se faire entendre.
Jamais auparavant, elle n'y aurait porté attention, tant il était fin et quasiment inaudible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Lun 16 Mar - 12:55

En arrivant au cimetière, elle fut plus étonnée qu'effrayée. Certes il était étrange de se laisser entrainer en un tel lieu, mais elle avait toujours trouvé ce genre d'endroits plus apaisants et calmes que morbides.

Elle écouta attentivement le professeur, puis ferma les yeux pour mieux se concentrer. C'était si ténu et léger qu'elle crut au début qu'il s'agissait d'une projection de son esprit. Mais le sifflement était bien là, doux et paisible. Alors qu'elle se concentrait sur lui, il lui semblait être envahie d'un sentiment de sérénité et de repos, comme celui qui devait habiter toutes ces âmes apaisées par un pardon, un accomplissement, et le sentiment de pouvoir désormais reposer en paix.

les yeux toujours clos, un léger sourire se dessinait sur ces lèvres, tandis que pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait plus détendue, moins effrayée. Elle comprenait maintenant pourquoi elle avait toujours trouvé les cimetières apaisants et sereins, et ne se lassait pas d'écouter le sifflement si ténu.


Vous avez raison... ils sont là... si paisibles, si tranquilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 36
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Lun 16 Mar - 16:33

Le professeur secoua la tête...

- Je ne peux pas vous le dire, je ne peux que le supposer...Maintenant je voudrais vous demander quelques choses de plus éprouvant...

Quittant les chemins de traverse, Lecoeur progressa jusqu'à une partie du cimetière plus éloignée et beaucoup moins bien entretenue...
Les arbres y avaient pris une allure sinistre et le printemps même n'avait pu y rajouter les bourgeons et les fleurs dont il était prodigue.

Le sifflement se faisaient plus pesant, plus mélancoliques...


- Si vous parvenez à les entendre avec suffisamment d'attention, je suis persuadé que vous serez capable de ressentir leurs émotions...Il s'agit des déshérités, de ceux qui ont été abandonné à leur triste sort, soit par misère soit parce que la seule présence qu'ils avaient autours d'eux au moment du trépas était la solitude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Lun 16 Mar - 19:50

Désormais très attentive, elle perçut sans difficulté les modifications qui affectaient progressivement le sifflement. Elle frissonna. La douce tranquillité du reste du cimetière n'avait pas cours ici.

Inconsciemment, elle se ferma, cherchant à oublier le sentiment qui s'insinuait lentement en elle. Si les autres fois, elle avait subi les sifflements, qu'ils soient doux ou douloureux, comme on ressent ne ambiance lorsqu'on entre dans une pièce pleine de monde, cette fois-ci, les sensations venaient résonner en elle, s'appuyant sur sa propre vie. Non seulement elle ressentait l'état "d'esprit" des âmes émettant ce sifflement, mais elle le vivait au plus profondément d'elle même.

Seule... elle se sentait si seule... elle était seule. Lentement elle prenait conscience qu'à la mort de son père elle avait perdu de vue toutes ses relations d'enfance, qui ne pouvaient s'abaisser à fréquenter une jeune fille sans fortune, eut-elle du talent, une éducation et une ascendance irréprochables. sa gorge se serra, elle retint brusquement ses sentiments, se souvenant soudain de la présence du professeur.
Elle murmura


Excusez moi un instant.

Se détournant, elle essuya rapidement ses yeux avant de prendre une grande inspiration, puis lui répondit.

Ils... ils sont si seuls... ils pleurent de solitude... ils espèrent qu'un jour quelqu'un viendra se pencher sur leur tombe...
ils... on ne peut pas les laisser ainsi... que... comment dois-je faire pour les soulager?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 36
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Lun 16 Mar - 23:37

Le professeur Lecoeur était fasciné, et par cette capacité et par l'empathie dont faisait preuve Gwendael...
Le son, le son était une sorte de clé qui permettait un lien...


- Je ne sais pas...La communication avec les âmes perdues est un art complexe, mais je voulais simplement vérifier ce fait: vous êtes capable de ressentir plus qu'un simple son, en focalisant votre attention.
Peut être en ce cas, seriez vous à même d'en produire un...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Mar 17 Mar - 11:10

En produire un en réponse... bien sûr, c'était évident! elle rougit de n'avoir pas été capable d'y penser elle même.

elle s'assit sur l'angle d'une tombe particulièrement délabrée, d'où semblait s'échapper un sifflement encore plus désespéré que les autres, et ferma les yeux pour mieux se concentrer.

Intérieurement, elle se fixa sur le sifflement, essayant de l'intégrer suffisamment pour à son tour rayonner de ce langage étrange. Mais rien ne se passait. Était-ce réservé aux morts? malgré toutes sa bonne volonté, elle ne pouvait pas se joindre à la "conversation".
Pourtant elle s'accrochait, il fallait à tout prix qu'elle y arrive, ne serait-ce que pour soulager cette unique âme, même si elle n'était pas capable de s'occuper des autres... elle ne pouvait partir sans avoir aidé celui que se trouvait si désespéré sous la pierre fêlée.

Sans qu'elle s'en rende compte, ses lèvres s'étaient entrouvertes, laissant filtrer sa voix, pure et douce, en une mélodie étrange qui prenait corps dans des mots d'une langue inconnue. Heureusement que le cimetière était vide à cette heure...
Le chant s'élevait, sobre et pur, sans même qu'elle en soit consciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Mar 17 Mar - 15:16

Le son sifflant s'abaissa progressivement, profond soupir de tristesse soulagée....Il semblait bien pour la première fois, que les morts pleuraient.

Lorsque le chant s'éteint, plus aucun son ne semblait sortir de la fosse commune...

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Mar 17 Mar - 18:01

Elle rouvrit les yeux, étonnée, comme émergeant d'un sommeil profond, et regarda le professeur, interrogative. Elle se sentait brusquement si lasse, comme si toute son énergie avait été épuisée.

Vous entendez ce... ce silence.... que... que se passe-t-il?
Pourquoi... pourquoi est-ce que... je me sens si... si fatiguée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 36
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Mar 17 Mar - 19:29

Lecoeur secoua la tête, incrédule...

- Je l'ignore, mademoiselle, mais cela dépasse mes espérance...Du reste, vous paraissez pâle...Vous devriez peut-être vous reposer. Je vais vous conduire chez votre amie pour que vous puissiez reprendre vos forces jusqu'à votre rendez-vous...Il serait imprudent de trop vous en demander maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Mer 18 Mar - 15:17

je... je crois que vous avez raison...

Elle se mordit la lèvre...

mais ... je les connais à peine... je risque peut-être de déranger?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 36
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Jeu 19 Mar - 15:55

Lecoeur secoua la tête

- Rassurez vous, je n'ai aucun doute sur leur sincérité. Peu de gens auraient déjà réalisé ce qu'ils ont déjà fait.
En attendant, si vous êtes dans le besoin, il me sera tout à fait possible de vous trouver une place d'assistante à l'Université, cela vous permettra de vous assurer une rente régulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   Jeu 19 Mar - 22:10

Elle rougit.

Si... si je suis... eh bien... disons qu'il serait plus que temps que je trouve un engagement mais... je ne sais pas si... enfin, comment je pourrai jouer avec... ces sifflements qu'il me semble maintenant percevoir partout... je...

Je vous remercie de votre proposition... je vais... y réfléchir... je ne sais pas si je saurai faire... vous savez, en dehors de ma flûte je... je ne sais pas faire grand chose...


Elle se mordit la lèvre, puis poursuivit.


Je ne voudrais pas vous importuner plus longtemps... vous avez sans doute raison, je vais retourner à la librairie... J'y serai plus... facilement joignable.

Elle se leva de la tombe sur laquelle elle était toujours assise, et sentit sur ses épaules le poids de sa lassitude. Saluant le professeur, elle se mit en route.



Arrow la librairie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cimetière de Montparnasse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cimetière de Montparnasse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cimetière de Konoha
» [Cimetière] Funéraille d'aurore
» Cimetière
» Le gardien du cimetière appelle la police
» Cimetière de Godric's Hollow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Pouce ! On fait une pause ? :: Archive-
Sauter vers: