Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alain Deviel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alain Deviel



Nombre de messages : 14
Age : 44
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur:
Santé physique:

MessageSujet: Alain Deviel   Jeu 11 Fév - 15:26

Fin de la journée. Alain pose sur son bureau le manuscrit qu'il est en train de relire et se dit que ma foi, cela pourra faire un bon roman, une fois certaines parties retouchées. Il range les papiers étalés sur son bureau et laisse bien en évidence le manuscrit pour continuer à travailler dessus le lendemain.

Il s'habille, prend sa canne, sort de son bureau et s'apprête à sortir. Son assistante, Solange, est déjà partie. Il est seul comme tous les soirs.

A peine sorti de l'immeuble où se situe la maison d'édition, il se dirige d'un pas pressé vers le restaurant "La Vallée d'Or" pour y prendre son repas du soir, tout en pensant à la soirée qu'il va passer à son club ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bretin.net/
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Jeu 11 Fév - 16:04

Le restaurant est aussi bondé que calme lorsqu'Alain, éditeur parisien en son état pousse la porte de l'établissement.
La "Vallée d'Or" est une de ces brasseries suffisamment réputée pour pouvoir se targuer d'avoir des clients fortunées et juste assez modeste pour éviter la froideur des restaurants de renom.

Ici, plus que l'aristocratie, c'est la nouvelle classe dirigeante qui domine, celle de la bourgeoisie.
Client habitué des lieux, Deviel a sa propre table et son cru habituel servi par Monsieur Clément, le propriétaire des lieux, en personne.

Clément est un homme d'une quarantaine d'années, aimable et très professionnel. Son attitude serviable et son sens de la conversation badine en font un excellent patron de brasserie, capable de fidéliser un client en quelques échanges sympathiques.
Pourtant, ce soir, il ne vient pas directement souhaiter la bienvenue à Deviel. Il s'entretient avec deux personnes en cape d'hiver et chapeau noir, une tenue qui ne laisse aucun doute sur leur identité.
Il s'agit d'agents de la Sûreté Publique.
Le patron hausse les épaules et désigne Deviel du doigt, alors que les deux hommes ôtent leur chapeau pour se présenter à sa table


- Inspecteurs Maurois et Chapelier, de la Sûreté Publique...Désolés de vous déranger pendant votre repas fit le premier d'un air sec Vous êtes bien Monsieur Alain Deviel ?

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Deviel



Nombre de messages : 14
Age : 44
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur:
Santé physique:

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Jeu 11 Fév - 22:11

- Oui Messieurs, tout à fait.

Je m'arrête de souper, pose ma serviette sur la table et je regarde ces messieurs d'un air sérieux, mais un peu sur la défensive.

- Que puis-je faire pour vous aider Inspecteurs ? dis-je en les invitant à savoir à ma table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bretin.net/
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Ven 12 Fév - 15:36

Les deux hommes saluent l'invitation et ôtent leur chapeau, pour commander un cordial...
Le premier d'entre eux s'assure d'être présentable avant de commencer à prendre la parole. [.i]

- Monsieur Deviel. Vous me voyez navré de gâcher votre repas avec de telles nouvelles, mais nous avons retrouvé un certain Auguste Frélot, pendu à son domicile.

[i] Frélot. Ce nom disait quelque chose à Deviel. Il s'agissait d'un poète qui lui avait proposé ses textes. Certains vers étaient intéressants et le garçon avait un talent certain. Mais subitement, il avait radicalement changer de style et s'était mis aux romans en plus de la poésie.
Ses textes étaient alors devenus des tissus d'horreurs sans queue ni tête et son attitude était allé en empirant. Il s'était mis à boire et avait même insulté Deviel, en disant qu'il ne comprenait rien, que tout ceci le dépasserait un jour et qu'il serait trop tard...Un singulier personnage...


- Nous savons que ce jeune homme avait fait publié un recueil de poème chez vous et que vous étiez partis en mauvais termes. Mais, rassurez vous, nous ne vous soupçonnons pas de quoi que ce soit.
Nous avons pourtant pris connaissance de certains de ces écrits et Monsieur Frélot se sentait "persécuté" par quelqu'un. Vous êtes probablement une des dernières personnes à l'avoir vu vivant et nous aimerions d'une part que vous puissiez l'identifier et d'autre part que vous nous autorisiez à décacheter en votre présence les derniers mots qu'il vous a adressé...Car Frélot vous a écrit une lettre avant de commettre son acte.

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Deviel



Nombre de messages : 14
Age : 44
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur:
Santé physique:

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Ven 12 Fév - 23:54

*Un de mes auteurs pendu ... *

J'accuse le coup, silencieusement. Ce n'est pas tous les jours que l'on m'annonce la mort d'une de mes connaissances.

- Effectivement, messieurs, je connais bien Auguste Frélot. Nous avons travaillé ensemble sur son recueil pendant de nombreuses soirées. C'est un jeune homme qui écrit bien et très agréable à lire. Malheureusement je n'ai pas pu donner suite à son travail. Non pas que nous étions en mauvais termes, mais nous n'avions pas les mêmes sentiments sur son travail. Auguste ne voulait pas m'écouter quand je lui disais que ses écrits devaient être revus par certains côtés. Je ne l'ai pas revu depuis pas mal de temps.

Je m'arrête songeur en repensant à ces dernières soirées où Auguste ne prêtait guère attention à mes remarques et ces emportements faisaient trembler les murs du bureau.

- Mais vous dites qu'il s'est pendu ?! Quelle affreuse mort ... Auguste n'a pas de famille pour identifier son corps ? Et cette lettre, vous l'avez sur vous ? Pourriez-vous me la remettre ?

Ce faisant je tends la main vers les deux inspecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bretin.net/
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Dim 14 Fév - 19:24

L'inspecteur s'éclaircit la gorge avant de répondre...

- Malheureusement non, Monsieur Deviel. Frélot était un homme seul, originaire du Berry, qu'il avait quitté jeune à entendre la gardienne de son immeuble. Il sortait peu et s'alcoolisait beaucoup, ce qui n'a pas du améliorer ses relations sociales.
Nous n'avons malheureusement pas ses écrits sur nous, il faudrait que vous nous accompagniez à son domicile, si vous en avez bien évidemment le temps...
Nous n'avons pas encore transféré le corps à la morgue publique.
Son caractère était décrit comme dangereux par certains de ses voisins, avec certains desquels il avait failli en venir aux mains...Auriez vous, vous même, été menacé par Auguste Frélot ?

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Deviel



Nombre de messages : 14
Age : 44
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur:
Santé physique:

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Mer 17 Fév - 0:36

En entendant ces mots, je hausse les sourcils surpris par la question.

- Nous avons eu des discussions véhémentes, c'est sûr, et Auguste était souvent arque bouté sur ces positions. Mais en aucun cas il n'a proféré de telles menaces à mon encontre. Non jamais. Je suis étonné qu'on le décrive comme une personne dangereuse ...

Je repousse mon assiette et mes couverts, déterminé dans mes mouvements.

- Et bien soit Messieurs, je vous suis. Éclaircissons ce point rapidement afin qu'Auguste puisse avoir une cérémonie descente à l'église. Je vous accompagne.

Je me lève, prends ma canne et demande mon manteau au serveur. Je paye l'addition et m'apprête à suivre ces inspecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bretin.net/
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Mer 17 Fév - 3:41

Les inspecteurs de la Sûreté arrêtèrent un fiacre, qui s'arrêta immédiatement.
La sombre silhouette des représentants de la police politique de l'Empereur, comme les surnommaient les opposants du régime, faisaient souvent un certain effets sur les passants.
Rares étaient ceux qui auraient aimé se retrouver à leurs cotés, car leur présence ne signifiait jamais rien de bon.
Si Frélot avait attiré leur attention, c'est qu'ils soupçonnaient peut-être une affaire importante...

La vague de meurtre d'actrice qui avait eu lieu quelques semaines auparavant ne leur avait pas fait une excellente publicité.
Elle s'était soldée par l'exécution des deux directeurs du théâtre d'avant-garde, le Cléonte, aujourd'hui fermé.

Le fiacre buta sur les pavés et la cabine se souleva légèrement, remuant un peu l'éditeur, engoncé entre les deux inspecteurs taciturnes, puis s'arrêta quelque part entre la rue Blanche et la rue Lepic.
Les inspecteurs descendirent sans bruit, puis saluèrent de nouveau la gardienne, une vieille bonne femme ayant dépassé les soixante-quinze ans, l'oeil droit rongé par la cataracte...
Gravissant les escaliers conduisant à la chambre de bonne de Frélot, ils ouvrirent la porte et allumèrent un mince chandelle de suif posé sur une commode...

L'appartement était dans un désordre sans nom.
Sur un bureau pêle-mêle était griffonnées des notes sales et tachées, à coté d'une bouteille d'alcool entamée.
Détail frappant, une pistolet "poivrière" était posé sur le meuble.

Lugubre vision, Frelot gisait sur le lit, une marque violacée sur son cou diaphane, une expression fixe de terreur sur le visage, qui semblait ne pas s'être en aller avec la vie du malheureux.
Les restes de la corde sectionnée par la police pendaient toujours à la poutre du plafond, rappelant le drame qui s'était déroulé en ces lieux.

Sans ménagement l'inspecteur désigna du doigt les papiers posés sur la table.


- Les notes sont là-bas...Une lettre vous est adressée, Monsieur Deviel...

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Deviel



Nombre de messages : 14
Age : 44
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur:
Santé physique:

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Lun 22 Fév - 15:34

Devant la froideur apparente des inspecteurs j'ai un petit moment de frayeur. Une onde de frissons me secoue de haut en bas. Je m'avance doucement vers la lettre. Arrivé auprès de celle-ci j'hésite quelques secondes avant de bouger le bras et la main pour la saisir.

Je l'ouvre et je lis ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bretin.net/
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Lun 22 Fév - 16:09

La lettre est écrite d'une main tremblante et les lignes ne respectaient absolument pas la géométrie la plus élémentaire.
En marge, des mots écrits frénétiquement ne semblaient avoir aucun sens logique : "Miroir", "Epier", "Présence", "ART, ART ART" "GUIDE"...


Citation :


Alain,
Vous êtes probablement l'une des dernières personne à qui je peux faire confiance.
Je sais qu'ils ont peut-être déjà éliminés un par un ceux qui pouvaient les voir.
L'art est une porte, Alain, une porte vers notre que nous pensons pouvoir ouvrir et fermer à notre guise...Mais il ne s'agit plus de cela...Il s'agit d'un gouffre sans fin, qui aspire nos âmes et condamne nos esprits aux tourments...J'ai vu. J'ai vu et j'ai écrit durant toute ma vie en pensant que seul mon esprit était responsable de ces mots. Ces mots horribles qu'ils me dictaient !!!
C'est la dernière volonté d'un condamné que vous voyez ici, entre vos mains : ne publiez plus la moindre note de ce que j'ai pu écrire, le moindre vers, la moindre ligne...Vous ne connaissez pas l'étendu de mon crime, le fait de poser sur des regards innocent ce qui n'aurait jamais du être lu, ce qui n'aurait jamais du être entendu...
Je suis la plume du Diable, le messager des ténèbres et lorsque j'ai porté ma démission, je sais qu'ils viendront réclamer leur du...
Lorsque cette nuit encore ils tenteront de sortir, s'en sera fini de moi...
Adieu.

Sur la table trône également un billet manuscrit adressé à la librairie ésotérique de l'Escarboucle, pour la commande du Livre "Rêve et matérialisation" de Hermann Hauss, et un début de missive adressé à une demoiselle, répondant au nom de Gwendael...
Son adresse est visible sur l'enveloppe et raturée avec frénésie.

Le récit est évidement décousu et semble avoir été écrit sous le coup de l'impulsion...

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain Deviel



Nombre de messages : 14
Age : 44
Date d'inscription : 07/02/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur:
Santé physique:

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Lun 22 Fév - 23:40

En me retournant vers les inspecteurs:

- Messieurs, effectivement cette lettre m'est adressée, mais je dois vous avouer que tout ce charabia m'est totalement inconnu. Il semble que ce cher Frelot avait complètement perdu ses esprits. Quelle tragédie.

- Si vous n'y voyez pas d'inconvénient j'aimerai bien sortir de cette pièce pour prendre l'air, je ne suis pas tous les jours en contact avec des morts aussi affreuses que celle-ci.


En guettant la réaction des deux inspecteurs, je fais mine de vouloir sortir de la pièce, l'air un peu dégouté.

[HRP]Est-ce que je connais cette librairie ?[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bretin.net/
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Alain Deviel   Mar 23 Fév - 2:43

- Bien sûr monsieur Deviel fit l'inspecteur froidement... Dommage, car vous étiez la dernière personne qui pouvait infirmer la thèse de ce suicide...Dîtes moi...La totalité des œuvres de Deviel vous reviennent désormais n'est ce pas ? Il s'est bien vendu à ce que nous avons su...Finalement, à toute chose, malheur est bon...

C'était vrai et l'éditeur n'y avait pas pensé: sans héritier connu et sans testament, il devenait le seul propriétaire des cahiers de Deviel, qui avait connu, de sa prime oeuvre, un petit succès.

Le second approcha sa main tendue de Deviel


- Je suis désolé de vous paraître aussi rustre, mais, il va me falloir garder cette correspondance...avec votre autorisation bien évidement.
Ensuite ma foi, vous serez libre de sortir...

Un éclair déchira le ciel d'hiver et illumina le sinistre visage du représentant de l'ordre et ses yeux de faucon, posé sur l'éditeur...
Assurément, comme leur réputation le leur commandaient, les agents de la Sûreté publique savaient entretenir leur aura de crainte et cherchaient tous les moyens pour faire forte impression...La pluie ruissela sur le toit en zinc et les fenêtres, tandis que les gouttes laissaient de lugubres reflets sur le visage blafard de Deviel.


[Tu en as entendu parler oui...Mais ce n'est pas ton rayon d'édition]

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Deviel   Aujourd'hui à 15:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Deviel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UNE TOUTE PETITE EXPLICATION SUR LA DEMISSION D'ALAIN JUPE !
» Alain Barrière... regardez, écoutez, et rêvez...
» La horde du contrevent - Alain Damasio.
» Alain Souchon...
» (M/LIBRE) ALAIN DELON.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Récits libres :: Aventures personnelles-
Sauter vers: