Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commissariat principal de paris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Commissariat principal de paris.   Mer 10 Mar - 21:56

Commissariat principal de paris.

A l'intérieur les agents de la Sûreté publique rentrent et sortent dans le plus grand calme chacun vacant a ses occupations tel les fourmis d' une fourmilière. Comme les fourmi ramène des insectes vaincus pour nourrir leur reine, certains rentres avec des suspects et autres coupables a présenter devant la justice, les cloîtrant dans des cages sombres et inhospitalières.


Dernière édition par Acheron le Mer 10 Mar - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Damien Gentil   Mer 10 Mar - 22:25

Ce matin Damien gentil, Médecin légiste, de son état a été convoqué par le directeur des services de Sûreté publique de France. La pièce dans la quelle il se trouve est assez grande et remplies d'étagères sur les quels reposes de nombreux livres, un bureau assez large décoré mais malgré tout pratique l'homme qui se tient derrière, droit comme un i, doit avoir un cinquantaine d'années il porte une barbiche soigné et affiche un air sévère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien Gentil



Nombre de messages : 62
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Mer 10 Mar - 22:49

La nuit n'avait pas été de tout repos pour Damien, un meurtre de prostituée avait occupée sa nuit. La pauvre avait été découpé en puzzle. Puzzle que celui ci avait été obligé de reconstituer en une vitesse record. C'est d'ailleurs devant le corps entièrement reconstitué que le médecin était en train de se manger un croissant et de se boire un café.

"Comme quoi, peu importe le puzzle l'important c'est de commencer par les coins" dit il a voix haute.

Il devait remplir la paperasse habituel : cause du décès (pas facile pour le coup), date de décès, nom et prénom, les broutilles habituelles. C'est à cet instant que l'un des agents entre lui disant que le directeur de la Sureté souhaite lui parler. Une affaire importante.

"Le directeur ? Qu'est ce qu'il me veut ?" dit il alors qu'il posait son café sur le ventre de la morte

L'agent fut assez troublé par le léger manque d'égard pour la morte, surement un nouveau. Toutefois, celui ci ne put répondre à la question de Damien. Il retira donc sa blouse et sa chemise pour en mettre une propre et qui ne sent pas le formol avant de revenir près de l'agent, de prendre son café et de le boire. Il reposa vite sa tasse à coté de la morte avant de stopper. Il observa le ventre de la prostitué, puis la tasse pour enfin suivre l'agent en disant :

"Dommage que ce bout de femme soit mort, elle avait un joli ventre plat. Passe devant, je te suis"

Ainsi allait la vie et la mort à Paris, même s'il avait eu une éducation religieuse, rien ne disait qu'une âme était encore présente dans ce corps, ce n'était donc pas plus qu'un tas de viande que Damien dépiautait pour trouver son boucher. Une vie prenante à n'en point douter et à ce moment, malgré le café dans son organisme, Damien en comprenait le sens. Il n'avait qu'une envie, c'était de rentrer chez lui et de dormir. Mais la hiérarchie voulait le voir, on ne va pas facher les huiles.

En entrant dans le bureau, Damien affichait quelque cernes bien voyante et avait réussi à récupérer un café à l'un des agents de l'étage. Il prit une gorgée avant de demander :


"Vous m'avez demandé, monsieur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Mer 10 Mar - 23:45

C'est le visage affichant une moue sévère et malgré tout soucieux le directeur des services de Sûreté publique s'adressa a lui.

-Mr. Gentil, Je vous ai fait demandé pour une affaire importante le préfet de l'Ariège, un de mes amis a connu une fin abominable. Je n'ai pas confiance, en ces traînes savate qui bâcleront certainement l'enquête. C'est pourquoi je vous envoie là bas officiellement, en temps que légiste et officieusement pour que vous meniez l'enquete. je connais votre ardeur au travail a travers vos rapports. Voyez vous une objection ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien Gentil



Nombre de messages : 62
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Mer 10 Mar - 23:55

Pendant que le directeur lui avait adressé la parole, Damien s'était installé dans le fauteuil en face de lui. Ecoutant du mieux qu'il pouvait en renforçant son attention à coup de café chaud, il entendit les mot "Ariège" et "enquête". L'esprit encore embrumé, il se rappelait que c'était une région dans les pyrennées, donc dans le coin le plus reculé de France. Quant à l'enquête, diantre, jamais on ne lui avait demandé d'être un enquêteur. L'espace d'un instant s'apprêtait à dire au directeur :

*En Ariège, dans ce coin paumé ? Plus ca va moins le prestige augmente. Et puis c'est pas mon boulot ...*

Mais fort heureusement, son esprit, bien que toujours fatigué, extrapolait que meurtre abominable, dans un coin avec un bon air frais lui fera des vacances à n'en point douté. Il faudra certes travailler mais on ne refuse pas un travail à l'extérieur quand on passe ses journées dans la morgue de la sureté. Sans son rendre compte, sa réflexion divagua et le jeune médecin ne pensa plus à rien, puis la caféine afflua dans son sang et réveilla ses neurones.

"Oups pardon directeur, j'ai eu une petit coup de mou là. Vous disiez que votre ami a connu une fin abominable ? Pourriez vous être plus précis ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Jeu 11 Mar - 0:10

Le directeur des services de Sûreté publique poussa un soupir...

-Le télégramme que j'ai reçut faisait état de graves mutilations. Sans pour autant en préciser l'origine.

Il ouvrit un tiroir de son bureau et sorti une centaine de francs qu'il posa sur la table.
-Voila pour le voyage et pour vos besoin éventuels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien Gentil



Nombre de messages : 62
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Jeu 11 Mar - 0:17

"Grave mutilations ? Surement un animal sauvage, en Ariège il ne doivent pas manquer. Mais si vous y tenez, je vais m'y rendre au plus vite. Je tacherai de vous envoyer des télégrammes régulièrement pour vous tenir informer. Auriez vous des informations sur votre amis qui pourrait me servir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Jeu 11 Mar - 0:33

le directeur lui lança un regard sombre.

- le câble précisait que Gabriel Bardeil est mort dans sa maison l'hypothèse de l'animal sauvage est a exclure . Il avait un fils Léon et une fille Margueritte, je vous conseille de prendre contact avec eux, dites leur que je vous envoie il devrait être en confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien Gentil



Nombre de messages : 62
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Jeu 11 Mar - 0:56

"Les animaux savent entrer dans des maisons aussi. Même si ce n'est pas courant. On a déjà vu des loups s'attaquer à des hommes quand ils sont affamés. L'Ariège est en plein développement, les étendues boisées se réduisent, la population sauvage voit sa nourriture se réduire ... Attention, je ne dis pas que c'est ça, hein ?"

Damien sort son petit calepin, dont l'état est assez pitoyable à cause des nombreuses notes écrites au crayon dessus. Il prit une page propre et nota les prénom de Margueritte et Léon Bardeil. Avant de le ranger dans sa poche intérieur

"Il ne manque plus que vous me donniez le nom de la ville et l'adresse de ce monsieur Bardeil et je prépare mon matériel et je me mets en route"

Une fois l'information en main, je descends à la morgue et prend mes divers ustensiles d'autopsie, pince, clampes, scie à os, scalpels, mais aussi de quoi soigner des personnes malade. De la quinine ... 2 flacons pour le cas où, de la pénicilline, morphine, et bien sur du fil chirurgicale (je vais pas recoudre des gens avec du fil en laine ou du fil de pêche. Diverses loupes, un masque pour éviter des problème de putréfaction et des lunettes (le sang putréfié qui gicle dans les yeux c'est vraiment dégueulasse).

C'est donc avec une valise pleine de vêtements, de produit de toilette personnelle, et sa malette de médecin qu'il prit le train pour les villes du sud. Les cents franc lui permirent de se payer la première classe. Non pas qu'il soit élitiste mais vu l'état de fatigue dans lequel il était, il préférait pouvoir gueuler sur quelqu'un si on lui volait quelque chose. Installé dans le train, il regarda sa montre et se dit qu'il lui faudra au bas mot une dizaine d'heure avant d'arriver à destination. Au moins il pourra dormir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
acheron



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 06/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: schizophrene aux milles personalitées
Santé physique: il y'a d'etranges éons ou même la mort peut mourir.

MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Jeu 11 Mar - 1:28

il trempa sa plume dans l'encrier et sorti un bout de papier d'un tiroir et commença a griffonner l'adresse

-Voila! lui dit il en avançant le morceau de papier sur la table.

*Ax-les-thermes, 12 rue du martiet*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien Gentil



Nombre de messages : 62
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Jeu 11 Mar - 1:41

Dans le train, Damien se rappelle de ce qu'il savait d'Ax les Thermes, elle avait été connu pour la capacité thermal que l'on disait soigner la lèpre.

*Pff encore une pure légende. Je veux bien croire que cette source puisse guérir de l'exéma ou un parasite dermatologique, comme l'avait fait la rivière d'Avène pour le cheval de napoléon dit on. Mais là lèpre ca parait un peu gros. Au moins, le bon coté c'est qu'au moins j'aurais de l'eau de source à volonté*

Perdu dans mes pensées, Damien s'endort tranquillement. De toutes façons qui voudrait me piquer mon argent sera surement déçu. On fouille souvent les poches des gens, voir des valises, mais quand les gens voient des ustensiles chirugicaux, il ne fouillent pas plus que nécessaire. Le plus gros de son argent, il le planquait dans une boite de pilule au fond de son sac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commissariat principal de paris.   Aujourd'hui à 15:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Commissariat principal de paris.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Le salon du chocolat à Paris
» Lucky mâle type Beagle (paris)
» Notre Dame de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Récits libres :: Aventures personnelles-
Sauter vers: