Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Catacombes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Catacombes   Mer 20 Juil - 23:42

[Suite du Bistro Chez Paul]



Ici où les regards vident semblent quand même vous suivre des yeux, ici où l'air témoigne encore des battements de coeur éteints de chacun des individus qui autrefois respiraient mais qui maintenant se trouvent ici, ici où le silence est aussi pesant que la somme de tous les os; comme disait un certain Dante: Vous qui entrez ici, laissez toute espérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Jeu 21 Juil - 0:37

Arrivé devant la porte, des catacombes Morganne se sentie profondément intimidée,elle donna une dizaine de sous au garde et pris sa lampe en tremblant de nervosité, elle n'arriva a l'allumer qu'au bout de la 4eme fois. Sa peur ne s'améliora pas en plongeant dans les profondeurs de la catacombe. Elle n'arrêtais pas de jeter des regard d'avant en arrière s'attendant, a voir surgir l'un ou l'autre diable d'un croisement. Mademoiselle de Winetr avait les nerfs a vif....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Jeu 21 Juil - 2:12

« Bonjours Charles, au catacombes je vous prie »

Cela faisait quelques minutes maintenant que les deux individus avaient quitté le restaurant.
Ce n'était pas la première filature de Richard et ça ne serait certainement pas la dernière.
Dès ses premières enquêtes, il avait compris l'utilité qu'il pourrait y'avoir à bénéficier d'un moyen de locomotion qui lui serait exclusivement dédié.
Il avait alors entreprit de nombreux voyages dans la capitale afin de trouver le cocher le plus susceptible de correspondre à ses besoins.
Il l'avait découvert en la personne de Charles.
Cet aimable cocher, marié et père de deux enfants, semblait tenir la discrétion, la confiance et le respect mutuel en haute estime.
Richard lui avait alors proposé une rentrée d'argent mensuelle défiant toute concurrence, pour que ce dernier consente à devenir son chauffeur personnel.
Le bistro n'étant qu'à quelques rue de chez lui, il n'avait pas eu recours à ses services pour s'y rendre, il retrouva donc ce dernier à quelques mètres de son appartement.


« Monsieur souhaite prendre un itinéraire particulier?

-Le plus rapide fera l'affaire, j'ai du retard.

-Bien monsieur »

Le fouet claqua et la calèche se mit en mouvement.

Richard attendit alors quelques secondes, puis se posa à quatre pattes sur le sol du véhicule afin de faire face au compartiment creux qui se situait d'ordinaire, derrière les pieds du passager.
Il fit pivoter à l'horizontale la décoration argentée fixé sur le renforcement.
Un déclic retenti. La plaque de bois sur laquelle était incrusté l'ornement tomba en avant. Derrière, un Colt Pocket à 6 coups, une réserve de balles, et tout le nécessaire pour charger l'arme.
C'était une défense bien rudimentaire comparée à l'équipement qui avait été mis au point dans son atelier, mais il était préférable de laisser les armes plus élaborés à l'appartement, au cas ou des curieux viendrait à découvrir sa cachette.


« Encore longtemps Charles?

-C'est la prochaine monsieur

-Alors déposez moi la je vous prie. »

Le convoi ralentit progressivement en rejoignant le trottoir. Richard descendit.

« Attendez moi ici, j'en ai peut être pour plusieurs heures... Et Charles?
Soyez sur vos gardes, je traque un assassin redoutable, si il tente de s'enfuir par l'entrée des catacombes, ne tentez en aucun cas de le retenir, est ce bien clair?


Le cocher avait légèrement pâli.

-Je tacherais de contrôler mes élans d'héroïsme monsieur. »

Richard acquiesça d'un bref hochement de tête, un léger sourire en coin.

« Vous m'en voyez ravi...»


*Quelle idée stupide* songea-t-il en s'avançant silencieusement vers l'angle de la rue.
*Droit la gueule du loup...*

Il se décala juste assez pour apercevoir l'entrée des catacombes, l'ombre d'un fiacre qui disparaissait au coin de la rue, et deux silhouettes qui lui faisaient dos.
Après quelques secondes, Elle s'engouffrèrent dans l'édifice
Richard attendit un peu, puis marcha rapidement en direction de l'entrée.
Il paya la somme demandée par le garde, et disparu à son tour dans les profondeurs de la ville.
Lors des premiers mètres, il se repéra a l'aide du bruit que faisaient ses prédécesseurs.
Lorsqu'il fut suffisamment près pour apercevoir la lumière qu'émettait leur lanterne, il couvrit la sienne de sa veste, et poursuivit sa progression en se repérant à l'aide des reflets lumineux que le duo projetait sur les murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Catacombes   Lun 25 Juil - 9:37

Les deux comparses avançaient côte à côte. La lumière pâle se diffusait chichement sur les murs, ou plutôt, sur les crânes et différents ossements.

Un souffle, puis un gargouillement étranglé. La place qu'occupait Arsène aux côtés de Morganne était désormais vide. Pas de trace du gardien de phare: il brillait par son absence.

Même si Morganne ou Richard s'étaient lancés à la recherche d'Arsène, ils n'auraient fait que s'enfoncer vainement dans le labyrinthe des catacombes: un soulier les auraient attendus devant une fourche, interdisant toute identification probable d'une piste.

Arsène avait disparu; quelque chose avait pris sa place, quelque chose comme de l'angoisse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Jeu 28 Juil - 16:01


Morganne inquiète s'était mis a la poursuite d' Arsène mais ne retrouva qu'une de ses chaussures. Persuadé qu'elle était seule sorti donc un petit miroir de son sac a main.


- Qu'y a t'il, encore ?

- Arsène a disparu!

-Allons cherche le et ne m'embêté pas avec de pareilles broutilles.


-C'est ce que j'ai fait mais je n'ai trouvé que sa chaussure.


-Voila qui laisse présager le pire ...hum... Sort des catacombes, tu est trop "faible" pour t'y aventurer seule...

La Morganne diurne ne se fit pas prier et rebroussa chemin honteuse


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx



Nombre de messages : 236
Age : 50
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: Catacombes   Dim 31 Juil - 8:53

Spoiler:
 

1. Morganne ne se perd pas
2. Elle tombe face à face avec Richard au détour d'un tournant
3. La seule encombre rencontrée est un cri perçant dont seul l'écho parvient aux oreilles des deux personnages

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Mer 3 Aoû - 2:09

Tandis que Richard poursuivait sa silencieuse filature, il sentit comme un courant d'air traverser le couloir.
Ses réflexes le plaquèrent contre la paroi humide qu'il avait sur sa droite, et sa main libre plongea à la recherche de son arme. Ses doigts se refermèrent sur la crosse. il dégaina aussitôt, braquant le canon de son revolver dans la direction où s'était dirigé le souffle. En face de lui, la lanterne que tenait la femme rousse qui le précédait (et qui constituait la seule source de lumière du corridor) fit un violente embardée.
La confusion qui en résultat ne dura qu'une fraction de seconde, mais lorsque que la lueur de la lanterne revint chasser les ténèbres, l'homme avait disparu.

Ébahi, Le souffle court, Richard prit conscience de la redoutable efficacité du criminel qu'il traquait.


* Diantre... Ce meurtrier est d'une vitesse... d'une précision qui dépasse tout ce que j'avais imaginé...*

Il crispa la mâchoire, et balaya du regard les murs qui entouraient le duo.
Celle qui le précédait accéléra le pas, arpentant le labyrinthe à la recherche de son compagnon.
Son arme toujours au poing, il restait derrière, à bonne distance, prêt a tirer sur qui tenterait de la prendre à revers, mais l'occasion ne se présenta pas.
Après quelques détours au sein de ce labyrinthe mortel, la femme s'arrêta, et se pencha.
Elle éclaira sur le sol, l'une des chaussures du pauvre diable qui l'avait accompagné.


* Un de moins... * pensa sombrement l'enquêteur


Perdre la trace de son appât, échouer dans la protection d'un innocent et manquer une occasion d'arrêter sa cible lui était difficilement supportable.

Avant d'avoir pu envisager les options qui s'offraient à lui, un spectacle pour le moins étrange se déroula devant ses yeux.

La femme dont il apercevait le dos avait sortit un miroir, et s'était mise à lui parler... C'est du moins ce qu'il pensa au début.
Lorsqu'il réalisa qu'elle changeait d'intonation d'une phrase sur l'autre et qu'elle construisait un dialogue avec autant de cohérence que si c'était son reflet lui avait donné la réplique, il frissonna, constatant qu'elle était folle.
Prêtant l'oreille à ses propos, il distingua deux personnalités distincte dans sa petite mise en scène, l'une d'elle semblait bien plus autoritaire que celle qu'il avait entendu s'exprimer jusqu'à present.

Une effroyable hypothèse prit forme peu à peu dans son esprit.
Si deux personnalités cohabitaient bel et bien au sein de cette femme et qu'elles éprouvaient le besoin de communiquer au moyen d'un miroir, cela signifiait que la mémoire de l'une ne profitait pas à celle de l'autre, sans quoi toute communication d'une information entre les deux serait inutile. Un acte commis par l'une pouvait ainsi être totalement inconnu de l'autre.
Or, la femme qui se dressait alternativement devant lui, ne paraissait pas dénuée d'une certaine forme d'agressivité...

Il leva lentement son arme.

Voilà pourquoi il lui avait été possible d'agir avec autant de rapidité, la coupable n'avait eu ni à se faufiler parmi eux, ni à s'enfuir. La sœur à qui ils faisaient référence? Il s'agissait surement d'elle! Elle avait pu leur donner à tout deux l'ordre de se retrouver dans les catacombes, son repaire, prendre possession du corps de la jeune femme au moment propice et accomplir son forfait en toute impunité.
Le corps de l'homme? Elle avait tout aussi bien put le camoufler dans un pan de mur spécialement aménagé à cet effet, ou même l'assommer avec suffisamment de force pour le faire s'écrouler dans une zone d'ombre. La pauvre innocente avait longé le couloir à toute vitesse après l'attaque, peut être que s'ils s'étaient un peu plus attardé sur les lieux il aurait put retrouver le pauvre homme!
La chaussure? La victime s'était réveillé, avait pris la fuite, et perdu cette dernière dans sa précipitation.
Tout les éléments concordaient.
Il avait en face de lui la plus insaisissable des meurtrières.
Quoi de plus redoutable qu'une tueuse dont l'existence ne dépend que de sa volonté?

Tandis qu'il se demandait comment procéder pour châtier celle qui le méritait.
Le corps qui abritait ces deux femmes avait rebroussé chemin, et se dirigeait maintenant vers lui.

Lorsque la lanterne fut suffisamment proche pour éclairer son visage d'une lueur blafarde,
Il fit résonner le déclic caractéristique d'un revolver qu'on arme, et, tenant son interlocutrice en joue, posa la question qui s'imposait.


« A qui ai je l'honneur? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Jeu 4 Aoû - 23:17

Morganne avait couru le long des couloirs se retournant toutes les 5 minutes pour voir si personne ne les suivait au moment ou elle dénia enfin regarder droit devant elle vit le canon d'une arme braqué contre elle à la faible lueur d'une lanterne, persuadée d'avoir en face d'elle le tueur si redouté. Elle s'évanoui sous le coup de la frayeur pour quelques minutes sans même entendre ce que l'homme lui avait dit...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Ven 5 Aoû - 22:17

Avant même qu'il n'ai pu terminer sa phrase, la jeune femme s'effondra sur le sol.
U,n silence s'installa
Richard resta quelques secondes immobile, observant le corps inanimé, puis il soupira.


* Quelle perte de temps... * songea-t-il.

Cette affaire était déjà suffisamment dangereuse et complexe sans avoir à gérer l'extrême sensibilité d'une pauvre folle.
Il s'appuya contre un mur et considéra la situation.
Que faire d'elle? Il pouvait la ramener, inconsciente à son appartement, l'y séquestrer et l'interroger sur place, mais le danger était considérable.
Elle pouvait reprendre conscience n'importe quand et au corps a corps, il n'aurait aucune chance.
Puis porter une jeune femme inconsciente sur six étages risquerait d'éveiller l'attention. Il valait mieux l'interroger ici.
Pour ce qui était de la réveiller, Richard envisagea tout d'abord de lui tirer une balle dans la jambe, Cette idée présentait l'avantage d'immobiliser la tueuse, réduisant ainsi considérablement le danger qu'elle représentait, mais il abandonna cette pensée face à ces multiples inconvénients.
Blesser l'innocente posait tout de même quelques problèmes éthiques, elle pouvait succomber a sa blessure ou en garder de graves séquelles.
En outre, étant donné la capacité de cette dernière à gérer ses émotions, une hémorragie risquait de rendre le dialogue difficile. Enfin, le saignement marquerait le début d'un compte à rebours au bout duquel elle perdrait nouveau connaissance et ne pourrait se réveiller qu'à l'aide de soins médicaux adaptés. Il serait suffisamment délicat d'obtenir les informations souhaité sans avoir en plus à y parvenir dans un temps imparti.
Il songea également à la sortir de sa torpeur à l'aide d'une bonne paire de claques, mais cette méthode l'amènerait bien trop près de la meurtrière, elle pourrait lui briser la nuque dans la seconde qui suivrait son réveil.

Il se décolla du mur et retira la veste qui couvrait sa lampe, celle de la femme s'étant brisé lors de sa chute.
Il posa la sienne a proximité du corps, le contourna, et après quelques secondes de réflexion, lui expédia un violent coup de pied dans les reins.
Il recula de quelques pas et braqua de nouveau son colt vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 6 Aoû - 16:54


A son Réveil a Morganne toussa, elle avait mal. Quand elle vit l'homme avec son revolver complètent elle cria:


-A l'aide ! A l'assassin !


Paniqué et toujours assise elle recula, longent la paroi en s'aidant de ses mains, regardent l'assassin présumé avec un regard plein de pitié, elle tremblait d'effroi.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 6 Aoû - 18:09

Le regard épouvanté que la jeune fille eut à son réveil en disait long sur la personnalité à laquelle il avait affaire, alors qu'il s'apprêtait à s'excuser pour ces méthodes peu cavalières, son interlocutrice hurla à plein poumons.

Richard, leva brusquement la tête, tentant d'évaluer à toute vitesse la distance qui les séparait de la sortie, réflexe stupide étant donné les tours, détours et croisements qui composaient ce labyrinthe.
De toute façon il ne pouvait se permettre de prendre le moindre risque, contre celle de la séduisante jeune femme, sa parole ne convaincrait personne. Il fallait partir d'ici.


« Debout! » Ordonna-t-il entre ses dents « Je n'ai pas l'intention de vous tuer mais au moindre cri, à la moindre tentative de fuite, je vous logerais une balle dans la tête, est ce clair? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 6 Aoû - 19:09


Morganne essaya se lever tremblante.


-O...oui, m...monsieur.

Elle voulait demander pourquoi il était là, qui était il, que comptait il faire d'elle ; mais la peur lui avait ôté toute volonté de les poser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 6 Aoû - 19:47

Tremblante, elle se leva.

Si je voulais vous tuer j'aurais pu le faire lorsque vous étiez inconsciente, tant que vous ne chercherez pas à me duper je n'ai aucune raison de me montrer violent, alors calmez vous je vous prie.

Il la dévisagea quelques secondes, lui laissant le temps de reprendre son souffle.

Je doute que quelqu'un vous ai entendu crier mais c'est un risque que je ne peux pas courir, nous devons nous éloigner de la sortie, j'ai quelques questions à vous poser.

D'un signe de son colt, il l'invita à passer devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 6 Aoû - 20:08

Elle s'exécuta, pensant qu'il ne fallait mieux pas contrarier elle se releva et n'entendis aucun bruit de verre cassé dans son sac quand elle le prit. Voila quelque chose qui la réconfortait , elle eut un léger sourire.

L'homme était probablement un détective privé, cette perspective ne l'enchantait guerre il était probablement sur la piste du tueur, cependant pourquoi l'avoir fait prisonnière? il restait encore la possibilité que cela soit un membre d'un culte secret qui recherche un sacrifice, et par extension le fameux tueur... Cette idée la fit frémir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 6 Aoû - 20:42

Richard prit la lanterne et lui emboitât le pas, il marchèrent silencieusement pendant quelques minutes.

Il aurait bien voulu commencer à la questionner, mais si quelqu'un s'était aventuré dans les catacombes à cause du cri, leur voix risquaient de le guider.

Enfin, lorsqu'il estima qu'ils étaient suffisamment éloignés de l'entrée, il s'arrêta.


Arrêtez vous, on va rester ici le temps que j'éclaircisse certains détails qui me troublent à votre sujet.

Il posa la lanterne entre eux deux, s'assit contre le mur et d'un signe de tête, invita son interlocutrice faire de même en face de lui.
La main qui maintenait son arme braquée sur elle reposait sur son genou.


Ma première question est simple... j'aimerais savoir qui vous êtes... et ce que vous faites ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 6 Aoû - 20:54

*Enfin une bonne nouvelle...Il s'agit simplement d'un détective privé *
songea t' elle en souriant.

-je suis Milady Morganne de Winter et je menais l'enquête sur ces horribles meurtres, je venais de perdre mon compagnon quand vous avez retrouvé, vous m'avez probablement sauvé la vie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 6 Aoû - 21:36

*Vu le meurtrier j'en doute fort... * songea-t-il lorsqu'elle suggéra qu'il lui avait sauvé la vie.

Il hocha la tête.


C'est un plaisir de vous connaître M... (l'homme qui l'avait accompagné n'était probablement pas son mari et si elle avait été marié, son époux ne l'aurait certainement pas laissé se promener ainsi dans les catacombes, seul ou en compagnie d'un autre homme) Mademoiselle De Winter, j'aimerais maintenant savoir qui était l'homme qui vous accompagnait et surtout...

Il marqua un temps, son regard perçant fixait Morganne.
La curiosité qui le démangeait allumait dans ses yeux un feu qu'il était difficile de confondre avec le reflet de la lanterne sur sa rétine.

Il envisagea de la questionner au sujet du miroir, mais cette approche lui parut trop brutale.
La jeune femme ignorant ce que Richard savait à son sujet lui donnait un avantage considérable dans la conversation, il aurait été stupide d'y renoncer aussi rapidement.


… Qui vous a suggéré de chercher l'assassin en ces lieux? Demanda t'il en désignant les murs du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 6 Aoû - 23:48

Elle regarda l'homme avec un regard plein d'incompréhension.

-Personne ne m'a suggéré de commencer mes recherches ici, monsieur, je ne le dois qu'a la déduction des indices que j'ai trouvé avec l'homme qui m'accompagnait...

Pour répondre a votre question, continua t'elle, c'était un certain Arsène, qui avait a coeur de poursuivre l'auteur du crime abominable d'hier... pauvre de lui ...


Elle eut un air plein de compassion quand elle parla de lui, puis elle continua.

Ma soeur l'avait rencontré la nuit dernière, si cela vous semble bizarre que ça ne soit pas elle qui l'ai accompagné devez savoir que ma soeur a un soucis, une sorte de...


Elle réfléchi au mot le plus ajusté pour définir la chose

-De "maladie" qui lui empêche de se déplacer pendent les heures du jour. Il lui fallait quelqu'un pour veiller sur moi pendent les heures du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Dim 7 Aoû - 4:31

Voila qui était curieux... Quel type d'information avait pu la mener jusqu'ici sans l'amener à se soupçonner elle même?

Il hocha silencieusement la tête sans la quitter des yeux.



De quel genre d'indices parlez vous exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Dim 7 Aoû - 23:47

-Les écrits du poète tué hier, Arsène avait rassemblé toutes les informations qu'il avait pu, avant de venir me voir je dois encore avoir le papier ici.

Elle fouilla dans son sac où elle entre aperçu son reflet, ou plutôt celui de sa soeur sans y prêter trop attention, avant de trouver le papier en question.

-Tenez le voila.


Citation :
"VII. LE CAFÉ DES AVEUGLES

« Mais, reprit-il, si nous ne craignons pas les tire-laine, nous pouvons encore jouir des agréments de la soirée; ensuite nous reviendrons souper, soit à la Pâtisserie du boulevard Montmartre, soit à la Boulangerie, que d'autres appellent la boulange, rue Richelieu. Ces établissements ont la permission de deux heures. Mais on n'y soupe guère à fond. Ce sont des pâtés, des sandwich, - une volaille peut-être, ou quelques assiettes assorties de gâteaux, que l'on arrose invariablement de madère. Souper de figurante, ou de pensionnaire... lyrique. Allons plutôt chez le rôtisseur de la rue Saint-Honoré. »
Il n'était pas encore tard, en effet. Notre désœuvrement nous faisait paraître les heures longues... En passant au perron pour traverser le Palais-National, un grand bruit de tambour nous avertit que le Sauvage continuait ses exercices au café des Aveugles.
L'orchestre homérique exécutait avec zèle les accompagnements. La foule était composée d'un parterre inouï, garnissant les tables, et qui, comme aux Funambules, vient fidèlement jouir tous les soirs du même spectacle et du même acteur. Les dilettantes trouvaient que M. Blondet (le Sauvage) semblait fatigué et n'avait pas dans son jeu toutes les nuances de la veille. Je ne pus apprécier cette critique; mais je l'ai trouvé fort beau. Je crains seulement que ce ne soit aussi un aveugle et qu'il n'ait des yeux d'émail.
Pourquoi des aveugles, direz-vous, dans ce seul café, qui est un caveau ? C'est que, vers la fondation, qui remonte à l'époque révolutionnaire, il se passait là des choses qui eussent révolté la pudeur d'un orchestre. Aujourd'hui tout est calme et décent. Et même la galerie sombre du caveau est placée sous l'œil vigilant d'un sergent de ville.
Le spectacle éternel de l'Homme à la poupée nous fit fuir, parce que nous le connaissions déjà. Du reste, cet homme imite parfaitement le français-belge.
Et maintenant, plongeons-nous plus profondément encore dans les cercles inextricables de l'enfer parisien. Mon ami m'a promis de me faire passer la nuit à Pantin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Sam 13 Aoû - 18:46

Richard relut le papier plusieurs fois de suite, les sourcils froncés, puis il leva la tête

L'allusion au catacombes? C'est ce qui vous a mené ici?

Puis, parcourant à nouveau du regard les dernières lignes du texte

Qu'entend il par « l'Homme à la poupée »?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Dim 14 Aoû - 4:06

Morganne prit un air embarrassé.
- A vrai dire je n'en sais pas plus que vous, si j'étais venu ici c'était pour trouver des indices qui m'auraient éclairé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Dim 14 Aoû - 15:24

Il la fixa quelques secondes, elle avait l'air sincère.
Visiblement ce n'était pas sur ses talents de déduction qu'il faudrait compter pour connaître la vérité,
le moment était venu de la mettre un peu sur la voie...

Ses yeux rivés sur ceux de Morganne afin de saisir les moindres subtilités de sa réaction, Richard demanda calmement.


Je vous ai vu parler à votre miroir...

Il marqua un temps

Vous pouvez m'expliquer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganne de Winter



Nombre de messages : 128
Age : 28
Date d'inscription : 07/01/2010

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: sueur froides
Santé physique: prafaite santée

MessageSujet: Re: Catacombes   Dim 14 Aoû - 21:20

Morganne était surprise et inquiète par cet revélation, elle tenta tout de même un mensonge maladroit pour éviter une vérité qu'il n'était pas prêt a entendre.

-Je parle souvent toute seule pour mieux me concentrer, le miroir me servait me repoudrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Williams



Nombre de messages : 26
Age : 25
Date d'inscription : 16/07/2011

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Catacombes   Dim 14 Aoû - 21:42

Richard ne put réprimer un rictus.
Il la dévisagea silencieusement quelques secondes, un sourire aux lèvres, avant d'enchainer


Mademoiselle De Winter vous... Vous ne pensez pas qu'il serait plus simple de me ce qu'il en est réellement? Plutôt que d'essayer de me faire croire que vous avez été prise de l'envie soudaine de vous repoudrer en plein milieu de ces catacombes? Traquée par un tueur qui peut survenir à tout moment? Et que jouer deux personnages distinct en prenant soin de respecter leurs intonations respectives vous permet de... Vous concentrer c'est cela?

Son ton se fit plus sérieux lorsqu'il reprit

Votre temps comme le mien est précieux Mademoiselle De Winter, alors je vous prierais de ne pas nous en faire perdre davantage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catacombes   Aujourd'hui à 15:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Catacombes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sortie du groupe DeadDogs vs Catacombes
» Les Catacombes de Paris
» Catacombes le règne sombre
» A l'une des entrées de la catacombe...
» Rumeurs dans le Royaume de Hurlevent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Récits libres :: Aventures personnelles :: Campagne RP :: Dans les rues de Paris-
Sauter vers: