Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 28 Aoû - 2:00

Lecoeur fit monter la jeune dame dans le fiacre et demanda au conducteur de les emmener au parc Monceau

- Mademoiselle Ottori est une voyante extra lucide...Elle saura peut être vous expliquer le pourquoi de votre don de precognition et surtout elle nous aidera peut être à trouver l'origine de tous ces malheurs..

Il glissa le poignard dans la main de Gilda en ajoutant

- C'est un poignard sacrificiel des cultistes de Kululkan...Il est sensé repousser les mauvais esprits...Personellement, je ne l'ai jamais utiliser mais qui sait ce qui pourrait se produire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 28 Aoû - 12:30

Les paroles du professeur Lecoeur, pendant le trajet qui les avait conduit chez la voyante extra-lucide, cette Mademoiselle Ottori, étaient parvenues à rassurer Gilda qui s'était cru devenir folle. Pourtant, elles avaient aussi éveillées en elle de nouvelles craintes. Si ce qu'elle voyait n'était pas le produit de son imagination, alors elle n'était pas au bout de ses peines !

L'aveu de Lecoeur sur Lecoeur, en revanche, avait eu un autre impact sur elle. A présent, elle se sentait différente. Pas plus fière, pas plus à l'aise non plus avec elle-même, mais désormais, elle commençait à comprendre bon nombre de choses qui étaient survenues sans qu'elle eût jamais pu se les expliquer.

Gilda Saint-Clair reçut le poignard sacrificiel et le regardant, se demanda où elle allait le ranger. C'était cependant un bel instrument, à la lame brillante et même s'il n'avait aucun don, ce cadeau du professur la touchait beaucoup. Finalement, après avoir cherché pendant plusieurs minutes, elle le dissimula soigneusement entre sa cheville droite et sa bottine, espérant qu'il ne tomberait pas.


Sommes-nous arrivés ? questionna Gilda en sentant le fiacre ralentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 28 Aoû - 12:46

- Oui, nous y sommes, repondit Lecoeur, mais auparavant j'aimerais me livrer à une dernière experience...Tentez de vous dégager de toute pensée et représentez vous à quoi pourrait ressembler Mademoiselle Ottori...Essayez de la dessiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 29 Aoû - 0:56

Quelque peu surprise, Gilda s'exécuta et sortit de son porte-dessins une feuille blanche et un morceau de fusain. Elle ferma les yeux et se concentra profondément. Des images lui vinrent alors en tête. Aussitôt, elle se mit à tracer les traits fins d'un visage long et mince, de type asiatique. Une jeune femme aux longs cheveux noirs et à la peau claire. Un serpent semblait naître à la base de son poignet, comme un tatouage, puis sortir de son bras et s'enrouler autour de celui-ci. Ses yeux étaient étincelants et sa langue ondulait comme une flamme.

Une fois l'esquisse achevée, Gilda la présenta au professeur Lecoeur.


Voilà. Ce sont toutes les images qui me sont venues en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 29 Aoû - 2:11

Lecoeur observait les évolutions de l'esquisse avec une surprise teinté d'admiration...Il était véritablement fasciné, mais il tiqua lorsque la jeune artiste obscurcit la chevelure de la femme de son dessin...

- C'est incroyable....Mis à part que mademoiselle Ottori ait les cheveux blancs, c'est tout à fait elle...J'ignore pourquoi vous avez dessiné ce serpent, mais j'ai déjà vu ce genre de representation d'animaux chez elle... Vous devez absolument travailler votre don, mademoiselle Saint Clair...
Mais venez, je nous ai fait perdre trop de temps...

Lecoeur paya le fiacre et poussa la grille du parc Monceau...

- Elle habite juste à coté. Vous allez voir, elle est étrange mais formidable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 29 Aoû - 2:52

Ils passèrent la grille et traversèrent un court instant le parc Monceau, qui en cette période de l'année, était en fleurs. Tout en marchant, la jeune femme se demanda si cette Mademoiselle Ottori ressemblait autant à celle de son dessin. Sans savoir pourquoi, elle la voyait jeune, courant sur un port étranger. Elle avait alors un visage presque enfantin. Mais si Lecoeur lui avait dit que sa chevelure était blanche, c'est qu'elle devait être plus âgée.

Lecoeur la guidait vers la voyante extra lucide. Gilda se demanda comment elle pourrait travailler son don, à part en dessinant. Elle aimait cela.


Professeur Lecoeur, qu'allaez-vous dire à Mademoiselle Ottori lorsque nous la rencontrerons. Que peut-elle nous apprendre au juste, et comment développer mon don ? Oh, je vous pose trop de questions, pardonnez-moi. C'est que j'ai l'impression d'entrer dans un monde totalement... autre que le notre. Je me sens nerveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 29 Aoû - 3:09

- Et bien, voyez vous, pour la rédaction d'une de mes monographie sur l'extrasensorailité, j'ai experimenté plusieurs séances de spiritisme avec Mademoiselle Ottori et jamais je n'avais eu une experience aussi concluante...

La précognition est la capacité à visualiser un futur potentiel, en semble t'il, cherchant dans les differentes lignes qui composent notre destin.
Chacune de ces lignes est une propabilité et selon nos choix, nous empruntons l'une ou l'autre,comme un aiguillage de train.

Les medium utilisent leurs facultés mentales pour passer en revue toutes les possibilités et en selectionne naturellement une, sans raison particulière...Mais j'ai, de mémoire, rarement vu des visions aussi précises que les votres...
Il vous faut je pense apprendre à focaliser vos visions et à les laisser couler aussi naturellement que vos rêves ou vos pensées...

Mademoiselle Ottori est extremement douée dans son domaine et possède une connaissance approfondi de l'ésoterisme.
Je pense qu'en temps que médium, elle pourra vous être de bon conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 29 Aoû - 13:10

Je vous fait confiance et vous suis, dit Gilda Saint-Clair en s'arrêtant sur le seuil d'une maison. Sans doute celle de la voyante. Elle repensa à Lucien et à sa fin funeste. Peut-être que si elle avait connu son don plus tôt, si elle avait su l'utiliser, Lucien serait toujours vivant. Peut-être. Peut-être. Peut-être...

Comment savoir ? Son porte-dessins serré contre sa poitrine, Gilda resta deux pas en recul du professeur Lecoeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Jeu 30 Aoû - 0:56

Lecoeur gravit les petites marches et frappa distinctement quatre petits coups...

- Mademoiselle Ottori ? Vous êtes chez vous ? C'est le Professeur Lecoeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Ottori



Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Detendue
Santé physique: Egratignée

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Jeu 30 Aoû - 21:11

Des pas légers se font entendre, qui s’approchent et stoppent au pas de la porte, de l’autre coté. Une voix discrète et délicate, au timbre inhabituel, répond :

- Je suis chez moi, honoré professeur.

Un silence gêné s’installe. Jacques Lecoeur se souvient alors que la jeune femme n’ouvre jamais sa demeure à qui ne le demande par trois fois, sans doute... par goût de la mise en scène ? D’ailleurs, certainement consciente d’exiger là quelque chose qui s’oublie facilement, la japonaise tend une perche à son visiteur :

- Que puis-je faire pour vous ? Désirez-vous... entrer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Jeu 30 Aoû - 21:46

Lecoeur sourit en se rememorant la petite habitude de la jeune asiatique...Il se tourna vers Gilda et lui glissa à l'oreille.

- Oui, dans certaine religion et croyance, lorsque l'on a recours à une créature de la Nature, il faut par trois fois formuler la requête...
Mademoiselle Otori a cette petite lubie, mais qui n'en a pas ?Certaine femme demande bien plus de choses avant de daigner ouvrir leur porte.

Reprenant plus fort et avec un ton grave sa requete, Lecoeur continua


- Mademoiselle Otori, je desirerais que vous me laissiez franchir le seuil de votre porte.
Mademoiselle Otori, je desirerais que vous me laissiez franchir le seuil de votre porte.
Mademoiselle Otori, je desirerais que vous me laissiez franchir le seuil de votre porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Ven 31 Aoû - 0:03

Souriant de ce que Lecoeur venait de lui confier, Gilda écouta le professeur formuler sa requête par trois fois et attendit que la voyante vienne leur ouvrir.

Alors que la porte allait s'ouvrir d'un instant à l'autre, la jeune femme sentit un frisson la parcourir, chargé de souvenirs. Elle ferma les yeux et repensa à Lucien. Elle le revit, l'attendant sur les marches de la Sorbonne, le jour de leur retrouvailles devant l'université. Et son visage vieilli, le soir de sa mort, dans son cabinet de toilette. La lueur verte... Elle rouvrit les yeux et chassa ces souvenirs, se concentrant sur leur recontre avec Mademoiselle Ottori


Elle sentit la main du professeur Lecoeur qui pressait son épaule pour l'encourager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Ven 31 Aoû - 12:24

En posant son regard discrètement sur les alentours, le regard de Gilda tombe sur le parc....
Une silhouette qui lui semble familière venait de traverser la masse feuillu...Une silhouette légèrement voutée...Une silhouette marchant à l'aide d'une canne, à tâton....Ses habits sont noirs et rapeux, il porte un grand chapeau de voyageur, en mauvais état.
Il lui semble que son regard croise celui de l'homme et que celui ci lui sourit...
Lorsqu'elle fût sortie de cette impression étrange, l'homme avait disparu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Ottori



Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Detendue
Santé physique: Egratignée

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Ven 31 Aoû - 23:38

La porte s'ouvre, d'abord un peu, puis plus franchement. Mei Ottori se tient à l'entrée, s'incline et s'efface sans un mot pour laisser entrer ses visiteurs. Elle sourit modestement au professeur, fait de même avec Gilda Saint-Clair, sans la regarder. Son attitude, mélange de soumission excessive et de politesse compassée, est caractéristique d'une jeune femme asiatique recevant un hôte de marque à son domicile.

Le hall d'entrée du vaste appartement est un endroit vert, exotique et baroque : de nombreuses plantes en pot le décorent, il s'apparente presque à une serre, avec son toit pentu au fenêtres larges. Quelques estampes courent sur les murs, mettant en scène des mythes nippons. Une magnifique carapace de tortue-luth, décorée d'idéogrammes peints, trône sur une sorte d'autel... exposant un sabre courbe, austère et élégant, au fourreau d'ivoire délicatement gravé.

D'un geste aimable, la japonaise invite l'homme et son amie à passer au salon. Au bout d'un couloir transformé en galerie d'art, présentant des sculptures d'influence mycénienne, les invités pénètrent dans le salon :

La pièce est un véritable musée : s'y côtoient peintures anciennes, tableaux de maître, papyrus et manuscrits abscons, riches tapisseries et soieries illustrées, le tout exposé dans un savant désordre trahissant... du mouvement : ces oeuvres sont régulièrement déplacées, examinées, consultées. Une grande baie vitrée, flanquées d'épais rideaux de velours noir, illumine la bibliothèque murale ; elle regorge d'ouvrages d'histoires, de contes et de légendes, pour la plupart asiatiques ou grecs anciens.

Un canapé et trois sièges en rotin agrémentent l'endroit de quelques meubles utilitaires. Rompant le silence, Mei se tourne vers ses hôtes :


Je vous en prie, assoyez-vous... à moins que vous ne préfériez passer dans le salon de thé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Sam 1 Sep - 1:49

Lecoeur s'assit de bonne grâce et s'extasia comme à son habitude sur l'intérieur de la maisonnée...

- Mademoiselle Otori, vous possédez chez vous un véritable trésor...Il m'aurait fallu plus d'une vie pour accumuler autant de richesse culturelle..

Il se tourna vers Gilda puis vers mei avec déférence

- Je tenez à vous présenter Mademoiselle St Clair... Il me semble qu'elle a une certaine affinité avec la précognition...Je me suis dit que peut être vous pourriez lui servir de..de mentor, vu vos capacités dans ce domaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Ottori



Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Detendue
Santé physique: Egratignée

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Dim 2 Sep - 1:13

Mei sourit légèrement sous le compliment, regarde ses invités tour à tour : elle connaît le professeur, il a déjà assisté à ses séances de spiritisme, à défaut d’être un fervent disciple... des thèses religieuses plutôt désuètes de l’asiatique. Lecoeur n’est pas de ces scientistes obtus dont la seule présence l’indispose, la japonaise se sent en confiance, même si elle ignore le fond de sa pensée et son degré potentiel d’implication. En revanche, elle ne connaît pas mademoiselle Saint-Clair.

Se tournant vers Gilda, Mei penche la tête d’un air curieux et s’enquiert d’un ton aimable :


Ainsi, vous avez des visions ? Tant de charlatans font aujourd’hui commerce de leurs soi-disant « pouvoirs » ! Nombre d’illuminés en mal de sensation hantent les salons bourgeois dans l’espoir de voir tourner les tables, alors, les faux prophètes et les illusionnistes amateurs prolifèrent... ainsi que les marchands de guéridons.

Regardant l’homme en biais, l’asiatique poursuit plus sérieusement :

Mais si monsieur Lecoeur vous a mené à moi, c’est qu’il vous pense sincère. Mademoiselle, je ne pratique pas l’ésotérisme par loisir ou par désoeuvrement : je dispose de talents précis, des talents dont je suis récipiendaire et que je mets au service de mes contemporains. Il m’arrive de prodiguer des conseils, voire des enseignements lorsque s’installe un climat...

Surgis de nulle part, deux chats siamois entrent dans la pièce. Ils viennent se frotter contre les jambes de Gilda en ronronnant ; l’un se couche à ses pieds, l’autre love sa queue autour de sa cheville en crachant à l’adresse de Mei. Cette dernière sourit franchement :

Mes chères Erynies sont plus confiantes que moi ! Et bien, mademoiselle Saint-Clair, si vous m’expliquiez ce qui s’est passé ? Les précognitions concernent toujours des faits graves, souvent dramatiques...

Que vous est-il arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Dim 2 Sep - 21:06

Gilda avait ouvert de grands yeux curieux et émerveillés en découvrant l'intérieur de Mei Ottori. Il était à la fois exotique et envoûtant, étrange et étonnant. Le salon dans lequel ils furent introduits était très intime. Mademoiselle Ottori avait une personnalité tout aussi surprenant que sa demeure.

Caressant les deux beaux siamois qui s'étaient pressés contre elle, elle sourit et répondit à la voyante d'un ton sérieux :


Depuis quelques temps, je dessine des scènes qui vont se produire, ou bien des personnes que je n'ai jamais rencontrées. Lorsque je suis loin de mes fusains et des mes feuilles, rien ne se passe, rien ne vient, c'est le néant, ou plutôt, c'est comme si mon esprit était fermé et ne voyait que ce que mes yeux voient. Mais dès que l'envie me prend de dessiner, j'ai l'impression qu'un voile se soulève devant moi, et me montrent des choses... terribles. Du moins jusqu'à maintenant, seules des choses dramatiques, comme vous dites, se sont produites...

Sa phrase tomba et la voix de Gilda s'alourdit de tant de pensées. Elle se tourna vers le professeur Lecoeur.

Il paraît que vous sauriez m'aider à contrôler tout cela. Le pourriez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Mei Ottori



Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Detendue
Santé physique: Egratignée

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Lun 3 Sep - 0:44

Tandis que Gilda parle et s’expose, Mei Ottori sort d’une mappemonde-bar quelques verres et une fiole d’absinthe, murmurant à l’adresse du professeur :

La fée verte... elle délie les langues lorsque nos pouvoirs n’y suffisent plus.

Elle sert ses hôtes ainsi qu’elle-même, se recule dans son siège et laisse la jeune femme conclure. Levant son verre à liqueur, invitant ses hôtes à faire de même, l’asiatique trempe ses lèvres et reprend :

Je puis vous apporter mon aide, sans doute, si vous êtes prête à... l’accepter. Ce que vous me décrivez a du sens, même si la signification exacte de vos visions n’est pas claire. Mais je manque à tous mes devoirs, trinquons à notre rencontre...

A nouveau, toutes deux boivent un peu. Mei poursuit :

D’abord, vos dessins...

La précognition est un art divinatoire qui s’exprime souvent à travers un support : tarots, marc de café, dés, écriture automatique, dessins... tout dépend de votre domaine de prédilection. Si vous étiez bohémienne, sans doute liriez-vous dans les cartes ? Il faut un vecteur, surtout au début. Lorsque vous gagnerez en pouvoir, les images s’imposeront d’elles-mêmes à votre esprit mais pour l’heure, il se refuse à les voir.
Il n’est pas prêt.

Ensuite, vos visions...

La précognition obéit à des lois, aussi furieuses et chaotiques vous semblent-elles. Trois cas de figure doivent être considérés, et ma tâche première sera de déterminer quel est le vôtre, ma chère.

Soit votre talent est seul en cause, ce que vous voyez est le fruit de drames divers, d’accidents proches mais non liés, de morts banales comme une grande ville en produit tant... et vous, pauvre âme trop sensible, subissez les assauts d'évènements funestes qui ne vous concernent en rien...

Soit votre destin se tisse à travers ces visions, qui vous semblent insensées parce que tout n’est pas encore écrit...

Soit « on » vous parle à travers elles.


Une dernière fois, Mei invite son invitée à boire. Comme cette dernière hésite et s’en inquiète, la japonaise l’accompagne et dit doucement :

Les spiritueux aiment les spirites, mademoiselle. N’y voyez pas qu’un mot d’esprit. Laissez les barrières de la raison s’effacer, ouvrez votre âme aux quatre vents, et songez à vos visions... visualisez vos oeuvres... imaginez-les, là, étalées devant vous, comme un puzzle qu'il faut reconstruire... je dois savoir ce qu’elles disent... et qui le dit.

Alors, l’asiatique prend les mains de son hôte et dans sa langue natale, prononce quelques mots étranges : elle se concentre, mèle ses pouvoirs à ceux de Gilda, dans l'espoir de provoquer quelque chose...

Quelque chose qu'elle puisse l’aider à contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Sentinelle



Nombre de messages : 8
Age : 35
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Acheron
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Actif

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Lun 3 Sep - 0:52

Des profondeurs de l'autre monde, un mouvement est perçu...Un mouvement bien trop puissant pour qu'il émane du monde terrestre..Un mouvement qui provoquera une infime brèche....

La créature siffle, elle se tord, les esprits sortent, ils sont nombreux...Ils sortent pour dénoncer...Ils sortent pour crier leur douleur...
Ils ne doivent pas sortir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Lun 3 Sep - 22:32

Gilda trempa ses lèvres dans l'absinthe proposée par mademoiselle Ottori. La Fée Verte était sucrée et ennivrante à la fois. Tout d'abord, la jeune femme fronça les sourcils pour s'habituer au spiritueux. Puis elle se fit au goût et à l'odeur anisée. Au bout de quelques gorgées elle sentit une douce chaleur la bercer et l'endormir. Clignant des yeux, elle se concentra sur les paroles de la voyante qui l'incitait à se concentrer sur ses oeuvres. Au début, elle se remémora ses premières esquisses, des portraits de famille, des natures mortes, des paysages... Puis elle repensa aux trois mois qu'elle avait passé à Londres et au changement de sujets qui s'était opéré chez elle.

Serrant les mains de son hôtesse, Gilda lui dit d'une voix calme :


Il y a cette esquisse du professeur Josse, dans l'amphithéâtre, avec un homme qui se tient derrière lui, dont je n'ai jamais pu dessiner le visage. Un homme dans la bibliothèque de la Sorbonne. Il tient des ouvrages germaniques dans ses bras. Ah ! et un soir, j'ai rencontré un mendiant, un aveugle. En rentrant chez moi, je me suis mise à le dessiner, passant une sorte de porte ronde et étrange. Il était entouré de... de fantômes. Et il y a aussi ce tableau représentant une barque et un passeur franchissant un fleuve. Et en venant, j'ai réalisé votre portrait. Mais vous aviez les cheveux noirs et un serpent tatoué sur votre avant-bras s'enroulait tout autour de vous.

Petit à petit, Gilda sortit de sa douce torpeur. Les mains longues et effilées de l'asiatiques la rassuraient. Elle se sentait comprise et écoutée. Les deux siamois tournaient toujours autour de leurs jambes.

D'après vous, à quel cas de figure réponds-je ? Que pouvez-vous déduire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Lun 3 Sep - 22:39

Des contractions commencèrent à apparaître sur le visage de Mademoiselle Otori, toujours en transe...
La lumière à l'intérieur de la pièce s'obscurcit, pour virer de la couleur de l'absinthe....
Quelque chose d'inexplicable s'était produit...La nette impression pour tous de quelques chose d'infime et de différent...
La noirceur progressa, comme une sorte de fumerole. On la voyait progresser le long de la fenêtre...
Des sifflements et murmures se firent entendre, de plus en plus nombreux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 4 Sep - 12:25

Lecoeur s'agita....

- Nom d'un chien mais...Mais qu'est ce que c'est ?

En observant la large pendule, il était possible de voir que celle ci tournait à l'envers....
Les gémissement s'amplifiaient et les arbustes de la maison de Mei semblaient avoir pris des formes lugubres et obscènes...
Le sentiment de peur et de douleur semblait presque palpable par tous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 5 Sep - 1:29

La masse grouillante et noire s'infiltra par la fenêtre, tournoyant dans la pièce autours des personnes attablés...
Un nombre incalculable de voix pénétrèrent dans la tête de Gilda et les Choses prirent une apparence humanoïde...
L'on pouvait distinguer de leurs silhouettes brumeuse, seulement les contours et leurs têtes n'avaient aucun visage...
Ils sifflaient quantité de chose incompréhensible sur quantité de ton différents...

Puis le sol se mit à bouger, à grouiller de serpents noires comme la nuit, se lovant autours des jambes de chaque convives, tandis que le ciel prenait définitivement une teinte glauque, faisant jaillir ses reflets verdâtres sur le sol...
Dehors, d'innombrables gémissements, de plus en plus proches, imprégnait l'air d'un rythme macabre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 5 Sep - 20:36

Les silhouettes ténébreuses commençaient à grimper sur les divans et les coussins. Gilda se cramponnait aux mains de la voyante, tentant de ne pas céder à la panique qui l'envahissait. Mais les voix qui pénétraient son esprit l'opprimaient comme un étaut. Elle se leva brusquement, n'en pouvant plus, les mains plaquées sur ses temps, le visage crispé, les yeux fermés.

Aaah ! Professeur ! Mademoiselle Ottori ! Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que c'est ?

Les voix étaient confuses et totalement inaudibles. Des cris, des plaintes, des prières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Mei Ottori



Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Detendue
Santé physique: Egratignée

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Jeu 6 Sep - 0:39

Mei ouvre les yeux, brusquement, et fixe Gilda :

Ne bougez pas ! Restez calme ! Ce ne sont que des images, des illusions... Des esprits viennent vous parler... concentrez-vous, et écoutez-les !

Elle rassied la jeune femme, qui se reprend, puis bondit dans le hall proche et saisit le sabre exposé. De retour dans le salon, elle observe la danse macabre des spectres qui envahissent les lieux...

Plusieurs sont menaçants, portés par une vague de haine et de ressentiment... à son égard. Derrière eux se profile une menace plus grande encore, une menace qui sourde à travers la faille associée à la fenêtre.

D'une voix rauque et saillante, l'asiatique prononce d'antiques formules de protection, qu'elle appuie d'une danse ponctuée de gestes amples, sabre en main ! Elle trace un hexagramme aérien autour de Gilda, détournant les plus hostiles des ombres de leur chemin.

La magie de base produit son effet, mais pour combien de temps ? Si Gilda n'obtient pas de réponse, et vite...


Mei incante à nouveau; Elle veut plus de répit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Aujourd'hui à 23:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [vente/achat] Un p'tit tour chez mademoiselle Tan (Pour Toji)
» Un samedi chez Mlle de Scudéry
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» Mademoiselle "LYLY"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Pouce ! On fait une pause ? :: Archive-
Sauter vers: