Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Café de la Nouvelle Athènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 8:53




Le café de la Nouvelle Athènes est situé à l'angle de la rue Pigalle, rue de toutes les débauches.
Rapidement, elle devint le lieu préféré des artistes en marge de la société, en particulier des impressionnistes : Manet, Monet, Renoir, Pissarro, Sisley, Degas... Mais aussi des peintres plus isolés comme Toulouse-Lautrec, Cézanne - et son ami le romancier Zola...
Le 9 rue Pigalle était un endroit où l'absinthe coulait à flot, où le monde était sans cesse remodelé selon le bon vouloir des peintres... A l'opposé du monde bourgeois étriqué, la folie y avait bon cours et la gueuse s'y courtisait librement avant de devenir la nouvelle muse d'un tableau vendu pour une bouchée de pain...


PS : je rappelle à toute fin utile que le terme "impressionisme" n'apparut en fait qu'un peu plus tard (en 1974), après que 30 de ces artistes eurent exposés leurs toiles à l'atelier Nadar...


Dernière édition par le Mer 29 Aoû - 11:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 9:16

18h30...

Le café de la Nouvelle Athènes n'est encore qu'à moitié plein. Nini Lopez, dite Nini gueule-de-raie, est déjà là, en compagnie d'un jeune homme venu pour s'encanailler un peu avant, sans doute, de partir au Moulin Rouge.
Coraline, approchant de ce lieu nouvellement ouvert, s'approcha avec curiosité. Elle sentait quelque chose de positif s'en dégager, des entrelacs d'espoirs et d'amours libres...
Elle s'approcha donc et tous les regards convergèrent vers elle. Le soleil se reflétait dans ses longs cheveux dorés comme il aurait pu le faire sur une rivière tranquille et sa démarche, fluide, avait quelque chose de plus que la simple élégance, que la pâle gràce.
Quand elle se fut assise, une serveuse rousse au nez retroussé vint vers elle et lui dit, d'une voix rauque :
- Que puis-je servir à la belle demoiselle ?
Coraline hésita un peu, avisa un verre remplit d'une sorte de liqueur verte sur la table d'un homme à moitié endormi, appréçia la couleur et répondit à la serveuse :
- Je veux bien de cet étrange elixir vert, je vous prie.
La serveuse se retourna, vit l'absinthe et se contenta de hausser les épaules.
- C'est comme tu veux...
Mais quans Coraline fut servie, elle fut bien empêchée : à quoi servait donc ce sucre dans la cuillère et cette flamme dont elle n'appréciait guère la lumière ?
Un jeune homme, qu'elle n'avait pas vu, s'approcha d'elle et lui dit d'une voix tremblante :
- C'est votre première fois, hein ?
Elle le regarda surprise. Il n'avait rien d'un dandy ou d'un fils de bonne famille mais son maintien dénotait une certaine fierté et son visage était agréable. Oui, il lui plaisait bien...
D'un geste, elle l'invita à s'asseoir et elle l'observa éxécuter les gestes qui lui permettrait de boire cette étrange liqueur. Liqueur qui avait l'aspect, avec tous ses préparatifs, d'une potion de sorcière... Elle posait des questions auxquelles il répondait avec patience.
Quand il eût fini, elle posa ses lèvres avec délicatesse sur le bord du verre épais et goutta la breuvage. Puis elle reposa la boisson et, regardant le jeune homme à travers ses verres colorés, lui demanda :
- Avez-vous quelqu'un dans votre vie ?
Il se mit à rire, sa timidité s'envolant d'un coup.
- Ah ben ça alors, vous n'y allez pas par quatre chemins ! Et moi qui pensais que vous étiez une dame de la haute, avec cette belle robe ! Ah ah ah ! Elle est bein bonne celle-là !
A cette récation, Coraline n'y comprit rien et le desarroi se marqua sur son délicat visage d'albâtre. Le jeune homme cessa aussitôt, touché, et reprit avec plus de sérieux.
- Je suis désolé si je vous ai froissé, ce n'était pas du tout mon intention. Mais votre entrée en matière est si... enfin bon, passons. Je m'appelle Jean et oui, je suis célibataire. Et vous, comment vous appelez-vous ?
- Je m'appelle Coraline.
- Quel joli nom ! Mais laissez-moi voir ces yeux qui doivent être si beaux...
Ceci dit, il approcha la main des lunettes de la belle qui eût un geste de recul. La colère la faisait trembler toute entière et elle eût un geste qu'elle retint avec un énorme effort de volonté. Mais lui, trop désireux de voir ses yeux, poussé par un irrépressible désir, continuait d'avancer sa main... Coraline se leva brusquement et courut loin, loin de ce jeune homme trop curieux qui resta là, surpris, déjà touché d'une flèche dont il mettrait longtemps à guérir...


Dernière édition par le Mer 29 Aoû - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 11:20

- Elle est tarée celle là... gromella le séducteur dans une moue de dépit pour se donner une contenance devant les clients moqueurs...Dommage, il en aurait pourtant bien croqué un bout...A vrai dire, il aimait bien ce genre de fille originale..
En fait, il n'avait connu un visage si marquant ni une peau si fine et pour tout dire, il mourrait d'envie de courir après...

Jean n'était pas de ces personnes qui composent de la poésie et le contenu des vers des romantiques lui paraissaient surfaits, mais aujourd'hui, il commençait à mieux cerner ce qu'il avait voulu dire...
Déjà, il regrettait son geste. Qu'est ce qui avait bien pu lui prendre?

Coraline courrait..Ce n'était pas la première fois que les hommes se comportaient ainsi : il était difficile de les faire se maîtriser, elle le savait, peut être même en jouait elle à son insu...Il lui semblait parfois que sa quête sera irréalisable, que toujours elle resterait seule, et qu'elle devrait à nouveau plonger dans ces lugubres profondeurs, froides et inquiétantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 12:04

Coraline continua à courir quelques pas encore sous les regards surpris et émerveillés des passants, puis elle s'arrêta et se mit à rire, et ce rire était comme des gouttes d d'eau tombant sur la surface tranquille d'une rivière. Nul ne saurait dire ce qui la mettait tant en joie, mais tous les gens autour d'elle ne pouvait s'empêcher de sourire, partageant cette joie éphémère. Tantôt triste, tantôt gaie : telle était la lunatique Coraline, comme les eaux au flux instable.
Tandis qu'elle reprenait son souffle et essayait de voir dans quelle rue elle s'était égarée, un jeune homme vint l'aborder. Cette fois-ci, elle ne lui laissa pas le temps de lui parler et courut dans l'autre sens, faisant mine d'avoir oublié quelque chose... Parfois, c'était fatiguant d'être la cible des séducteurs de pacotille.
Sans s'en rendre compte, elle arriva de nouveau devant le café. Jean y était encore. Elle hésitait entre se cacher et revenir vers lui : après tout, elle n'avait pas pu finir son verre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 12:35

Jean n'avait en fait pas bouger d'un pouce...Perdu dans ses pensées..
Il regrettait amèrement sn comportement, mais son caractère assez confiant lui permettait petit à petit de reprendre pied...
Un autre de ses amis vint le rejoindre avec l'oeil complice...


- Alors Jean ? On se salue plus les amis ? Tu as vu la vierge ou quoi ?

Jean reprit ses esprits...

- Presque Philipe, presque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 13:42

Alors que Coraline rêvait à ce qu'elle allait faire, une autre personne rejoignit Jean. Cela la fit hésiter encore plus... jusqu'à ce que la jalousie monte en elle et la submerge : elle ne supporta pas, soudain, qu'une autre personne vienne interférer avec ses projets. Certes, il y avait encore quelques secondes, elle n'avait pas le moindre projet, mais maintenant elle en avait un et elle n'était pas prête à céder...

Elle s'avança, reine de l'univers dans sa démarche sûre, et tendit son plus beau sourire à Jean, surpris de la revoir si vite. Elle ne lança même pas un regard à l'autre et ne parla que pour Jean :
- Pardonnez-moi, je me suis conduite comme une imbécile... mais j'ai eu si peur ! Voyez-vous, mes yeux sont très fragiles et ne supportent aucune lumière. Veuillez pardonner ma réaction quelque peu impulsive... Me pardonnez-vous ?
Et dans sa voix elle mit tous les doutes, tous les espoirs. Elle savait bien qu'elle serait pardonnée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 13:59

Les deux hommes furent stupéfaits à la vue de la jeune femme

- Et bien Jean, petit cachotier, tu m'avais caché connaître d'aussi ravissante créature...

Jean balbutiais

- Je..C'est que je...

Le jeune dandy continua sur sa lancée et baisa la main de Coraline

- Je me nomme Philipe de Montesperou...Je suis financier, poête et admirateur des belles femmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 14:46

Coraline laissa sa main à un Philippe qu'elle ne regarda même pas.
- Jean... s'il te plaît... dis-moi que tu me pardonnes... s'il te plaît. Je suis si marrie d'avoir pu te faire de la peine...
Déjà, à travers ses lunettes, on peut voir une larme perler au coin de l'oeuil.
Ce Philippe avait plus d'allure que son ami Jean mais l'admiration que Jean lui portait la touchait et c'était presque sincèrement qu'elle lui présentait maintenant des excuses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 15:54

Jean se frotta la tête de dépit...

- Je...Bien...C'est moi qui..Je ne savais pas pour vos..pour tes yeux...Enfin, c'est oublié...C'est moi qui ai agit bêtement.

Vexé par le dédain de Coraline, le jeune dandy se fit caustique

- Allons donc Jean, ce n'est pas la première fois que tu fais souffrir les femmes..Que vous a t'il donc fait de mal encore, mademoiselle ?
S'il a refusé votre main, laissez moi vous dire que c'est un parfait idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 16:16

Quel pot de colle celui-là !

Elle daigna se retourner vers le dandy :

- Rien de grave, c'est moi qui... Enfin bref, je suis pardonnée donc tout va bien ! fit-elle avec son plus beau sourire en se retournant ves Jean. Vous faites donc souffrir les jeunes femmes ? Je suis sûr que c'est à votre insu ! Racontez-moi tout cela : je suis très curieuse !

Sur ces paroles, elle se rassit à son ancienne place, et sirota son verre en faisant comprendre à son interlocuteur qu'elle était prête à l'écouter des heures durant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 16:54

Jean laissa passer un instant avant de parler

- Oui enfin non pas vraiment...
- Et modeste avec ça, railla son compagnon, aigre doux
- Mon père est industrielle continua Jean sans porter attention à son camarade, je devrai prendre sa succssion une fois qu'il se sera retiré, mais cette vie m'ennuie, j'aspire à plus de liberté...Vous comprenez, j'aurais voulu être artiste mais je n'ai aucun talent...

C'est la première que Jean parlait de lui avec une telle franchise. En temps ordinaire il fanfaronnait et se présentait comme un "peintre avant gardiste" et un "chantre de la modernité".
Philippe le bouscula du coude...


- Tais toi donc nigaud...Il se débrouille avec un pinceau, il est modeste...C'est d'ailleurs la première fois que je l'entend dire ça.
Vous le rendez timide...Remarquez il y a de quoi... ajouta t'il avec un sourire charmeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 17:06

Cette fois-ci Coraline daigna regarder Philipe et lui accorda un sourire lorsque celui-ci prétendit son ami modeste.
- Vous savez, la liberté se conquiert. Elle est dans le coeur... Il y en aura toujours pour tenter de vous ramener là où vous devriez être...
Là, elle s'arrêta quelques secondes tandis qu'elle tremblait de froid... Puis elle se reprit :
- Mais si vous voulez vraiment être libre, vous pouvez y arriver, j'en suis certaine ! s'exclama-t-elle avec une joie aussi soudaine qu'intense. Mon cher Paul, vous êtes un mortel : votre vie est courte, vous devez en profiter au maximum ! Pourquoi baisser les bras avant même d'essayer ? Quelqu'un qui a de l'imagination est capable de tout faire, même de réaliser ses rêves, de faire venir à lui tous les anges du ciel... Croyez en votre muse et elle vous inspirera ! Croyez à l'amour et vous connaîtrez le plus bel amour qu'il possible de vivre... Tout est possible pour les rêveurs : il suffit de se donner la peine de croire ! Serais-je ici, devant vous, si ce n'était pas le cas ?
Elle dit cela avec un tel élan, une telle sincérité que ces compagnons ne surent que dire quelques secondes - quelques secondes qui fit redescendre un peu l'enthousiasme de la belle...
- Me montrerez-vous vos peintures ? Je suis très curieuse de les connaître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 17:25

Jean resta interdit devant l'enthousiasme de la jeune femme...Puis il s'exclama avec passion:

- C'est juste vous avez tout à fait raison ! Il faut absolument que j'en parle avec mon père...Il..Il doit comprendre.

Philipe était presque hilare...

- Doucement Jean, ne fais rien que tu puisses regretter par la suite...Vous l'avez sacrément remonté, dites moi...

Jean rougit de s'être emporté...

- Excusez moi vous savez, je...J'ai tellement de contraintes...Je dois vous sembler ridicule. Je vous montrerais volontier mes tableaux, il y a justement une soirée ce soir, aux fosses St Germain, j'y serais avec des amis lettrés...Quelques unes de mes toiles y seront présenté. Voulez vous y venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 17:30

Elle répondit à Jean [hrp : oui, Jean Very Happy ] :
- Mais ce sera un infini plaisir de venir avec vous ! A quelle heure est-ce donc ? Mais vos amis, ce ne sont pas des scientifiques, au moins ? Je n'aime pas trop ce genre de personnes, s'il y en a bien qui ont renoncé aux possibilités du rêve et de l'imagination, ce sont bien eux... Etre à leur contact me glace les sangs... dit-elle avec un désarmant sourire.
Puis elle jeta un regard noir à Philip à qui, pour la première, elle adressa quelques paroles - des paroles froides comme une mer gelée :
- Pourquoi riez-vous ? Je ne vois pas ce que cela a de risible ! Vous aussi, vous avez des rêves, je le sais... N'avez-vous donc pas envie de les réaliser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 17:44

- Ho..Heu..Mon père est un peu comme ça.... Mais non..La bas, ce sont des gens un peu...hors norme on va dire...C'est à 22 heures, juste en face de Procope...

Jean eu l'air un peu gêné...Certains étaient même assez excentriques pour tout dire, voire très étranges.

Philipe s'arreta d'un coup de rire


- Des rêves ? Oui, bien sur, depuis que je vous ai rencontré, j'en ai beaucoup en tête...Quant à les réaliser ça ne depend plus de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 18:03

Elle lui jeta, glaciale :
- Votre manque d'allure, n'a, je vois, d'égal que votre manque de galanterie, monsieur de Monstestrerou ou je ne sais plus quoi.

Puis se retournant vers Jean, plus accorte :
- Il me tarde déjà d'être à ce soir !

Puis elle but d'un coup sec le reste de son absinthe sous l'oeuil surpris des deux hommes et se leva.

- Il y a-t-il une couleur dans laquelle vous souhaitez me voir en particulier ? Afin que nous soyons assortis, comme cela se faisait dans un temps lointain où les chevaliers portaient les couleurs de leurs dames...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 19:02

Philipe détourna la tête, mécontent...Jean tenta de temporiser le conflit...

- S'il vous plait...Vos disputes me chagrinent...Je..Je vous propose le bleu, je suis sur que cela vous va à ravir...Vous avez quelque chose de..d'aquatique..

Jean sourit à cette reflexion...Oui, c'est bien ça aquatique..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 19:41

Coraline sourit.
- D'accord pour le bleu... Rendez_vous à vingt-deux heures...

Et elle s'en va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 20:19

Jean restait bouche bée, tandis que Philipe ruminait sur son échec

- DIs donc, Roméo, tu n'as pas vu comme elle te promène...Moi je n'aime pas cette fille, elle ne m'inspire pas confiance. Ca t'arrive souvent toi d'inviter n'importe qui à boire ?
Enfin, je vois que tu as l'air bloqué de toute façon...
Peste! Et Lucien ne devait pas venir nous rejoindre cet après midi...

Jean sortit de sa transe

- Qui ? Bonmel ? Ho , si , il ne devrait pas tarder...je veux lui présenter Coraline...

Philipe leva les yeux au ciel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Bonmel



Nombre de messages : 253
Age : 41
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Ecrivain
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 20:34

La jeune femme traversa la salle telle la proue d'un bateau bravant les flots. Mais alors qu'elle atteigneit la porte pour sortir, elle heurta violemment un client qui entrait.

Sous la violence du choc, Coraline faillit en perdre ses verres, mais les rattrapa heureusement de justesse. L'homme eut moins chance. Il perdit et son calepin et ses lunettes...


<<Excusez moi, Mademoiselle, je suis confus...>>

L'homme fronçait les sourcils en tatonnant le sol pour retrouver ses lunettes. Il devait être myope.

Coraline n'eut que le temps de lui rendre ses verres avant d'être délicatement soulevé par Jean et Phillipe.


<<Vous... vous n'avez rien ?>> Bredouilla Jean.

Phillipe éructa à l'encontre du myope :
<<Espèce d'imbécile vous ne pouvez pas faire att... Lucien ? Lucien c'est toi ?>>

Le myope releva la tête sans répondre.
Il devait avoir la vingtaine. A défaut d'être élégant, ses vêtements étaient propres. Ses parents n'étaient sûrement pas pauvres.

Il rajusta son berret pour y cacher ses mèches rebelles et ramassa son calepin.


<<Peut-être un jeune journaliste...>> se dit Coraline.

L'homme sourit et prit enfin la parole :
<<Une jeune Dryade, entourée d'un vaillant faune et d'un preux... satyre... Etonnante rencontre en ce gai Paris.>>


Dernière édition par le Mer 29 Aoû - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 20:45

Coraline ne put s'empêcher de sourire...
- Je devine déjà qui est le satyre ! dit-elle en lançant un regard en biais à Philipe.
- Je suis vraiment confuse de tout cela. Je suis ravie de faire votre connaissance, M. Bonmel. Je me présente : Coraline.
Elle lui tendit la main dans un mélange de fluide sensualité et d'élégance cordiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 21:01

Lucien sent une curieuse influence, lorsqu'il croise Coraline, sans vraiment savoir pourquoi, il est très attiré par la jeune femme, mais l'appel de ses amis le rappelle à la raison.

Jean surexcité présenta Coraline à Lucien :


- Coraline, voici mon ami Lucien : un esprit brillant au service de l'art redoutable qu'est la poésie...
Lucien ! J'invitais justement Coraline à venir avec nous ce soir à la soirée des Fosses....Tu y viens n'est ce pas ? On dit que tous les amateurs d'art graphique y seront...J'ai hâte de présenter ce que je fais...Coraline m'a ouvert les yeux !

Philipe regarda Lucien d'un air complice singea l'excitation de Jean avec un faciès comique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Bonmel



Nombre de messages : 253
Age : 41
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Ecrivain
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 23:42

Lucien frissonna...

Il avait ressenti comme un trouble lorsque la demoiselle lui avait tendu la main.

Elle était jolie certes, mais quelque chose de plus intense se dégageait d'elle. Il avait ressenti la même chose lorsqu'il avait tourné la poigné de la porte d'entrée du bar. Il s'était senti devenir vaporeux. Si Coraline ne l'avait pas bousculé à ce moment là il se serait écroulé tout seul.



<<Lucien !>> tonna Phillipe.

Lucien dévisageait Coraline depuis 20 secondes, sans même s'en rendre compte.

Elle était visiblement ravie de cette attention.

Il tenta de faire un peu d'humour.


<<Palsambleu, en croisant vos yeux c'est comme si je me changeais en pierre. Je vais devoir m'armer d'un mirroir, aimable gorgone...>>


Jean se mit à rire et Phillipe eut un discret sourire.

Ils n'avaient pas l'air dans leur état normal. En effet, malgré les règles de la bienséance, aucun des deux hommes ne semblaient vouloir s'éloigner de la jeune femme de plus d'un demi-mètre. Ils se gênaient même mutuellement... Ils étaient eux aussi sous le charme, visiblement, mais n'en avaient pas conscience.


<<Et bien où que nous allions, chers amis et surtout vous délicieuse demoiselle, allons-y d'un pas ferme !!>>


Lucien se tient à bonne distance de Coraline et évite de lui parler dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 33
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Mer 29 Aoû - 23:53

Coraline regarda Lucien d'un air surpris... resta pantoise, visiblement décontenancée... puis elle se reprit et annonça d'un ton sec de calcaire érodé par le vent :
- Je veux bien vous prendre pour Persée si vous le souhaitez mais je n'ai rien de Méduse. Je n'ai pas de serpents qui sifflent sur ma tête... De plus, c'est un monstre tout à fait disgracieux et... Vous devriez réviser votre mythologie, jeune homme !

Elle respira profondément et reprit, plus calme :
- Enfin, je veux bien vous pardonner parce que vous êtes un ami de Jean [HRP : fichtre ! j'ai failli remettre Paul !] ...

Elle s'avança, l'insulte glissant sur elle sans la salir tandis que Lucien se sentait à l'étroit dans ses chaussures.
Alors que Jean courait donner son bras à la jeune femme, Philip s'approcha de lui en haussant les épaules :
- Je n'ai pas eu cette chance. Quel caractère de cochon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   Jeu 30 Aoû - 0:51

Les amis babillèrent de choses et d'autres un certains temps tout en se dirigeant vers le plus romantiques des quartiers de Paris...
Arrivée à la place de l'Odéon, noire d'une population disparate et joyeuse,ils purent enfin acceder aux étroites ruelles fermées des Fosses St Germain....
Jean s'arreta et désigna un grand café, eclairée par une multitude de petites lampes à pétrole.
De l'intérieur, on pouvait entendre une petite mélodie de clavecin et un brouhaha de conversation animée...


- C'est ici, s'exclama Jean, le Relais des Fosses...Vous allez voir c'est formidable...

HRP : Suite au Scenario III Le Relais des Fosses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Café de la Nouvelle Athènes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Café de la Nouvelle Athènes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Pouce ! On fait une pause ? :: Archive-
Sauter vers: