Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Dim 16 Sep - 16:50



L'appartement de Balbu est meublé sobrement et d'apparence luxueuse avec bon goût.
La pièce principale a la particularité de voir ses murs intégralement recouverts de rayonnages croulant sous les livres... Des milliers de livres...
Un fauteuil de schintz ainsi qu'un canapé assorti invitaient à la méditation.
Sur la table trônait un drôle d'objet.. Une sorte de sculpture sur laquelle était gravé un œil...

C'est ici que Balbu est venu habiter en quittant la demeure familiale. Cet appartement est un véritable endroit de repos et méditation pour son propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Dim 16 Sep - 17:18

Balbu se réveilla de bonne heure, il n'était pas un lève-tard.
Il était encore un peu tôt pour retourner voir l'inspecteur Salignac, aussi pendant ce temps-là, il s'assit dans son fauteuil et fixa sa sculpture, cela lui permettait de se vider l'esprit et de mieux se concentrer par la suite.

L'inspecteur aura de nouvelles informations à me fournir, mais il est évident que les créatures qui se trouvaient dans la garçonnière de Volpino n'était pas la meilleur défense dont pouvait s'entourer un être aussi puissant. Donc il ne sert à rien d'aller trouver Volpino en personne, seul ce dernier en sortira vainqueur. Mais c'est pour l'instant ma seule piste. Je n'aime pas beaucoup ça, mais je n'ai pas le choix.


Trois heures après son réveil, Balbu décida qu'il était temps de sortir et de retrouver l'inspecteur à l'hôtel de police.
Balbu vérifia le matériel qu'il avait dans son manteau et après être certain qu'il ne manquait rien, il le remit. et sortit dans la rue à la recherche d'une calèche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Lun 9 Juin - 11:39

Luna, Cyprien et Balbu s'étaient arrêtés à l'appartement de ce dernier, tandis que Lucien était resté dans le fiacre pour s'en aller vers le Cleonte.

Ayant fait rentré ses hôtes dans son antre, Balbu posa sa canne et s'assit après leur avoir proposé un verre.
Balbu sembla réfléchir sur la marche à suivre. Fallait-il se rendre au théâtre, y rejoindre Lucien ou pouvait-il se permettre d'attendre son retour, afin de décider de la suite des évènements.

Cette enquête est commencée, je ne peux tout de même pas me contenter d'attendre les évènements. De plus, je ne suis pas très utiles ici, le plus simple, même si je ne sais encore que faire une fois arrivé là-bas, serait d'aller au théâtre. Au moins peut-être apprendrions-nous quelque chose, alors quand restant ici, il n'en serai rien.

Sa décision semblait prise.
Il expliqua son raisonnement à ses compagnons.
Puis ajouta :"Je vais donc aller au théâtre, peut-être pourrais-je étoffer la mince piste que nous ayons. Je n'oblige aucun de vous à me suivre. Vous êtes libre de choisir quel acte poser ou non. Plus nous attendrons ici, et plus d'éventuels indices disparaitront."

Malgré tout, il espérait que Luna l'accompagne. Balbu mettait en Luna tellement d'émotions qu'il lui semblait que si elle n'était pas là, il deviendrait un homme froid, tel un automate. Luna lui permettait de rester humain, d'avoir des émotions et des sentiments.
Mais malgré cela, il ne pouvait décider pour elle.

Balbu se releva, prit appui sur sa canne puis regarda chacune des personnes dans la pièce, semblant attendre leur réponse. Mais son regard était principalement posé sur Luna, cette mademoiselle Luna, qu'il ne pouvait s'empêcher de caresser des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Luna

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 45
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessee

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Lun 9 Juin - 23:38

Vrillée, marquée par le long voyage, par les événements récents, Luna n'avait qu'un désir, se reposer.

Mon cher, vous le savez, j'irai là où vos pas vous guideront, cependant, j'avoue être éreintée...

J'aurais voulu pouvoir me reposer quelques heures... Mes forces ne sont pas au mieux...

Et puis, cela vous permettrait certainement pendnt ce laps de temps de trouver quelqu'indice dans la masse de livres qui ornent vos magnifiques bibliothèques concernant cet oeil....


Elle frissonna, lasse soudain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Lun 16 Juin - 13:42

Balbu réfléchit quelques instants à la proposition de Luna. A bien y penser, cela lui ferait beaucoup de bien de s'assoir, de se poser un peu, même si c'est en cherchant des informations dans des livres.

- Vous avez raison, il vous faut vous reposez, et moi de même, je ne vais pas ressortir, mais me mettre à chercher parmi tous mes livres traitant des symboles ce que je peux trouver. Et puis, faisons confiance à Monsieur Lucien pour trouver quelques indices au théâtre.

Joignant le geste à la parole, Balbu se dirigea vers un rayon précis de ses bibliothèque à la recherche de quelques titres qui pourraient être intéressants.
Piochant quatre ou cinq livres, il vint s'assoir à table, allumant une lampe à huile qui était posée sur celle-ci.
Puis il se releva et se tourna vers Luna

- Si vous tenez à vous reposer, cet appartement dispose de plusieurs chambres reservées aux invités. Je peux vous amener à la meilleure d'entre elle si vous désirez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Styx

avatar

Nombre de messages : 236
Age : 51
Date d'inscription : 12/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Gardien de destinée
Etat de frayeur: Muhahaha.
Santé physique: Ca va et vous ?

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Ven 4 Juil - 1:12

Pendant que Luna prenait possession d'une chambre dont les rideaux pourraient occulter facilement la lumière du jour, Balbu s'abîma dans la lecture de divers ouvrages...


Soudain, un dessin attira son attention dans l'un des livres intitulés : "Vie après la vie."...

Un oeil dans un cercle, lui même pris dans un carré entouré d'un autre cercle. Le même symbole que celui trouvé sur la nuque des jeunes filles mortes....

Une explication... Quelque peu décousue.. Comme une sorte de discours embué... Qui lui fit furieusement penser à celui d'une secte...

Citation :
L'oeil de l'âme cherche aussi à capter la lumière de l'Être. Voir, pour lui, c'est envisager toute chose sur l'horizon de l'Être. Il n'est chez lui, pour reprendre l'expression du philosophe que dans la "patrie de l'Être", véritable pays natal de tout être particulier. Mais n'est-ce point aussi l'intime regard créateur de l'Être qui appelle chacun de nous du plus profond de lui-même, précisément à travers son effort pour devenir concrètement ce qu'il est essentiellement? N'est-ce point ce regard créateur de l'Être, également, qui engendre la lumière visible aux fenêtres de tous les gîtes de l'univers et n'est-ce point lui, enfin, qui se regarde lui-même à travers notre propre regard?

L'oeil de l'âme peut même deviner, derrière les objets et les êtres illuminés comme autant de grains de lumière, l'éclatante et pure lumière d'un soleil divin. Il peut soupçonner cette lumière qui vient d'ailleurs, comme d'une source lointaine et transcendante. Il peut reconnaître ses traces lumineuses dans l'opacité de ce monde matériel, multiple et changeant. C'est sans doute le mieux qu'il puisse voir, car il est l'oeil d'une âme qui voyage vers les étoiles dans les ténèbres et qui ne parvient aux joies de l'aurore qu'à travers les angoisses de la nuit...

Par l'oeil de l'âme, nous pouvons espérer, un renouveau de la vie, de manière durable.


De manière durable... Serait il possible ?
Cela voudrait il dire... La vie éternelle ?


Fébrile, Balbu rechercha le nom de l'auteur ainsi que la maison d'édition de ce livre étrange dont il n'avait même pas soupçonné l'existence....

Les éditions de l'âme...
André Artefact.
Psychiatre.

Carnet en main, le jeune homme nota les précieuses références, esprit en ébulition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Lun 7 Juil - 16:32

Ce texte est assez sybillin, pourtant il semble clair. Il a mis ce texte hors de la portée de la plupart des lecteurs, tout en en permettant la lecture aux initiés....Il faut reconnaitre que l'exercice de style n'est absolument pas évident pour écrire de cette manière. Mais si son auteur est un psychiatre, cela semble être assez normal, si tant est que normal puisse convenir à un psychiatre.

Il ne sert à rien de se déplacer maintenant, mademoiselle Luna se repose, et je dois me rendre à l'évidence que cela me ferait le plus grand bien.
Je pense ne rien pouvoir trouvé de plus dans ma bibliothèque.
Espérons que monsieur Lucien trouve quelques indices au théâtre.

André Artefact...Jamais entendu parler ni même lu avant aujourd'hui, mais il s'agit certainement d'un pseudonyme.



Après avoir noté toutes ces informations, Balbu referma le livre, et rangea tous les ouvrages qu'il avait consultés.
Bien qu'il était harassé, Balbu décida de s'endormir dans un canapé, après être passé à la salle d'eau. Au moins, dans un canapé, il serait là lorsque Luna redescendrait, il ne perdait pas quelques minutes -toujours trop longues- à ne pas la voir. Il pourrait ainsi profiter au maximum de la présence de la jeune femme.
Il s'installa et s'endormit presque aussitôt, ou plutôt somnola, car depuis bien longtemps, il ne dormait quasiment plus que par micro-sommeil et autres siestes. Il ne se rappelait même plus la dernière fois où il avait pu dormir profondément. Mais qu'importe, il s'y était habitué et fort heureusement avait besoin de bien peu de sommeil.

Mademoiselle Luna sera mise au courant dès qu'elle se réveillera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Luna

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 45
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessee

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Jeu 10 Juil - 23:47

Une rue pavée... Souffle court, nausée migraineuse... Des grilles... De grandes grilles... Elle se faufile... Chatte noire... Une allée, des cailloux blancs... Si blancs.. Trop blancs...
Du sang qui gicle recouvrant les cailloux d'une mare rouge vif...

Elle court, saute sur la première fenêtre... Entrevoit une grande plaque .. Une inscription... N'arrive pas à fixer son attention....

Ses pattes la dirigent.. Un couloir... un grand escalier ... Un carrelage en damier noir et blanc qu'éclaire une lune blafarde...

Soudain elle se sent soulevée de terre.. Croise un regard fou... Un homme... Poignard à la main.



Un sanglot la secoue... Elle se réveille en sueur... De ses lèvres, sort un hurlement rauque qu'elle cesse quant elle en prend conscience...
La porte s'ouvre. Balbu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Mar 19 Aoû - 0:11

Un peu paniqué, Balbu entra dans la chambre après avoir frappé à la porte et n'ayant reçu pour toute réponse qu'un seul hurlement.

-Mademoiselle Luna, que se passe-t-il, êtes-vous en danger?

Malgré sa canne, Balbu était aux aguets, il jetait un rapide coup d'œil dans la chambre où dormait Luna afin d'identifier la source de la crainte qui semblait la dévorer.
Mais il ne découvrit rien.

Aussitôt son regard se reposa sur Luna, son irremplaçable Luna, la seule personne qui lui donnait la sensation d'être vivant et de donner un second but à sa vie, la protéger.

Balbu se rapprocha de Luna, son regard se faisant plus doux, il était tout ouïe aux dires de Luna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Luna

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 45
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessee

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Mar 9 Sep - 19:42

S'aggripant au bras du jeune homme, ses ongles s'enfonçant dans le tissus de la veste en Tweed, Luna tenta de reprendre ses esprits et d'agencer les images, de les identifier...


Oh.... Balbu... Ne me laissez plus seule. Je fais d'affreux cauchemars en ce moment... Une maison immense.... Des grilles... Une plaque. J'n'arrive pas à lire ce qui s'y trouve gravé. L'intérieur est blanc, si blanc, si éblouissant même de nuit... Lugubre.
Le sol lui, est une suite de carreaux de couleur noire et blanche, sorte de damier donnant une affreuse sensation de vertige quand on en fixe la surface... C'est tout ce dont je me souviens...


Elle ferma les yeux.... Curieux comme ce détail l'avait bouleversée... Cela faisait écho en elle, sans qu'elle sache pourquoi. Elle reprit, voix cassée :

Et.... Cet homme.... Son regard... Fou.... Il tient un poignard dans sa main... Il y a du sang partout.... Partout...


La tête de la jeune immortelle vint s'échouer sur l'épaule de son mentor avec confiance et naturel. Elle se pressa contre lui, cherchant la chaleur de son corps. Elle avait si froid depuis un certain temps.. Engourdie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Ven 12 Sep - 10:37

Balbu garda le silence quelques minutes, il caressait simplement les cheveux de Luna, il sentait que ce geste la calmait et de plus cet acte lui procurait une certaine sérénité.
Et plus que tout cela lui permettait d'entrer en contact avec Luna.
En fermant les yeux, il pouvait sentir l'odeur de sa peau et de ses cheveux, une légère odeur boisée mêlée à une pointe de vanille, et tout cela en légèreté.
Il aurai pu rester des heures ainsi à la serrer d'un bras et lui caresser les cheveux d'une main. Il se sentait si proche de Luna, cette femme en qui il avait toute confiance, cette femme qui réveillait en lui tellement de sentiments, cette femme qui...Sa Luna.

Après que Luna se soit calmée, mais sans cesser de continuer à lui caresser les cheveux, Balbu lui parla d'une voix très douce et posée.

"Mademoiselle Luna, par avance je m'excuse des questions que je vais vous poser et qui vous replongeront dans votre rêve ou vision, mais sachez que je serai là avec vous, vous êtes en sécurité. Je veille sur vous."

"Il est fort possible que vous ayez eu une vision pendant votre sommeil. Quand vous avez dit que vous voyiez cette maison immense, qu'y avait-il aux alentours? cela pourrait nous permettre de la localiser."

"Et cet homme que vous avez vu, pourriez-vous en faire un portrait?"

"Si vous vous sentez encore épuisée et que vous avez besoin de repos, je resterai dans cette pièce, avec vous. Il y a suffisamment de siège pour que je puisse m'assoir et veiller sur vous."


[Bien sûr je ne pose pas toutes mes questions d'un seul coup. J'attends d'abord que Luna réponde à la premère avant de poser la deuxième.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Luna

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 45
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessee

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Dim 14 Sep - 2:12

La voix de Balbu s'enroulait autour de son esprit, se faisant caressante, lancinante, effleurant ses sens en éveil... Elle s'ouvrit à la voix aimée...

Des images.... Cette clarté ... Le soleil... Eblouissant. Ce vert... Tant de vert à l'horizon... Le sol est si proche... Deux chaussures vernies... De petits pieds...
Un jardin... Des plantes de toutes sortes.. Une main dans la sienne... Chaude, la tirant alors qu'elle veut à tout prix cueillir cette marguerite...
Une autre voix dans sa tête... Féminine cette fois...

" Voyons, Luna, cesseras tu de gigoter de la sorte ? Nous devons aller voir ta grand-mère à l'hopital, ne l'oublie pas... Il est déjà 14 heures presque passées... Hâtons-nous, allez."
Des pas précipités... Un faubourg traversé... Un Hopital.
Les grilles... Les grilles... Ce grincement...

Le damier. Ce damier... La marelle.... Oui.

Ecarquillant ses yeux, elle se souvient...


Balbu... Je connais cet endroit. C'est un hopital... Près du jardin des plantes.

Elle lui expliqua alors les promenades enfant, la grand mère souffrante, folle... Le damier. Les cris, l'effroi ressenti à chaque visite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Sam 20 Sep - 11:09

"Il nous faudra nous rendre à cet hôpital, bien que je comprenne que vous n'ayez sans doute aucune envie d'y aller."
"Mais avant tout, il faut que vous soyez reposée. Et lorsque ce sera le cas, nous nous mettrons en route"
Balbu restait au côté de Luna, il ne parvenait pas à la laisser. Aussi, il décida de rester auprès d'elle, car après tout, c'est là qu'il se sentait le mieux.

Balbu se demandait ce qu'ils allaient trouver dans cette hôpital. Apparemment cet endroit cachait un meurtrier. Serait-ce celui qu'ils cherchaient?

Balbu se remémora que Lucien était avec eux dans le fiacre, mais qu'il avait décidé de se rendre au théâtre. Comment son enquête avançait-elle, trouvait-il quelques indices?

La vision de mademoiselle Luna venait-elle du passé ou du future, ou aurait-elle assisté à la scène macabre au moment où cette dernière se déroulait?
S'il s'agit du meurtrier que nous recherchons, il serait peut-être de bon ton d'attendre monsieur Lucien, après tout lui aussi est sur cette enquête. Mais nous ne devons pas trainer, sinon le tueur fera d'autres victimes.
Et s'il trouve des indices, il est possible que nous le retrouvions directement à l'hôpital...


Balbu réfléchit, mais trop d'idées se bousculaient dans son crâne. A cela vint encore se rajouter le texte qu'il avait découvert.

Dès que mademoiselle Luna sera prête, nous nous rendrons à l'hôpital. Si monsieur Lucien arrive avant notre départ, je lui expliquerai la situation, sinon, je lui laisserai un mot lui disant où nous trouver.
Puissions-nous arrêter ce criminel avant qu'il ne fasse d'autres victimes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Jeu 25 Sep - 15:07

Les crises furent plus violentes dans le corps tout entier de Luna...
Aux cauchemars succédèrent les pulsions, l'odeur âcre du sang de Balbu à ses cotés, l'envie...l'envie animale, destructrice, violente, sensuelle...

La pression se fit si forte que même Balbu frissonna un instant sans raison et sans savoir pourquoi, perturbant ses pensées...
Le visage de Luna et l'expression de son regard avaient changés, en réalité, elle semblait se sentir beaucoup mieux, mais le fixait avec d'autres yeux, que la pénombre de la pièce ne permettait pas d'observer convenablement....

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Sam 27 Sep - 11:16

- Mademoiselle Luna... Que se passe-t-il?

Balbu sentait que quelque chose avait changé, mais il ne savait quoi.

Il semblerait qu'il y ait un problème, il me faut réagir...mais il s'agit de Luna, je ne peux pas faire n'importe quoi...Que se passe-t-il et que faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Luna

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 45
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessee

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Mer 1 Oct - 15:12

Yeux rivés à ceux de l'initié, son comportement tout entier avait changé, et c'est une Luna allanguie et féline qui s'empara des lèvres de Balbu y déposant les siennes dans un baiser sauvage et prometteur, mêlant son souffle court au sien.

Mue par un désir violent, par une irrépressible envie de sentir ce corps masculin contre le sien, ses doigts fiévreux se firent hardis et impatients à la recherche du contact de cette peau dont l'odeur la rendait folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Lun 6 Oct - 10:44

Luna...Ma Luna...


Le contact que venait chercher la belle eut pour effet de paralyser le raisonnement de Balbu.
Il ne chercha pas à résister, d'ailleurs il n'en avait aucune envie. Il se sentait entièrement livré à la vampire, et il aimait ça.

Balbu se sentait bien, une chaire de poule mue par cet instant intime le rendait d'autant plus sensible au toucher de Luna. Sans qu'il s'en rende compte, ses doigts caressait chaque endroit de peau nue que lui offrait la belle.

Plus rien n'existait, hormis eux seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Luna

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 45
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessee

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Mer 15 Oct - 0:56

Eperdue par le contact charnel par les réponses de l'initié qui pour le coup s'était mué en homme désirant, elle éprouvait cette sorte de pouvoir sur lui...

Le baiser se prolongea, puissant, liant les deux esprit étroitement... Il était à sa merci... Son instinct de vampire si longtemps refoulé refaisait soudain surface sans qu'elle ne puisse plus lutter.
S'ajoutaient à cela les sentiments éprouvés pour son mentor.

Elle détacha ses lèvres pour effleurer l'oreille de Balbu et lui sussurer de folles paroles :

Viens à moi... Laisse moi étancher ma soif de toi... Laisse moi goûter enfin ton sang merveilleux... Laisse moi t'offrir la vie éternelle... Rejoins-moi ô mon unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Lun 20 Oct - 12:30

- Où que vous alliez, je vous suivrai, si pour cela, vous devez me mordre, faites-le. Ainsi rien ne pourra nous séparer.

Cette réponse murmurée sembla plaire à la jeune vampire.

Balbu offrit son cou et se laissa aller entre les mains et les "crocs" de la belle aimée.

Il avait passé toute sa vie à tenter d'anéantir le mal, jusqu'au jour où il rencontra une délicieuse jeune femme, depuis tout avait changé, elle était devenue sa seule priorité.
C'est avec une certaine joie dans l'âme, et un sourire aux lèvres que Balbu sentit sa peau se percer.
Dorénavant il serait encore plus lié à Luna.
Il ne contrôlait plus rien, mais avait une absolue confiance en Luna, Sa Luna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Luna

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 45
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessee

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Jeu 23 Oct - 2:24

Folle de joie, une joie sauvage qui s'était emparée d'elle, elle accentua la pression, laissant ses crocs entrer dans la chair tendre.

Ses yeux se révulsèrent tandis que le liquide chaud et savoureux s'écoulait dans sa gorge...

Elle maintint Balbu contre elle, le caressant pendant que sa bouche avide aspirait le liquide...

Le temps suspendit son vol...

Enfin, elle se redressa, dénuda sa poitrine, l'offrant à la vue de son amour... Prenant le stylet qui gisait sur le chevet, elle entailla sa peau laissant perler le sang salvateur.

Lèvres veloutées, gonflées de désir, elle avait réitéré les gestes de Volpino.

Bois, mon unique... Viens t'abreuver à la source de la vie éternelle...

Elle aida le mourant, dirigeant sa tête vers l'entaille, sentit ses lèvres contre sa peau... frémit... aspirer faiblement à leur tour le précieux liquide.

Puis elle l'allongea sur le lit, s'allongea contre lui, ne voulant pas le laisser seul face à cette horrible douleur qui le transpercerait bientôt.... Attendre auprès de lui que le moment fatidique arrive.... Celui où son coeur cesserait de battre... Celui où ils ne seraient plus qu'un coeur ayant cessé de battre à l'unisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Ven 24 Oct - 1:22

A mesure que la vie quittait son corps, Balbu se détendait, sentant à peine l'écoulement du sang épais s'échappant de sa veine jugulaire, assombrissant les draps d'une tâche écarlate...
Même la sensation douce de la peau de Luna contre la sienne s'éteignait progressivement.

Quelle ironie pour le chasseur de monstre que de joindre de son plein gré le camps de ses victimes d'hier, un crime que ses anciens employeurs ne lui pardonneraient sans doute jamais...

Balbu savait également qu'après le paisible passage à l'état de non-vie, s'ensuivrait une expérience douloureuse et puissante, dont sa raison ne viendrait peut-être pas à bout....

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Jeu 30 Oct - 0:20

Balbu avait l'impression que la température ambiante baissait à une vitesse exponentielle, mais il savait que ce n'était pas l'air ambiant qui diminuait, mais sa vie qui le quittait peu-à-peu laissant ce froid sur son passage.
Le froid n'était pas le seul facteur qui emprisonnait son corps, quelques légers tremblements, plutôt des spasmes, commençaient à parcourir son corps.
Une douleur minime, mais omniprésente s'installa peu-à-peu, commençant par la nuque puis se diffusant dans tout son corps. Plus la douleur s'installait, plus elle augmentait en puissance en rythme avec ses spasmes.

Son corps ne fut pas le seul à être touché, son esprit suivit le mouvement. Un noir se faisant dans son esprit. Plus la vie le quittait, plus ce noir se transformait en vide, en néant.
Il ne pensait plus, il en était incapable, il ne ressentait plus rien si ce n'est la douleur et la mort arriver.

Puis soudain des cris, des mots, des bruits de plus en plus fort et violents retentirent en son crâne.
Ne parvenant pas à contenir tout ce chahut, Sa bouche s'ouvrit et il se mit à hurler pendant quelques secondes, son corps se soulevant par des soubresauts violents.
Puis aussi vite qu'il s'était mis à hurler, il s'arrêta, son corps redevint flasque. La Mort venait de le faucher.

Le calme enfin...mais pour combien de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin
avatar

Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Jeu 30 Oct - 3:17

Les yeux de Balbu s'ouvrirent à nouveau....L'espace était similaire, à ceci près que Luna n'était plus à ses cotés et que la nuit avait pris une teinte d'un vert absinthe, sombre et profond...
Il leva la tête.
Un homme était assis à coté de la cheminée qui dispensait un feu sans chaleur, penché sur un ouvrage...
L'être silencieux était familier à Balbu...Une personne qu'il avait connu sans doute....
A mesure que sa mémoire revenait, un liquide sombre semblait couler sous les habits de l'homme, comme si celui ci se liquéfiait...

Sans contrôler ses mouvements, il s'approcha de lui et entendit des bruits de succion...
La créature tenait dans sa main une forme, petite et sanglante qu'il serrait contre sa bouche.
Reculant d'horreur, Balbu percuta une chaise et provoqua une réaction de la créature, qui se mit à éclater d'un rire dément...
Le visage couvert de sang, la Chose fixait Balbu avec ses deux yeux flamboyant de démence et de haine...Des yeux que l'homme reconnu immédiatement : Jacques Volpino !


- BIENVENUE ! BIENVENUE PARMI LES ETERNELS DAMNES ! ICI COMMENCE CE QUI JAMAIS NE FINIT !

*************************************************************

La douleur insupportable traversa le corps de Balbu, tétanisant chacun de ses muscles, s'insinuant dans le moindre de ses nerfs....
Ses yeux se révulsèrent tandis qu'il sentit ses poumons se rétracter une dernière fois....
Après une dizaine de minute qui lui parurent des siècles, il s'éveilla à nouveau, aux cotés de Luna, une terrible soif lui rongeant les entrailles....

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Sam 1 Nov - 13:40

Balbu se releva pour se positionner en position assise.
Il porta ses mains à son cou, cherchant à calmer cette douleur.
*Cette douleur...Elle me brûle, je dois l'étancher...*

Après quelques secondes de désorientation, Balbu aperçut enfin Luna.

Il s'arrêta à sa vue, Semblant se remémorer les quelques derniers souvenirs qu'ils avaient eu de son vivant.
*Luna... son corps... son sang... le mien*
Bien qu'encore un peu déboussolé, il posa une main sur la cuisse de sa belle, et enfin quelques mots parvinrent à s'arracher de sa gorge.
"Boire... Je dois boire"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Luna

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 45
Date d'inscription : 30/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessee

MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   Lun 3 Nov - 20:58

Luna regarda le jeune homme comme si elle le voyait pour la première fois. Une exaltation démesurée s'empara d'elle tandis que la main du jeune homme sur sa cuisse marquait davantage son désir.

Elle attira son compagnon à elle. L'embrassa. Baiser scellant leur nouveau statut. Elle n'était plus seule désormais. Ils étaient indivisibles.


Plus rien n'pouvait les séparer et la puissance qui les liait n'avait d'égal que cet amour décuplé, brûlant, instable qui unissait désormais ces deux êtres de la nuit. Pour le pire et pour le meilleur.


Viens mon tout beau... Allons nous abreuver. La nuit nous appartient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'appartement de Balbu, rue de la Sorbonne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [4eme Etage] Appartement de Hasharin
» Appartement de Hayabusa Toyome
» Appartement de Naoki
» L'appartement de la tortionnaire [PV Clyde Waldan] [RP CLOS]
» Mieux qu'une fontaine d'appartement (19.12.10 à 15h32)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Pouce ! On fait une pause ? :: Archive-
Sauter vers: