Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Jeu 6 Sep - 0:59

L'énergie est si douce...Si chaude...Si attirante...
Les créatures se pressent et s'infiltrent : sans âmes, damnés éternels, ils sont de toutes tailles et de toutes formes...
Ils gémissent en coeur et rampent, glissent et se tordent pour approcher, créatures d'ether et de cendre, ils s'enroulent autours de tous en direction de la porte...

Les sans visages parlent parlent, en toute langue ils chuchottent murmurent à l'oreille de Gilda, dont la raison défaille...

Un point de lumière rouge jaillit du sol, suivit d'un second puis d'un troisième, ils entourent la table et illuminent la pièce...
Bientôt ils vomissent une colonne de flammes et engloutissent les spectres qui poussent un cri déchirant, afin de fuir....
Inlassable, pourtant les ombres repartent à l'assaut, se consumant en flammes bleutées....Leur nombre ne semble connaitre aucune limite...et les premiers signes de fatigue pointe sur le visage de Mei...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 11 Sep - 21:48

Gilda se sentit basculer doucement vers une sorte de torpeur sourde qui la coupait du monde et l'isolait du reste de la pièce. Les mânes, translucides et légers comme des milliers de petits courants d'air, la pressaient de toute part et leurs murmures confus résonnaient en une lugubre symphonie. De toutes ces voix qui accabalaient ses oreilles de gémissements, Gilda ne parvint à distinguer que deux mots : culpabilité et repos. Culpabilité et repos. Que voulaient-ils signifier ?

Tantôt le flot des ombres reculait, tantôt il revenait vers Mei Ottori, le professeur Lecoeur et Gilda Saint-Clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 11 Sep - 22:10

La main de Gilda traça un portrait, un esquisse de plusieurs personnages, on y reconnaissait très distinctement Franklin Josse...
Les ombres semblaient pousser les mains de la jeune femme et accompagner ses geste, le dessin se précisa : un homme de gorte stature, coiffé d'une casquette de feutre apparu..
Les deux hommes semblaient aider un officier à se remettre debout, un officier prusse à en juger son uniforme...
Derrière eux, une infirmière fermait une porte....

La main noircissait le papier, sans que Gilda ne puisse faire autre chose que dessiner...
Les autres esprits commencèrent à submerger le mur de flamme de Mei Otori qui commençait à s'éteindre...Quelque uns s'enroulèrent autour de la jeune asiatique, enserrant ses membres d'une invisble pression, tirant sur ses bras pour lui faire lâcher son arme et ses jambes pour lui faire perdre l'équilibre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Ottori



Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Detendue
Santé physique: Egratignée

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 12 Sep - 23:04

Danger ! La nuée ectoplasmique s'acharne autour de Mei, cherchant par le nombre et la saturation à plier ses défenses magiques. Les glyphes de l'asiatique sont détruits à peine esquissés, elle est gênée par ses vêtements, par sa grande taille, par cette... corporalité grossière, lourde, handicapante, paralysante !

Ses efforts sont cependant récompensés : elle voit, elle sent le fluide éthéré d'un savoir impie sourdre du vortex, aspiré par l'âme étrange de Gilda Saint-Clair... serait-elle sorcière, ou prêtresse de quelque dieu oublié ? D'où lui vient ce pouvoir ?

Mais le temps presse. La japonaise tente une dernière passe, souvenir d'une antique bacchanale où elle dansait en compagnie... cela marche, un instant. Puis la masse des spectres la submerge, menaçant de l'emporter !

Dans un dernier sursaut, Mei chasse ses assaillants et bondit vers la vaste baie qui surplombe les vergers. Elle l'ouvre, dévoilant un paysage arboré dense et magnifique: du sixième étage, le parc Monceau est formé d'un damier de chênes, de hêtres pourpres, d'ormes et de chataîgniers.

Alors, se retournant, la jeune femme murmure, tant pour elle-même qu' à l'adresse de ses invités paniqués :


- Je reviens.

Sans hésiter, elle saute dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 12 Sep - 23:32

L'idyllique parc Monceau s'est aujourd'hui mu en un terrain devasté aux allures de bois hanté dès l'ouverture de la fenêtre...
Les arbres noirs s'y tordent dans des formes macabres et le ciel azur s'y est métamorphosé en une chappe glauque et brumeuse...
Les plus hautes branches y portent les pendus d'autrefois, qui gémissent éternellement dans une souffrance indescriptible...

Sous l'influence de Mei, pourtant, le sol recouvre ses couleurs d'autrefois...Un fleur pousse, aussi vite flétrie par l'air empoisonné de la dimension spectrale...


Le portail ne tardera pas à se refermer, Mei le sait...Elle doit agir vite...

Gilda trace, trace frénétiquement , c'est un cimetierre qui apparaît sous ses traits et chaque tombe porte un nom....et chaque forme sans visage semble vouloir s'y rendre...
Derrière, de nombreux autre entraînent avec eux un homme : il porte une blouse de médecin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Jeu 13 Sep - 2:13

Trop secoué pour bien comprendre la situation, Lecoeur venait juste de sortir de l'état de stupeur qui le maintenait cloué sur sa chaise...

- Nom d'un chien ! Qu'est ce que...

Il se précipita sur l'arme de Mei qui gisait sur le sol et frappa de part et d'autre sur les créatures pour les écarter...
Bientôt lui aussi fut entravé par les ombres, qui resserrèrent leurs étreintes sur sa gorge et ses membres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Ven 14 Sep - 21:50

La frénésie s'était emparée de Gilda. Elle dessinait, dessinait et dessinait sans s'arrêter jusqu'à ce que le papier fut entièrement recouvert d'une mince pellicule de fusain. Lorsqu'elle finit et regarda de près son dessin, Mademoiselle Ottori venait juste de passer par la baie vitrée et Gilda poussa une exclamation. L'air vrillait des mouvements de sabre de Lecoeur.

Professeur ! Professeur ! Ils m'ont parlé ! Ils m'ont parlé ! Regardez ! C'est Josse ! Franklin Josse, comme la dernière fois.

Un flot d'imcompréhension l'avait frappé et pourtant, deux choses résonnaient dans sa tête : culpabilité et repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Sylviane



Nombre de messages : 8
Age : 50
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Inutile
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Sam 15 Sep - 22:39

Sous sa forme reptilienne, la fée-salamandre grimpe le long du mur extérieur tel un chat, ou un gecko. Elle atteint le parapet, passe la baie à l'envers et rampe sur le plafond jusqu'au milieu du salon :

La folle ronde des esprits tournoie toujours dans le vaste appartement, faisant voler les papyrus, origamis et autres estampes qui le décorent. Le professeur s'acharne sur eux avec un sabre suintant de fluide et de magie, mais il s'y prend mal et risque, à tout moment, de s'estropier ou d'embrocher sa jeune voisine ! Sylviane n'en a cure, le sort des humains la laisse froide. Sa colère n'est pourtant pas dirigée contre eux...

Le reptile jaune, veiné de noir, entame une danse étrange. Il en appelle à sa divinité-patronnesse, au Grand Tout, au pancréateur des mondes de boue et des mondes de rêve. Il en appelle à la légende du feu destructeur, à la légende du feu draconique, et il ouvre la gueule !

Pour les témoins ordinaires, pour les incrédules qui forment la masse du genre humain "moderne", rien ne se passe : une sorte de lézard aux couleurs vives crachote comme s'il toussait, en direction de l'étrange tornade qui bouleverse les lieux...

Pour les êtres plus sensibles, pour les gens éveillés, quelque chose... quelque chose comme un liquide, intangible et vaguement lumineux, s'échappe d'entre ses petits crocs et décime le flot des spectres rassemblés...

Pour les voyants, les mages, les spirits et plus généralement, les gens initiés aux Mystères, la scène vire à l'apocalypse : la salamandre, tordue de haine, crache des torrents de flammes éthérées ! Les esprits s'embrasent violemment et se consument, hurlant de douleur et d'effroi, avant d'être réduits en cendres !

Les survivants au massacre s'enfuient pèle-mêle vers la sombre faille, toujours ouverte sur le mur Nord. Sylviane les poursuit de son haleine infernale jusqu'à ce qu'ils s'y ruent, complètement paniqués, et s'y engouffrent en sifflant...

Enfin, lorsqu'ils disparaissent jusqu'au dernier, elle se concentre : les motifs de sa robe jaune et noire changent, virevoltent de façon hypnotiques, générant des glyphes complexes et dynamiques qui contrarient la magie de passage toujours à l'oeuvre.

La faille frémit et lentement, comme une plaie cicatrisée, commence à se refermer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Sam 15 Sep - 23:21

Quelques instant plus tard, le cliquetis régulier de l'horloge reprend....
Lecoeur, un genoux au sol, s'appuie sur une chaise pour se relever...

Les oiseaux chantent, joyeux, dans les arbres du parc Monceau, et la fênetre de l'appartement de mademoiselle Otori, frappe tranquillement et regulièrement contre le mur, pousée par le petit vent de cette fin d'été....

De l'enfer de flamme et de foudre, il ne reste rien...Pas un meuble ne semblent avoir été touché par le déluge de feu...
Les serpents qui composaient le sol ne sont plus, comme s'ils venaient d'être changé en lame de parquet...
Lecouer et Gilda se regardent incrédules, trop choquée pour comprendre quoi que ce soit....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Ottori



Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Detendue
Santé physique: Egratignée

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Ven 21 Sep - 23:36

Brusquement, la porte du hall s'ouvre à la volée, et l'asiatique fait irruption dans le salon. Elle se porte à la hauteur de Gilda et du professeur, une expression inquiète sur le visage :

Tout va bien ? Vous n'avez pas de mal ? Ces choses... je crois qu'elles sont parties. J'ai du employer une magie ancienne, efficace mais risquée... j'ai du demander de l'aide. Dieu merci, ça a marché !

Ramassant le sabre avec déférence, comme s'il s'agissait d'un acte rituel, Mei va le reposer sur son présentoir. Elle revient vers la jeune femme :

Ces esprits tourmentés... vous ont-ils parlé ? Avez-vous vu, ou entendu, des choses étranges pendant... leur ronde ? n'ont-ils donc fait que nous attaquer, ou cherchaient-ils à... communiquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Sam 29 Sep - 23:29

Essayant de reprendre ses esprits, Gilda répondit d'une voix qu'elle tentait de rendre calme.

Je n'ai rien vu, mais je les ai senti. Ils étaient froids, déchirés, tourmentés. Ils m'ont dit deux choses : culpabilité et repos. Mais je ne sais pas ce que cela veut dire, ce que cela signifie. Le savez-vous ?

Tentant de se rassurer un peu, elle se rapprocha du professeur Le coeur, dont la présence était apaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Mei Ottori



Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Detendue
Santé physique: Egratignée

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 2 Oct - 22:45

La japonaise regarde à nouveaux les dessins de Gildas et répond dans un murmure :

La culpabilité désigne le responsable... le responsable du tourment des âmes limbiques qui tourbillonnent alentours, à la limite de la perception. Quant au repos, dans cet ordre d'idée, c'est une référence au moyen de les rendre... à leur monde.

Le professeur Josse semble plus qu'impliqué, et à mon sens, il forme un candidat naturel au mot coupable...


Mei Ottori regarde sa main, comme si la réponse pouvait s'y cacher :

...mais de quoi ?

Se tournant vers Gildas Saint-Clair et Lecoeur, elle demande posément :

Que savez-vous exactement des activités du professeur Josse ? Peut-être pourrions-nous partager nos savoirs sur cette question... afin d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 3 Oct - 0:46

Lecoeur se remit assez rapidement de ses émotions...
Il restait toutefois assez excité et peinait à articuler ses mots..


- Je connais Franklin Josse...C'est un véritable génie scientifique.
Ses études ont essentiellement portées sur l'aliénisme il me semble, mais ses travaux philosophiques sont tout aussi remarquables.
Il me semble qu'il possède une clinique qui a d'excellent résultat, mais je ne me rappelle plus de sa localisation exacte...
Mais j'ai peine à croire qu'un personnage comme lui soit porté sur l'ésotérisme et porte la responsabilité de l'apparition de ces sans visages...
Je sais aussi qu'une fois, il a faillit être radié de l'ordre des médecins pour une histoire de recherches, mais j'ai complètement oublié la raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Ven 5 Oct - 21:40

Tout ce que je sais de lui, pour ma part, je l'ai appris à sa dernière conférence. Il est très porté en effet sur l'étude de l'aliénisme. Il parlait d'identité et de... Attendez ! Je viens de me souvenir que le soir de la mort de Gard, nous avons renversé un homme en fiacre. Il ne cessait de répéter "Qui suis-je ?". Cela a peut-être un rapport, avança Gilda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Mei Ottori



Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Detendue
Santé physique: Egratignée

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Ven 5 Oct - 23:25

La japonaise lève un sourcil à la remarque de Gilda. Elle se souvient de ce qu'elle porte sous son long manteau de cuir...

Oui, dit-elle. Cela a un rapport, j'en suis convaincue. Il se trouve que le professeur Josse a une façon bien à lui de soigner la folie...

Mei poursuit, comme si elle pensait à voix haute :

Je le soupçonne d'utiliser, sur ses patients, des substances chimiques dont l'effet est d'altérer et d'affaiblir l'identité. S'il poursuit ce processus jusqu'à son terme, ce que son intervention récente m'incite à croire, les malheureux qu'il prétend "soigner" se retrouvent alors privés de leur conscience de soi... sans pour autant mourir. Ils deviennent de simples réceptacles, sans reflets dans le miroir de l'environnement, spectateurs d'un monde dont ils sont exclus en tant que personnes...

Mais l'identité est le ferment de l'être : les âmes qui errent et qui accusent Josse sont peut-être... celles de ses pauvres patients...

Vivants de corps et d'espris, mais dépourvus de leur essence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris



Nombre de messages : 107
Age : 30
Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: ¤ Détendue ¤
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 9 Oct - 21:02

En fait a pied, la demeure de la japonaise, c'était un peu (trés) loin du cabaret, quoi qu'il en soit ça aurait laisser a Iris le temps d'une agréable promenade, qui lui aura aider évacuer un peu le stress accumuler ces dernière heures...

Ceci n'empêchait tout même pas les questions... Les même qui s'accumulait depuis le tout début, c'est étrange quand même, qu'un homme comme Richard qui se savait mourant, soit mort dans l'anonymat... Sa mort devait comporter un ou plusieurs éléments inhabituels, car si tous les gens qui devait mourir dans l'anonymat chaque jours... Y en avait il vraiment tant que ca... Probablement,le monde la société est cruelle avec ceux qui ne le suivent pas...

Enfin elle arriva a l'entrée du parc Monceau...

Elle fit face a une entrée en fer forgée massive, trés haute, formant tois arches cote a cote... Surmonté de décoration courbée et sculptée soignées.




C'est le début d'après midi en semaine, peu de monde donc, a part quelques nourrices avec les enfants errent oisivement aléatoirement parmi les pelouses et les allées, de façon a bien épuiser les enfants turbulent...
Un ou deux dandy se promène et profite de la chaleur légère du début la moitié de l'après midi. L'un des deux, large gaillard fier derrière une tenue du dimanche, costume trois pièces, propre sans plis, fumant un cigare d'une main, et réajustant son monocle de l'autre, tout en tenant sa canne. Son air hautain est au moins aussi imposant que son haute forme qui semble s'élancer dans les airs.
Il croise à un moment un autre personnage haut en couleurs, le même gabarits que le premier, a la tenue vestimentaire prêt... Cette homme devait être un français revenus et mordus par l'inde et son ambiance. Dans des couleurs bigarrées, un pantalon large de tissus épais d'un rouge sombre, des chaussure étrange, des babouches sûrement... Il portait sur le torse une série de vêtement de tissus léger les uns sur les autres. Une chemise orange pétaradant, une veste rouge vif et un manteau ample par dessus le tout...

D'autres personnes moins intéressantes, plus dans le commun des mortels s'affairait a droite et gauche a diverse affaire...

Iris profitait du décor comme une petite fille émerveillée, le parc était en fleurs, le cadre était idyllique, reposant... Le jardin était entretenus avec soins, pelouse tondus, allée propre et net...

Elle resta quelques dizaine de minute a rester a flâner dans les allées du parc...

Puis finalement elle arriva Face a la Porte de ce qu'elle pensait etre la demeure Otori
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rayan.mercury.free.fr/
Le passeur
Admin


Nombre de messages : 1589
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Maitre du jeu
Etat de frayeur: Aliéné profond
Santé physique: Immortel

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Lun 22 Oct - 20:04

Alors même qu'Iris s'approchait de la porte, celle ci s'ouvrit toute seule, libéra un flot d'énergie spectrale...
La source...Iris reconnaissait cette énergie, similaire à celle que les sans visages utilisaient habituellement...
Quelques sons émergeaient de la porte ouverte...

_________________
Un forum pour les gouverner tous
Un forum pour les trouver.
Un forum pour les amener tous et dans le Web les lier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris



Nombre de messages : 107
Age : 30
Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: ¤ Détendue ¤
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Lun 22 Oct - 20:54

Iris pénétra dans la maison, le flux d'énergie qu'elle avait sentie ne faisait que confirmer la piste qu'elle suivait était la bonne... Enfin elle espérait quand même que ce ne soit pas une coïncidence...
Voyons, les coïncidence n'existe pas...

Elle entra dans la maison sans qu'on l'aie trop invitée, elle se dirigea vers la d'où les voies provenaient.


[Hrp :]Qu'est ce que je fais je pousse l'action jusqu'au salon avec les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rayan.mercury.free.fr/
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Jeu 25 Oct - 19:03

Extremement tendu par la situation Lecoeur se retourna au moindre bruit de pas...
Dévisageant la femme à l'air étrange qui venait de franchir le seuil de la porte sans y avoir été invité avec inquiétude...


- Peux t'on savoir ce que vous cherchez mademoiselle....

Sa nervosité était tangible et il portait régulièrement la main sur la table où était dépoisé le poignard qu'il avait prêté à GIldas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris



Nombre de messages : 107
Age : 30
Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: ¤ Détendue ¤
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Ven 26 Oct - 0:06

L'atmosphère était tendue... Un homme visiblement sur le nerf se retourna pour la questionner nerveusement.

"Excusez mon intrusion, mais je suis ici parce que je pense qu'on est sur la piste du même... disons... du même fantôme... Je l'ai bien sentie en ouvrant la porte a l'instant..."

Iris resta dans l'attente, pour voir comment les autres allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rayan.mercury.free.fr/
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 30 Oct - 12:07

Lecoeur pâlit un instant puis se ressaisit presque immédiatement....

- Ecoutez, je ne sais pas qui vous pouvez être, mais je n'ai pas l'habitude de croire aux coincidences...
Si de quelconque manière vous pouvez nous aider, alors je vous en serez gré.
Je suis Jacques Lecoeur, maitre de conférence et ésotériste....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilda Saint-Clair



Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 12/07/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Crainte
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mar 6 Nov - 21:07

Le même fantôme ? répéta Gilda de plus en plus dépassée par les événements. Vous voulez dire que vous aussi vous les sentez, vous les voyez ?

Gilda se tourna vers le professeur Lecoeur.

Professeur, que pensez-vous de tout cela ? Comme vous dites, ce ne peut être une coïncidence, mais dans quelle direction chercher ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesmedievans.allgoo.us
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 7 Nov - 3:25

- Je pense qu'il va nous falloir rendre une petite visite au Docteur Franklin Josse, et ce, pas plus tard que maintenant....
Etes vous partants ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iris



Nombre de messages : 107
Age : 30
Date d'inscription : 06/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: ¤ Détendue ¤
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Mer 7 Nov - 20:13

"Je m'appelle Iris, entrons directement dans le vif du sujet, je peut voir les sans visages, enfin, quand ils sont le plus présent, je ne sait que peut de chose en la matière. L'esprit qui me poursuit est celui d'un certain Charles Herion.
Je ne crois pas non plus au coïncidence, ceci m'a amener chez vous...


Iris tendis le pendentif a la devin asiatique. Pendant ce temps, les deux autres echangèrent quelques mots

"Franklin Josse vous dites... Docteur...Iris fouilla dans ses poches... Et sortit le flacon qu'elle avait récupérée chez Charles."Officie t il a la clinique de St-Ouen ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rayan.mercury.free.fr/
Jacques Lecoeur



Nombre de messages : 49
Age : 35
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Sueurs froides
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Ven 9 Nov - 0:48

Lecoeur saisit le petit flacon...

- C'est...C'est effectivement sa clinique personelle...Mais quelle est le rapport avec cette fiole ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)   Aujourd'hui à 23:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez Mademoiselle Ottori (Parc Monceau)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [vente/achat] Un p'tit tour chez mademoiselle Tan (Pour Toji)
» Un samedi chez Mlle de Scudéry
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» Mademoiselle "LYLY"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Pouce ! On fait une pause ? :: Archive-
Sauter vers: