Acheron

Pénétrez dans le monde obscur de l'Acheron
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Lucius Cramer

avatar

Nombre de messages : 241
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Jeu 26 Mar - 0:06

"Quand on a du talent, il ne faut jamais l'utiliser gratuitement"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Jeu 26 Mar - 1:28

Dissimulée dans le recoin sombre où était venu la dénicher Lucius, Gwendael ne pouvait s'empêcher d'entendre l'affrontement, et ne perdit pas une miette de la discussion.

Les forces du mal... cela avait-il à voir avec les évènements du Cléonte? ou avec ce... gardien, évoqué par l'aveugle? Elle pressentait qu'elle n'en avait pas fini avec lui, mais préféra se tenir discrètement en retrait. Avant tout, il fallait qu'elle essaye de mettre un peu d'ordre dans ses idées... Cassandre saurait-elle l'y aider?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry

avatar

Nombre de messages : 266
Age : 44
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Jeu 26 Mar - 19:48

Cassandre s'était tue, interloquée.

N'avait elle pas rêvée? Ce monsieur, le dénommé Balbu, recherchait des informations sur la famille Rentier! Une briqueterie leur ayant appartenu disparue dans un violent incendie...Au début, elle crut que ce Balbu était de la Sureté, et que tous ses petits mensonges du Cléonte et de l'Asile étaient à l'origine de cette visite. Et puis, l'autre jeune fille était rentrée, comme une tornade, à la recherche également de Solange.

A les entendre, ils soupçonnaient une cause surnaturelle aux meutres du Cléonte, ce qui d'emblée écartait la thèse de leur appartenance aux services de police. Mais que penser de leurs intentions?
Une chose paraissait claire : Cramer, cet homme étrange, n'avait aucun rapport à l'affaire du Cléonte, et lui et la nouvelle venue, Coraline, ne semblaient pas particulièrement se vouer une grande estime. Mais là encore, une seconde affaire se faisait jour, des meurtres incompréhensibles qui impliquaient Cramer et Coraline.

L'ambiance était électrique, Cassandre vit Gwendaël la mine inquiète et déconfite : il était temps de remettre un peu d'ordre dans la boutique.


- Veuillez m'excuser, hum hum, mais je dois fermer dans quelques minutes.

Cassandre était fatiguée de cette agitation, un peu de repos et de calme seraient bienvenus.

- Monsieur Cramer, pourriez vous m'indiquer si vous êtes intéressé par les feuillets que je vous ai proposés? Vous les prenez? Parfait! Vous voudrez bien alors me donner votre adresse s'il vous plait, je vous enverrai la facture au plus tôt.

Elle se tourna vers Balbu.

- Quant à vous Monsieur, et vos recherches sur la famille Rentier, et bien...je crains de ne pouvoir vous aider dans l'immédiat, Cassandre avait l'air gênée, j'avoue que je vais avoir besoin d'un peu de temps pour vous conseiller sur les ouvrages généalogiques. Où pourrais-je vous contacter si par chance je trouvais quelques informations concernant cette famille?

Cassandre s'approcha de la porte, pour raccompagner tout ce beau monde.

- Merci de votre venue, et à bientôt, très certainement, dit Cassandre à l'encontre de Balbu.

Enfin du répit...

- Gwendaël, passons dans l'arrière boutique je vais nous faire chauffer un thé.

Les visiteurs de cette fin de journée quittaient la librairie; ils lui inspiraient tous crainte et méfiance : attitudes inquiétantes, propos surprenants, et même teint anormalement pâle pour certains...Elle était soulagée de leur départ. Mais diable quelle coïncidence! Ce Balbu s'intéressait aussi à Solange : il faudrait donc qu'elle lui parle rapidement, mais pas ici, pas devant tout ce monde. Chez lui peut être? Oui chez lui ce sera mieux, elle lui rendra visite. Elle devait en parler à Gwendaël en premier lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Cramer

avatar

Nombre de messages : 241
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Jeu 26 Mar - 20:03

Alors que Cassandre je sortais de la librairie, je donnais mon adresse à la propriétaire. Une fois dehors, la question primaire fut lancé par l'aveugle :

"Et maintenant ? Où allons nous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Jeu 26 Mar - 22:29

Avant de sortir, Balbu donna son adresse à la libraire, une femme intéressante qui apparemment semblait savoir bien plus de choses qu'elle ne le dit.
"Pour tout vous dire, monsieur Cramer, nous devrions nous rendre à la briqueterie, mais vu que nous n'avons rien de neuf comme information, je propose de repasser chez moi afin de faire le point sur tout ce que nous savons."

En réalité, Balbu était un peu inquiet de la passivité qu'affichait sa compagne, elle n'était plus la même depuis l'attaque de la sentinelle. Il trouvait dangereux de l'emmener en terrain inconnu tant qu'elle n'avait pas retrouver son état normal. Bien qu'il s'était de la protéger quoiqu'il arrive, il ne voulait pas la mettre en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Cramer

avatar

Nombre de messages : 241
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Jeu 26 Mar - 22:40

"Est ce vraiment nécessaire de faire encore un détour ? Je peux me tromper mais la nuit ne durera plus très longtemps. Ne serait ce pas plus prudent de commencer notre recherche pendant que l'obscurité force cette demoiselle Rentier à se réfugier dans l'ancienne Briqueterie pour se reposer plutot que de lui laisser le temps de se réveiller et de se déplacer ? De plus, si la créature à encore fait un mort, il se peut qu'elle ne s'arrête pas tant que les ténèbres lui permettent de faire son office sans risquer d'attirer l'attention"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 34
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Ven 27 Mar - 0:54

Quel rapport entre la briqueterie et la créature ? Aucun. De plus, justement, si le soleil va bientôt se lever, autant ne pas mettre Balbu et Luna en danger et attendons la nuit suivante...

Je le regarde d'un air noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Cramer

avatar

Nombre de messages : 241
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Ven 27 Mar - 2:20

"Vous avez trouvé la créature sur votre chemin alors que vous recherchiez cette mademoiselle Rentier, non ? Mais, la créature mise à part, si mademoiselle Rentier est revenu à la briqueterie pour s'y réfugier, elle sera surement parti au petit matin, et donc plus difficile à trouver, ce n'est que mon avis bien entendu"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balbu

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 36
Date d'inscription : 04/09/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance: Religieux
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Ven 27 Mar - 9:25

"Il est probable que ce soit une créature qui l'ai amené là-bas, et si elle avait voulu tuer mademoiselle Rentier, cela aurait sans doute été fait lors de son "évasion" de la maison de santé. La briqueterie semble être un lieu particulier, je suis quasiment certain que demain, mademoiselle Rentier, ainsi que la créature seront toujours là-bas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 34
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Ven 27 Mar - 9:40

Nous avons trouvé la créature aquatique la première fois à l'hôtel de ville, la seconde fois dans la Seine, elle tentait de noyer un pauvre malheureux que j'ai réussi à sauver, mais il était déjà à l'article de la mort... Cela n'a rien à voir avec la créature qui sauvra Solange Rentier, qui n'était pas une créature aquatique. Donc nous allons chez Balbu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius Cramer

avatar

Nombre de messages : 241
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aucun
Santé physique: Blessé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Ven 27 Mar - 12:48

"A votre guise"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Ven 27 Mar - 14:24

soulagée de voir enfin partir les clients, plus exactement de voir s'éloigner l'homme étrange, Gwendael suivit le conseil et se rendit dans l'arrière boutique, et se blottit au fond d'un fauteuil. Elle se sentait décidément de plus en plus lasse, il était temps qu'elle se pose un peu. Elle resserra sa cape sur ses épaules, avec la fatigue, le froid s'emparait de plus en plus d'elle.

Autour d'un thé, les jeunes femmes risquaient de parler un certain temps, car si elle devait faire le point sur l'expérience du cimetière, Cassandre semblait elle aussi avoir des choses à raconter...

Lorsque la libraire entra à son tour dans l'arrière boutique, Gwendael ne put s'empêcher de lui demander


Vous... vous avez vu cet homme... l'aveugle... il... il a quelque chose de... de pas normal... de si sombre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coraline

avatar

Nombre de messages : 371
Age : 34
Date d'inscription : 28/08/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Mythe errant

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Ven 27 Mar - 21:25

Arrow appartement de Balbu pour Balbu, Miss Luna, Lucius Cramer et Coraline
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry

avatar

Nombre de messages : 266
Age : 44
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Sam 28 Mar - 16:12

Cassandre avait cette fois fermé précautionneusement la librairie et entrait dans l'arrière boutique avec un plateau à thé fumant, auquel, se remémorant la soirée de la veille, elle avait pris la précaution d'ajouter un peu de pain, de charcuterie et des biscuits: nul doute que Gwendaël, absorbée par ses craintes, n'avait encore rien avalé de la journée.

- Effectivement... répondit Cassandre. Comme mon oncle dit toujours : être la meilleure librairie ésotérique de Paris n'a pas que des avantages! On voit parfois ici d'étranges visiteurs, illuminés, excentriques, inquiétants. Heureusement, je deviens experte dans l'art de me débarrasser des clients louches, au risque parfois d'y perdre un peu de notre marge commerciale. Le plus facile pour les faire partir est de leur donner satisfaction afin qu'ils décident qu'ils n'ont plus rien à chercher dans ce lieu!

Cassandre tentait exagérément de rassurer Gwendaël en lui montrant qu'elle était en sécurité dans la boutique. En réalité, pas la peine d'avoir un don surnaturel pour s'apercevoir que la libraire elle-même frissonnait encore à l'idée que les récents visiteurs ne reviennent.


- J'avoue que ces derniers temps, les hommes malvoyants qui visitent la boutique n'ont rien de simples handicapés. Celui-ci semblait prendre plaisir à cultiver un certain mystère autour de sa personne. J'ai vu qu'il venait vous parler. Il ne vous a pas ennuyé au moins?
- Tenez! cela va nous requinquer en attendant de retrouver nos amis pour diner à la Brasserie Lipp du quartier Saint-Germain ajouta Cassandre en servant la jeune femme. Ce faisant, elle regarda vraiment Gwendaël pour la première fois depuis son retour

- Mais... vous êtes très pâle, Gwendaël, vous sentez-vous bien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Lun 30 Mar - 19:33

Je... non je suis juste un peu lasse... l'expérience avec le professeur fut assez... éprouvante.

Cet homme étrange... il est musicien... mais... il est ... je ne sais pas comment dire, il me laissait une impression de malaise... il est avide de pouvoir, enfin, je crois... je ne suis pas sûre d'avoir bien saisi ce qu'il cherche...

A vrai dire je... je suis complètement perdue... ce que cherchent ces gens, est-ce que ça a à voir avec nos... problèmes? Et cette femme qu'ils recherchent? n'est-ce pas d'elle dont vous aviez parlé avec le professeur? Avez-vous trouvé quelque chose?

Et... enfin, l'aveugle, il a murmuré quelque chose d'étrange... une histoire de...


Elle sembla réfléchir un instant et ajouta en frissonnant

"de la chair fraiche pour le gardien"... oui... je crois que c'était cela... qu'est-ce que ça veut dire... pourquoi... pourquoi est-ce que cela m'a paru si... effrayant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Valentin

avatar

Nombre de messages : 201
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Sam 4 Avr - 18:26

Après avoir écumé toutes les bouquineries prétendument ésotériques, la plupart s'avéraient n'être que des boutiques de filou bonimenteurs qui tentèrent d'entrainer François dans d'aussi improbables achats que de ridicules gri-gri anti chat noir et de soi disant remèdes contre le vieillissement ou l'impuissance; aussi le jeune homme découragé s'arrêta dans une brasserie où il commanda une pinte.
Sirotant sa bière avec dépit, il surprit une conversation entre deux personnes proches visiblement crédules et adepte des remèdes de bonnes femme, au sujet de recette de filtre d'amour et de bannissement du mauvais œil. L'une des personnes cita la Librairie de l'Escarboucle, que François n'avait pas visité. Il s'enquit de son emplacement auprès des deux oisifs et leur offrit a boire pour la peine.
Au point où il en était, tenter sa chance vers cette librairie occulte ne lui couterait rien. Il paya sa pinte et sorti de l'établissement enfumé.
Une demie heure de marche plus tard, il se trouva devant la vitrine assombrie de la librairie, mais celle ci semblait fermée. François hésita a repartir, mais perçu des voix a l'intérieur.
Il frappa et attendit une réponse. Du bout des doigts, il jouait négligemment avec le pendentif au fond de sa poche. Trouverait il un renseignement quelconque a son sujet dans cette boutique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Dim 5 Avr - 17:10

Cassandre semblait méditer la question. Gwendael ferma les yeux un instant, tandis qu'une impression étrange prenait de nouveau possession d'elle. Elle frémit en reconnaissant une nouvelle fois le chant des mort. Cette fois la complainte était intense, profonde. Elle s'approchait... Ainsi, même ici ils pouvaient l'atteindre, dans ce lieu qu'elle croyait être un refuge.

A ce moment, on frappa au volet qui fermait la vitrine. Encore un visiteur. Ou bien était-ce l'étrange aveugle qui revenait déjà? Non, tout à l'heure elle n'avait pas perçu autour de lui cette intense complainte qui semblait poursuivre et envelopper le nouveau venu.


Cassandre? je... je crois qu'il y a encore quelqu'un devant la vitrine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry

avatar

Nombre de messages : 266
Age : 44
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Dim 5 Avr - 23:39

- J'espère que ce ne sont pas les personnes de tout à l'heure, je vais aller voir restez là.

Cassandre se leva, tout en continuant à parler à Gwendaël.
- De la chair fraiche pour le gardien? Eh bien! Ma foi, il voulait certainement vous effrayer ou vous impressionner, et il semble avoir réussi.

Elle rangeait machinalement quelques objets traînant dans l'arrière boutique.
- Cela dit vous avez raison ces gens, tout du moins le dénommé Balbu semble rechercher la même personne que nous. Cette Solange Rentier. Elle a été internée après avoir perdu la tête semble-t-il à cause de Monsieur Brande du Cléonte. Encore une jeune femme sensible qui s'est laissée embobiner par de belles paroles et qui s'aperçoit ensuite qu'elle est bien vite remplacée par une autre plus jeune ou plus jolie... Je me suis rendue à l'asile dont elle s'est évadée aujourd'hui et l'on m'y a expliqué qu'elle recevait d'étranges visites ces derniers temps, un homme et une femme dont le passage la laissait très perturbée... je veux dire...encore plus que d'habitude... Agathe et Hector Von Egmann, c'est le nom qu'ils ont donné.

Cassandre se saisit des livres de compte de la librairie.
- Je suis rentrée à la boutique dans l'idée d'éplucher les registres pour voir si ce nom apparaîtrait dans la liste de nos acheteurs, ils pourraient correspondre au profil de certains clients un peu férus d'occultisme, on ne sait jamais.D'après le médecin de Solange, ils étaient alsaciens et très étranges, il chuchotaient à l'oreille de celle-ci! N'est-ce pas étrange?
Tout en parcourant les pages des yeux, elle poursuivait :
- Voudriez-vous m'aider à retrouver leur trace? Je pense qu'ils peuvent être ceux qui utilisent la colère de Solange à des fins sordides... vous vous souvenez de ce dont nous avions parlé à la Sorbonne? Teelbeth n'est pas une créature libre...

Cassandre posa les livres de compte et passa dans la boutique, une lampe à la main.
- Gwendaël, je vais renvoyer l'importun, je reviens tout de suite.

Elle ouvrit le volet de la porte d'entrée...encore un client, à cette heure tardive, mais elle fut rassurée de voir qu'il ne s'agissait pas des précédents visiteurs. A la lumière de sa lampe elle vit un jeune homme à l'air penaud, bien habillé quoique passablement débraillé, qui attendait sous le crachin...Cassandre eut pitié de lui, mais resta en travers de l'entrée.
- Que voulez-vous monsieur? La boutique est fermée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Valentin

avatar

Nombre de messages : 201
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Lun 6 Avr - 0:56

Face a une porte désespérément close, François se retourna et son regard se perdit dans la ruelle. Il était probablement trop tard pour espérer un accueil quelconque. Il n'avait pas fait attention a l'heure ...
Fouillant ses poches, il se mit en quête de sa montre, mais il plongea sa main dans la poche contenant le pendentif, bien que sachant pertinemment que sa montre ne s'y trouvait pas. Il sortit le bijou et le contempla a la lueur d'un réverbère allumé non loin. François réalisa soudain que la nuit était tombée. Une légère angoisse s'empara de lui. Il avait donc erré si longtemps? La présence du revolver dans sa poche intérieure ne le rassura qu'a moitié.

Soudain la porte s'ouvrit et une voix l'interpela. Il réprima un sursaut et se retourna, serrant le pendentif dans son poing. La libraire le dévisageait d'un air interrogateur, une lampe a la main. François ne sut pas immédiatement quoi répondre. Il balbutia, saluant maladroitement du chapeau :

"Je... heu, je... Bonsoir Madame, je... j'aurais du me douter que votre échoppe est fermée. Sachez bien que je regrette de vous importuner, mais on m'a recommandé votre établissement, je suis a la recherche d'informations sur l'un ou l'autre sujet peu courants..."

Ce disant, il ouvrit la paume de sa main, dévoilant un instant le bijou en forme de rose, puis il se ravisa vivement et le rangea dans sa poche.

"Mais je pense que j'abuse de votre temps. Il serait plus approprié que je revienne demain, aux heures d'ouverture de votre magasin, je ne m'étais pas aperçu qu'il fut si tard et ... "

Un bruit derrière lui le fit brusquement sursauter. Sa main se porta instinctivement sur son arme et il se retourna vivement, prêt a dégainer, ses yeux écarquillés sondant fiévreusement la pénombre... Mais il ne vit qu'un chien errant fouiller dans un tas de détritus. Il soupira de soulagement, sentant son cœur emballé frapper sa poitrine. Les heures nocturnes commençaient sérieusement a jouer sur ses nerfs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry

avatar

Nombre de messages : 266
Age : 44
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Lun 6 Avr - 14:38

Le jeune avait l'air désemparé. Il paraissait à la fois gêné de venir aussi tardivement, et en même temps réellement pressé de régler son affaire. Il avait surtout l'air terriblement inquiet, on eut dit que la mort était à ses trousses...

- Venez, ne restez pas sous la pluie, je vais voir ce que je peux faire pour vous, fit Cassandre compatissante.

Malgré la pénombre de la rue, Cassandre put mieux le détailler lorsqu'il s'approcha. Il était jeune et maladroit, la mine fatiguée et le teint pâle, mais il était surtout très beau...Cassandre rougit à ses pensées.

- Allez rentrez donc, je vous accorde quelques minutes.
Ils rentrèrent dans la boutique. Cassandre posa la lampe sur le comptoir, arrangea rapidement ses cheveux et ferma la porte derrière l'inconnu.

- Je n'ai pu m'empêcher de remarquer le bijou que vous teniez en main. Vous devriez en prendre soin vous savez, c'est une véritable merveille. Est ce à son sujet que vous êtes venu chercher des informations?


Dernière édition par Cassandre Desaubry le Lun 6 Avr - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
F. Valentin

avatar

Nombre de messages : 201
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Aliéné provisoire
Santé physique: parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Lun 6 Avr - 14:55

François détaillait la boutique dans l'obscurité, et n'entendit pas immédiatement la question de son hôte. Il lui sembla entendre un bruit dans l'arrière boutique.. Apparemment la libraire n'était pas seule. Il lui répondit après un bref moment d'hésitation :

"Heu, hé bien... Oui, je cherche a me renseigner sur cet objet, entre autre..."

Il tira le bijou de sa poche et l'approcha dans la lumière pour que la commerçante puisse l'examiner : une rose d'opale, de style ancien et précieux.

"Mes maigres connaissances historiques me laissent a penser qu'il s'agit d'une antiquité, datant probablement de la Renaissance... Mais je ne suis sûr de rien et ne voudrais pas me perdre en suppositions douteuses. Voyez ..."

Il tendit le pendentif a Cassandre, tout en scrutant du coin de l'œil les cotes des ouvrages disposés sur les étagères. De nombreux titres en latin, en grec ; sur des thèmes plus ou moins obscurs. François Valentin sentit une lueur d'espoir renaitre en lui : cette boutique semblait, en apparence tout du moins, recéler une abondante documentation sur les sujets occultes. Peut être y trouverait il enfin de quoi éclaircir le mystère de la femme vampire...


Dernière édition par F. Valentin le Lun 6 Avr - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendael

avatar

Nombre de messages : 212
Age : 37
Date d'inscription : 27/11/2007

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Lun 6 Avr - 15:34

Curieuse, et surtout intriguée, Gwendael s'était approchée et dissimulée près de la porte pour observer le nouveau client. Elle ne s'était pas trompée, il semblait enveloppé dans une complainte puissante qui la saisissait. Pourtant ce n'était pas lui qui l'émettait, elle en était certaine. Encore un phénomène étrange qu'elle ne comprenait pas.

Elle devina le bijou plus qu'elle ne le vit. Le chant venait-il de là? Elle hésita à s'approcher plus, mais préféra rester dans l'ombre, attendant la réponse de Cassandre. Cependant, la complainte était de plus en plus présente, elle se sentait envahie d'un étrange sentiment de tristesse profonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry

avatar

Nombre de messages : 266
Age : 44
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Lun 6 Avr - 18:22

Cassandre examina le pendentif avec attention et d'infinis précautions. Il était de toute beauté.

- Une antiquité datant de la Renaissance vous dites…
Cassandre réfléchit quelques secondes.
- Je me demande si…

Elle alla à un rayonnage, au fond de la salle, et en sortit quelques livres poussiéreux.
- Je crois me souvenir d'une gravure, dans un ouvrage sur les artisans célèbres de la Renaissance, qui représentait un bijou très ressemblant à celui ci. Ce doit être dans l'un des ces tomes, peut être celui traitant de joaillerie…attendez, je vais remettre la main dessus.

Il était vrai que la pierre, taillée à la façon d'une fragile rose, était réellement hors du commun, du genre qui fait rêver les jeunes femmes romantiques….

- D'où le tenez-vous, si vous me permettez cette curiosité?

Cassandre soudain réalisa qu'elle n'aurait pas dû poser cette question…le bijou pouvait très bien avoir été volé par le jeune homme : sa mise était très négligée, il empestait le tabac et l'alcool, et son attitude trahissait au mieux de l'inquiétude…au pire de la culpabilité.

Elle continua de parcourir les pages, en espérant que son émoi ne se remarquerait pas. Elle souhaitait ne pas avoir à regretter d'avoir ouvert à ce visiteur tardif.

<Cassandre recherche la gravure dans les ouvrages>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucien Bonnaire

avatar

Nombre de messages : 106
Age : 44
Date d'inscription : 04/03/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendu
Santé physique: Egratignure

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Lun 6 Avr - 18:38

Lucien entrait dans la rue Mouffetard rempli de sentiments mitigés quant à sa vie passée lors de son retour des quartiers chauds de Paris. Il y avait rencontré de véritables amis tels que "Neunoeil" le borgne , mais aussi des connaissances qui se méfiaient de lui, ou le détestaient réellement. La vie du bandit était certes pleine d'aventure, mais qui pouvaient parfois devenir fatales. Et pourtant, il savait qu'un jour, il y reviendrait...

Il y avait glané quelques informations, notamment lors de son passage à la fumerie d'opium. Mais il ne se rappelait plus quel était le nom de la brasserie que Cassandre avait donné comme lieu de rendez-vous. Il espérait la retrouver, malgré l'heure tardive, dans sa librairie. Ou peut-être avait elle prévenu son oncle de l'endroit où elle se rendait.

Parvenu devant la porte de l'échoppe, il aperçut un filet de lumière. Deux ombres semblaient discuter. Peut-être que Gwendaël se trouvait-elle également à l'ntérieur. La porte était fermée, mais il décida de frapper. Il faisait nuit, mais l'heure n'était pas si tardive. Il appela :


"C'est Lucien... Lucien Bonnaire !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre Desaubry

avatar

Nombre de messages : 266
Age : 44
Date d'inscription : 11/04/2008

Feuille de personnage
Cercle d'appartenance:
Etat de frayeur: Détendue
Santé physique: Parfaite santé

MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   Lun 6 Avr - 19:50

On frappa à la porte. Cassandre sursauta.

Et puis son visage s'éclaira, elle reconnut la voix de Lucien! C'était la providence qu'il arrive maintenant, elle n'aurait ainsi à craindre aucun trouble avec le jeune homme au bijou...il n'était pas de taille à se mesurer à son Lucien, le cas échéant.


- Gwendaël, fit Cassandre en passant sa tête dans l'arrière boutique, Lucien est là, Lucien Bonnaire je veux dire. Je vais lui ouvrir.

Elle alla ouvrir prestement à l'entrée, en arborant un sincère sourire, mélange de confiance et de satisfaction.

- Bonsoir Lucien, rentrez mon ami, rentrez. Cela me fait rudement plaisir de vous voir! Gwendaël est ici avec moi, dans l'arrière boutique. Je finis de m'occuper d'un client et je suis à vous. J'ai des nouvelles concernant Solange Rentier, peut être même une piste sérieuse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard   

Revenir en haut Aller en bas
 
librairie ésotérique l'Escarboucle, rue Mouffetard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le symbolisme du bois
» Indiens d'Amérique
» L'Amérique Latine à l'image d'Haiti
» TNT - la télé tout numérique
» 7 août 2009 D’Arbenz, 1954, à Zelaya, 2009 : Chiquita en Amérique Latine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Acheron :: Pouce ! On fait une pause ? :: Archive-
Sauter vers: